Loading...

lundi 9 novembre 2015

LES AMERICAINS CHANGENT LEURS CHOIX ALIMENTAIRES LAIT ET VIANDES A LA BAISSE

source et suite

credit photo
Vegan millenials

Aux US, jusqu’à très récemment, lorsqu’un client faisait ses courses à la recherche d’aliments préparés entièrement à base de plantes, il devait passer au peigne fin la moindre allée des magasins d'aliments de santé. Les choix de produits étaient rares, et les produits eux-mêmes avaient été créés pour répondre à un segment spécifique de la population, notamment les personnes avec un régime végétalien ou végétarien.

 Si vous visitez une épicerie ou un supermarché US aujourd'hui - de Whole Foods à Target - il ne vous faudra pas bien longtemps pour réaliser que ces jours appartiennent à un passé révolu. Bienvenue dans un nouveau monde où les plantes vont au-delà du coin fruits et légumes, avec de la nourriture vegan et des aliments à base de plantes qui dominent les allées des supermarchés des plus grandes chaines de distribution du pays. Presque tous les aliments emballés que vous trouverez ces temps-ci sont estampillé « vegan », à mesure que des millions d'Américains trouvent l'idée de manger des aliments sans viande et sans produits laitiers tout à fait logique – puisqu’ils sont bénéfiques pour notre santé et la santé de notre planète. 
Un nouveau rapport de la société d'études de marché Mintel souligne encore un peu plus ce changement dans les habitudes alimentaires américaines. Le rapport a identifié les alternatives aux aliments carnés et laitiers comme l'une des 12 principales tendances qui vont influencer le marché mondial de l'alimentation et des boissons en 2016. « Des burgers végétariens et des produits laitiers sans lait se sont échappés du royaume de la nourriture de substitution, une niche principalement destinée à la base aux personnes ayant des problèmes alimentaires et aux adeptes des régimes végétariens. Désormais, les rangs de ces nouvelles sources de protéines grossissent et rentrent dans la consommation alimentaire de tous les jours, ce qui préfigure un marché qui va profondément se modifier et dans lequel ce qui était autrefois une « alternative » pourrait devenir grand public », indique le rapport.

Mais qu’est-ce qui a propulsé ce rapide changement dans le comportement des consommateurs US, qui ont le pouvoir de transformer le système alimentaire de l'intérieur ? Voici quelques tendances de consommation qui peuvent fournir des réponses :

1. Baisse de la consommation de viande

De récentes études ont montré que près d'un tiers des Américains choisissent plus fréquemment de laisser la viande en dehors de leurs assiettes. En 2015, la consommation annuelle par habitant de viande rouge aux États-Unis a chuté de 15 %, à 101 livres, au cours des 10 dernières années, selon le Ministère de l'Agriculture US (USDA). Cette consommation a plongé d’un tiers depuis le début des années 1970, lorsque la consommation par habitant était de 150 livres par an.