Loading...

samedi 14 mai 2016

FALAFELS A BASE DE FALAFELS SANS CUISSON

SOURCE ET SUITE

parmi la multitude de recettes auxquelles j’ai succombé, se glissent celle des falafels, accompagnés d’un tzatziki vegan. Le falafel et moi, c’est toute une histoire. Tombée amoureuse de ce plat oriental au tout début de mon végétalisme, devenue rapidement accro à ma recette de falafels au four (j’ai horreur de la friture…!), j’en ai réalisé des milliers (si, si, je vous le promets !), du temps où j’étais cuisinière dans un petit restaurant à Marseille. Je pensais donc tout savoir sur le falafel, jusqu’à ce que je tombe sur la recette d’Ellen.
Le falafel, c’est un peu comme le crumble, le clafoutis, ou la pâte à tartes (de grands classiques à la maison), il faut toujours que je regarde comment les autres font. J’ai donc naturellement étudié la recette d’Ellen et quelle fut ma surprise lorsque j’ai constaté qu’elle ne cuisait pas ses pois chiches au préalable ! Les pois chiches crus, je connais, je les fais souvent griller, comme je vous l’explique en recette dans mon dernier e-book d’ailleurs. Mais version falafels, je n’avais jamais tenté…
Ni une, ni deux, j’ai mis mes pois chiches à tremper pour 24 heures… Cette recette, donc, est grandement inspirée de l’ouvrage d’Ellen (j’y ai apporté quelques petites modifications ça et là, mais rien de bien flagrant, ni de méchant), que je tenais à remercier encore une fois pour ses fabuleuses recettes que l’on peut retrouver sur son blog, Saveurs Végétales, ou dans ses nombreux ouvrages. Quant à Saveurs vegan, si vous ne l’avez pas encore dans votre bibliothèque, ajoutez-le dès aujourd’hui dans votre panier ou sur votre liste de Noël. Et bien sûr : laissez-vous vous aussi surprendre par ces falafels, si savoureux en bouche…!