Loading...

mercredi 13 avril 2016

REGIME VEGETARIEN SANS DOUTE INCRIMINE A TORT..

SOURCE ET SUITE

Des médias anglo-saxons et français ont publié ces derniers jours des articles qui mettent en garde contre les « dangers » du régime végétarien. Selon ces articles, se priver de viande augmenterait les risques de cancer et de maladies cardiaques.

« Un régime végétarien sur le long terme change l’ADN humain et augmente les risques de cancer et de maladies cardiaques », titre The Telegraph. « Une étude américaine alerte sur les dangers du régime végétarien de longue durée » ajoute Europe 1. « À long terme, le régime végétarien accentue les risques de cancer et de maladie cardiaque », lit-on encore dans Les Echos.

Pourquoi c’est faux

Ces titres sont en fait au mieux imprécis, au pire erronés, comme l’a relevé Vice. « Au début, on était contents que nos recherches suscitent un tel intérêt, raconte au site Kaixiong Ye, l’un des auteurs de l’étude. Mais ces derniers jours, je me suis aperçu que la plupart des articles concernant notre étude étaient faux. C’est assez frustrant. »
Car l’objet de ces travaux, consultables sur le site de l’université d’Oxford, n’est pas de comparer les avantages et inconvénients d’une alimentation végétarienne. Les chercheurs se sont en fait intéressés aux différentes variantes (allèles) d’un gène, appelé FADS 2, qui intervient dans le métabolisme des acides gras.

SUITE