Loading...

jeudi 31 janvier 2013

POISSON ET MERCURE

SOURCE ONEVOICE.FR

Janvier 2013. De nouvelles études soulignent la toxicité du mercure, dont la principale source alimentaire est le poisson. Ce poison cumulatif agit sur tout l’organisme. Arrêter de manger du poisson au profit d’alternatives végétales permettrait de protéger votre santé et de préserver la vie des poissons et des océans.
Une alerte sur la toxicité du mercure est lancée par de nouvelles études du Biodiversity Research Institute et du Zero mercury working group, publiées le 4 décembre 2012. La consommation de poisson est la principale source d’exposition alimentaire de l’homme à ce métal lourd très toxique (lire l’encadré). Il est surtout présent dans les poissons prédateurs (requin, marlin, espadon, lamproie, certaines espèces de thon) mais pas seulement.
« Présent à de faibles concentrations dans l’eau ou les sédiments sous sa forme méthylée, il peut se concentrer très fortement dans les organismes aquatiques, sa teneur tendant à s’élever au fil de la chaîne alimentaire, à chaque fois qu’une espèce en mange une autre », indique l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).
La pollution augmente
Si rien n’est fait, la pollution au mercure pourrait augmenter de 50 % d’ici à 2050 dans l’océan Pacifique selon la coalition Zero mercury.
D’après ces études, le mercure est néfaste, notamment sur le développement du cerveau, même à très faible dose. Le Dr Edward Groth, conseiller à l’Organisation mondiale de la santé, précise que « des niveaux d’exposition définis comme sûrs par les seuils officiels causent en fait des effets indésirables ». Elles conseillent de diminuer les valeurs limites de consommation de mercure à un quart des recommandations actuelles des Etats-Unis et de ne pas consommer d’espèces comme le marlin et le thon rouge du Pacifique.
Malformations fœtales
La nocivité du mercure dans l’alimentation est connue depuis les années 1950. Le rejet dans la mer des eaux contaminées de l’usine pétrochimique de Minamata (Japon) avait provoqué des milliers d’empoisonnement au mercure conduisant à des malformations fœtales, des troubles psychiatriques et des décès.
Le mercure se diffuse dans la nature, dont les océans, par les rejets engendrés par les activités humaines : exploitation minière, métallurgie, transformation de pâte à papier, combustion des déchets et des combustibles fossiles en particulier*.
Recommandations pour les femmes enceintes et les enfants
En raison de la toxicité du mercure, l’Anses recommande depuis des années aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 30 mois d’éviter de consommer les poissons les plus contaminés et de limiter la consommation de ceux susceptibles d’être fortement contaminés** à 150 g par semaine pour les femmes enceintes et allaitantes et à 60 g par semaine pour les enfants de moins de 30 mois.
Et si vous arrêtiez de manger du poisson pour préserver votre santé et celle de vos enfants ? Des alternatives végétales existent pour fournir des protéines de qualité à l’organisme (soja, céréales) et des acides gras, qui évitent l’ingestion de nombreux toxiques présents dans les denrées animales (viande et poisson) et d’origine animale (lait, œufs, miel) et suppriment la souffrance animale sans nuire à la gastronomie : toutes les recettes sont possibles !
Les ressources en poissons sont de toute façon limitées dans le temps en raison de la surpêche (l’extinction du cabillaud, notamment, est proche). Il est temps de changer les modes de consommation pour le bien de tous, animaux et humains.

Toxique pour tout l’organisme

L’intoxication chronique par le mercure, résultant de son absorption régulière, notamment par des aliments contaminés, et de son accumulation dans l’organisme, perturbe le fonctionnement des cellules et des enzymes de nombreux systèmes.
Elle entraîne des symptômes nerveux (perturbations du développement du système nerveux in utero et pendant l’enfance, retard de développement du fœtus même en l’absence de signes toxiques chez la mère, maux de tête, vertiges, anxiété, dépression, fatigue, troubles du sommeil, engourdissement et gonflement des extrémités, tremblements, troubles de la vision et de l’audition…) et cutanés (rougeurs sur la paume des mains et la plante des pieds, urticaire…).
Elle touche aussi l’appareil digestif (hyper-salivation ou sécheresse buccale, diarrhée, constipation, brûlures du tube digestif, douleurs d’estomac, nausées, perte d’appétit, prise de poids ou amaigrissement) et les reins (présence de protéines et de globules rouges dans les urines).
Troubles hormonaux et infertilité
Le mercure agit aussi sur les systèmes cardiovasculaire et respiratoire et induit des troubles du rythme cardiaque (tachycardie, arythmie…), des douleurs cardiaques, de l’hyper ou de l’hypotension, des difficultés respiratoires… Il dérègle le système immunitaire, ce qui peut conduire à des infections répétées et des allergies.
Enfin, le mercure est à l’origine de troubles hormonaux, agissant notamment sur la thyroïde et la reproduction et pouvant conduire à l’infertilité.

*Anses.
** Lottes, loup de l’Atlantique, bonite, anguille, civelle, empereur, hoplostète de Méditerranée, grenadier, flétan de l’Atlantique, cardine, mulet, brochet, palomète, capelan de Méditerranée, pailona commun, raies, grande sébaste, voilier de l’Atlantique, sabres argent et noir, dorade, pageot, escolier noir ou stromaté, rouvet, esturgeon, thon.

©Vladimir Piskunov

mercredi 30 janvier 2013

FERMER LES ABATTOIRS


LYON 29 JANVIER 2013

MORT DES VEAUX




ILS ONT TROIS JOURS, ET ILS VONT ÊTRE FLINGUÉS COMME 400 AUTRES LE SONT  EN UN AN EN ANGLETERRE (ET MM CHOSE EN FRANCE SANS DOUTE) .
PARCE QU' ILS SONT MÂLES ET NE PEUVENT FAIRE DE LAIT. ILS GARDENT LES FEMELLES QUI VONT ÊTRE INSÉMINÉES ALORS QU' ELLES N' AURONT QUE QQ MOIS.
ELLES AURONT QQ VEAUX PENDANT 3 ANS 4 AU MAXIMUM ET MOURRONT D' ÉPUISEMENT GAVÉES D' HORMONES ET D' ANTIBIOTIQUES. ELLES SERONT SOUVENT GARDÉES EN BÂTIMENTS, PARFOIS ATTACHÉES, LA PLUPART NE VERRONT PAS LES PÂTURAGES ET SERONT NOURRIES DE MAIS, QU' ELLES DIGERERONT DIFFICILEMENT, PARFOIS ON LEUR POSERA UNE FISTULE DANS LA PANSE  POUR CONTROLER LE PROCESSUS DE DIGESTION.
QUAND ON LEUR LAISSE LE VEAU, ELLS NE LE VERRONT PAS CAR IL SERA RETIRÉE  DANS LES JOURS QUI SUIVENT LA NAISSANCE  POUR ETRE GARDÉ DANS UN  BOXSÉPARÉ ET NOURRI DE LAIT EN POUDRE.
ELLES PLEURERONT PENDANT DES JOURS ENTIERSET L' APPELLERONT!!!!.

 VOILA LA VIE D' UNE VACHE AU XXI SIECLE!!
LE PROGRES EST DERRIERE NOUS, PAS DEVANT PUISQUE MAINTENANT IL EXISTE DES FERMES DE 1000 VACHES OU PLUS EN EUROPE ET PLUS GRANDES ENCORE  AUX USA...

L' ÉLEVAGE NE S' INTÉRESSE PLUS QU' AU LAIT

 90 000 VEAUX TUÉS EN  UK PAR AN...

mardi 29 janvier 2013

VIANDE SALE ET MALSAINE

REVUE DE PRESE FRANCOPHONE DES ABATTOIRS.
 TOUTES LES SALETÉS AUTOUR DE LA VIANDE QUE VOUS CONSOMMEZ, UN WEB A GARDER EN FAVORI
 SOURCE

GRANDE MANIFESTATION ANTI CORRIDA A ALES 11 ET 12 MAI 2013

 
 
 
 




EN BUS POUR ALES , LE FORUM, L' HÉBERGEMENT, LE CONTACTS ETC ETC..
SOURCE

INDISPENSABLE DE SE RENDRE SUR LE LIEN SOURCE POUR COMPLÉMENT D' INFORMATION ET RÉSERVATION.

Afin que cette manifestation fasse date et que ses répercussions se fassent sentir non seulement à Alès, dans le Gard que dans la France toute entière, le CRAC Europe a décidé de frapper fort.
Ce n’est pas moins de 44 autocars qui sont affrétés pour l’occasion à des prix défiants toute concurrence, choisissez la ville la plus proche de chez vous et inscrivez-vous !
Les tarifs comprennent l’aller et le retour, pour trouver un hébergement suivez le guide

Départ tarif départ retour Chef de bord
Aix-en-Provence15 €11/05 à 11h3012/05 à 22h30
Amiens50 €11/05 à 00h0013/05 à 09h00
Angers45 €11/05 à 03h0013/05 à 07h00
Antibes20 €prochainementprochainement
Avignon15 €prochainementprochainement
Besançon30 €11/05 à 06h3013/05 à 03h30
Béziers, Montpellier, Nîmes20 €11/05 à 09h0013/05 à 02h00Cédric MOUYSSET (départ Béziers)
Bordeaux40 €prochainementprochainement
Brest50 €10/05 à 09h0013/05 à 20h00
Caen50 €10/05 à 23h0013/05 à 09h30
Cannes25 €11/05 à 10h0012/05 à 00h00
Chambéry25 €prochainementprochainement
Clermont-Ferrand20 €11/05 à 08h3013/05 à 01h00
Dijon25 €11/05 à 07h3013/05 à 02h00Anne-Marie BESANCENOT
Dunkerque50 €10/05 à 00h0013/05 à 09h00
Grenoble25 €11/05 à 10h0013/05 à 01h00
Le Havre50 €11/05 à 02h0013/05 à 08h00
Le Mans50 €11/05 à 10h0013/05 à 06h00
Lille, Roubaix, Tourcoing50 €11/05 à 01h0013/05 à 08h00Laurence DERNONCOURT et Franck ANDRIEUX
Limoges30 €prochainementprochainement
Lyon, Villeurbanne25 €11/05 à 10h3012/05 à 23h30
Marseille15 €11/05 à 11h3012/05 à 22h30Mario VALENZA
Metz50 €11/05 à 04h0013/05 à 06h00
Nancy30 €11/05 à 04h1513/05 à 05h45Michèle CLEMENT
Nantes50 €11/05 à 03h3013/05 à 06h30
Nice25 €11/05 à 09h0013/05 à 01h00
Niort50 €11/05 à 03h0013/05 à 05h00
Orléans30 €11/05 à 04h0013/05 à 04h00
Paris40 €11/05 à 04h0013/05 à 06h00
Pau40 €prochainementprochainement
Perpignan20 €prochainementprochainement
Poitiers30 €11/05 à 02h3013/05 à 05h30
Quimper50 €10/05 à 22h0013/05 à 12h00
Reims50 €10/05 à 23h3013/05 à 07h00
Rennes50 €11/05 à 03h0013/05 à 07h00
Rouen50 €11/05 à 01h0013/05 à 01h00
St-Étienne et Lyon20 €11/05 à 09h3013/05 à 00h30
Saint-Nazaire50 €11/05 à 03h0013/05 à 07h00
Strasbourg, Colmar, Mulhouse30 €11/05 à 02h0013/05 à 07h00Beatriz Mac Dowell / Alexandre Palacios
Toulon20 €11/05 à 11h0012/05 à 23h00Ghislaine LECOCQ
Toulouse20 €11/05 à 09h0013/05 à 01h00Hélène VAQUIER
Tours40 €11/05 à 04h0013/05 à 05h00
Troyes30 €11/05 à 03h0013/05 à 05h00
Valence20 €11/05 à 12h0012/05 à 22h00
 

BRIGITTE BARDOT ET LA CORRIDA

Corrida : le ministre de l'Intérieur interdit les manifestations aux abords des arènes

La Fondation Brigitte Bardot appelle à la désobéissance civile

Les représentants de l'Union des villes taurines de France (UVTF) et de l'Observatoire national des cultures taurines auraient reçu les garanties du ministère de l'Intérieur que les manifestations anti-corridas ne seraient plus autorisées aux abords des arènes...
D'après l'avocat de l'UVTF : "Les anti-taurins ne pourront pas non plus bloquer l'entrée des arènes au public avant une corrida. Les préfets vont recevoir des directives en ce sens". Face à ce nouveau soutien du ministre de l'Intérieur aux organisateurs de corridas en France, la Fondation Brigitte Bardot est intervenue pour dénoncer une attaque aux libertés individuelles.

Lettre de la Fondation Brigitte Bardot au ministre de l'Intérieur

"Les tortionnaires des villes taurines prétendent avoir reçu les garanties de votre ministère que, désormais, les forces de l’ordre interviendront pour empêcher les opposants aux jeux cruels de se rassembler à proximité des arènes.
Nous n’imaginons pas une seconde que la France soit devenue un pays totalitaire, dictatorial, où le goût prononcé de son ministre de l’Intérieur pour les corridas espagnoles justifie une entrave à la liberté individuelle, citoyenne, de manifester.
La législation nationale considère les combats d’animaux comme relevant d’actes de cruauté punis de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende (Art. 521-1 du Code Pénal). Vous le savez, les Français sont très majoritairement opposés à ces jeux du cirque, y compris dans les villes taurines.
La barbarie ne doit pas être tolérée et encore moins justifiée au nom de la « tradition », la corrida ne relève pas de la culture mais de la torture !
Nous n’acceptons pas votre bienveillance vis-à-vis des combats d’animaux, ce n’est pas tolérable qu’un ministre de la République méprise à ce point le combat mené par les opposants à la torture animale.

Le lynchage de Rodilhan

Pour avoir participé, en octobre 2010, à une action pacifiste dans les arènes de Rodilhan contre la mise à mort de 6 veaux, je peux témoigner de la violence des aficionados qui ont lynché, roué de coups les manifestants, arraché les vêtements de jeunes filles, sous les yeux complices et les encouragements des autorités locales. Nous sommes près de 70 personnes à avoir été victimes de ces dangereux aficionados et à avoir porté plainte suite aux coups reçus qui ont entraîné plusieurs hospitalisations (je vous invite à visionner le DVD joint où les exactions de ces brutes montrent bien de quelle côté est la violence).

Appel à la désobéissance civile

Notre Fondation s’oppose aux corridas et autres actes de cruauté, nous ne baisserons pas les bras et, s’il le faut, nous appellerons à la désobéissance civile pour manifester devant les arènes, face aux tortionnaires qui trouvent leur plaisir pervers dans la souffrance d’un animal torturé à mort.
Si vous êtes le ministre de TOUS les Français, alors arrêtez de vous rallier systématiquement aux aficionados en affichant votre mépris envers ceux qui consacrent leur vie à défendre celle des animaux.
La corrida est une ignominie, une honte qui doit disparaître et qui disparaîtra, c’est une évidence, mais vous freinez cette évolution en défendant l’indéfendable, ce n’est pas votre rôle !
Au nom de la Fondation Brigitte Bardot et au nom de nombreux militants qui luttent contre la corrida et lutteront jusqu’au bout, je vous demande de ne plus défendre, de ne plus imposer cette barbarie aux Français qui n’en veulent pas !
Nous sommes en droit de nous opposer et nous nous opposerons, y compris devant les arènes !
Désormais, nous attendons de vos services la garantie de respecter la liberté des citoyens Français, leur droit de manifester… Est-ce trop demander à l’actuel gouvernement français ?
Quoi qu’il en soit, nous serons présents, avec ou sans votre accord, devant les arènes pour dénoncer la barbarie qui s’y pratique."

DERNIERES NOUVELLES DE PETA

J'espère que vous allez bien. Votre soutien à PETA France continue d'apporter de grands changements pour les animaux. Aujourd'hui, j'aimerais souligner certains des efforts essentiels fournis par les affiliées PETA du monde entier qui se joignent à nous pour faire en sorte de mettre fin aux abus et souffrances infligés aux animaux.
Pendant plus d'un an, PETA Asie a œuvré pour faire arrêter les producteurs d'horribles vidéos « crush » et les tenir responsables de leurs actions hideuses. Ces vidéos, dont le contenu est extrêmement inquiétant, mettent souvent en scène des jeunes filles en petite tenue torturant et tuant des animaux de manières infâmes, comme arracher la peau d'un lapin vivant, brûler un chien avec un fer à repasser et piétiner des chiots jusqu'à ce qu'ils meurent écrasés.
Après une enquête d'un an menée en collaboration avec le Bureau des Renseignements Philippin, PETA Asie a fait arrêter un couple – Dorma et Vicente Ridon – accusé d’avoir produit des vidéos graphiques de ce genre. Le couple est en prison sans caution depuis plus de trois mois suite aux dernières vidéos choquantes qui ont été découvertes. Le travail de PETA Asie sur ce cas a également permis d'inciter un membre du congrès philippin à présenter un projet de loi visant à interdire la vente, la distribution ou l'échange de ces vidéos dégoutantes.
PETA Allemagne a permis une victoire capitale pour les poissons, puisque le détaillant allemand Kaufland, un groupe détenant plus de 600 magasins à travers le pays, a accepté de retirer progressivement les étangs à poissons de ses magasins sur les cinq prochaines années. Certains des magasins ont d'étroits bassins remplis de carpes, de truites et autres animaux aquatiques vivants. Les clients choisissent les animaux et les font tuer sur place. Cette victoire arrive après deux réunions avec le conglomérat au cours desquelles l'équipe de PETA Allemagne a rappelé aux dirigeants du groupe la souffrance que ces animaux endurent sous les éclairages en attendant la mort.
 
Dans les actualités importantes concernant l'expérimentation animale, PETA États-Unis en alliance avec d'autres affiliées PETA œuvre depuis un certain temps pour mettre fin aux tests sur les animaux requis par le gouvernement chinois avant que les produits cosmétiques ne puissent être mis sur le marché de ce pays. Estée Lauder et d'autres grandes sociétés payaient secrètement pour ces tests en dépit des promesses faites au public de ne pas mener de tests cosmétiques sur les animaux. Les affiliées PETA sont sur le front pour tenter de mettre un terme à ces tests, notamment en travaillant avec des scientifiques chinois qui sont prêts à mettre en place des méthodes de test (in vitro) sans utiliser d'animaux. Grâce à une subvention généreuse, le personnel de l'Institut pour les Sciences In Vitro – un organisme reconnue pour son travail brillant pour aider les entreprises à adopter des méthodes de tests sans animaux – a pu tenir un séminaire à l'Université de Business et Technologie de Pékin afin d'apprendre aux scientifiques chinois comment tester les ingrédients des cosmétiques sans utiliser d'animaux.

lundi 28 janvier 2013

UN COCHON MORT QUI A ÉMU L'OPINION

TOUS LES PAYS VIENNENT AU VÉGÉTARISME APRES AVOIR VU LES VIDÉOS DES CONDITIONS D' ÉLEVAGE SUR YOUTUBE OU DANS LES REPORTAGES SUR  LA MALTRAITACE ANIMALE ET SOUVENT LE SADISME EXERCÉ A L' ENCONTRE DES PAUVRES BETES
ICI AU CANADA...

 LES SCENES DE TORTURE  SONT DE PLUS EN PLUS SOUVENT FILMÉES EN CAMÉRA CACHÉE, ET SEULS LES  VRAIMENTS NULS RÉSISTENT DANS LEUR MANIE CARNÉE ET EXIGENT LEUR DROGUE ANIMALE PAR FAIBLESSE ET MANQUE D' INFORMATION PEUT ETRE??
IMAGES, VIDÉO  ET AUTRES INFORMATIONS SUR LA SOURCE



Last month, CTV's investigation program W5 aired some exclusive footage shot on a pig farm in Manitoba. Seen across the country, these crude images shocked many a person. On the menu: hogs with bleeding, gaping wounds parked inside metal cages, pregnant sows exhibiting distended, reddish bellies, and piglets slammed to the floor by staff members.
It is one thing to hear about how the animals destined for our plates are raised in poor conditions, and how reality is far from those bucolic images that are printed on meat packaging. But more often than not, one needs to actually see it in order to believe.
While it is an arduous task to visit farms and slaughterhouses, many claim they did change their lifestyle after seeing livestock videos on the net. These images trigger emotions and inspire people to take action. But did you ever wonder where these images came from? They are usually filmed by double agents equipped with hidden cameras.
The work of these "spies" has always fascinated me. I picture a scene with Tom Cruise from Mission Impossible and I cannot help but imagine them sneaking in ventilation systems to bring back footage of dying turkeys. It often proves difficult to trace back the source of the images circulating on the Internet, but the footage from the Puratone farm in Manitoba is recent. It was filmed by investigators from Mercy for Animals (MFA) Canada, a non-profit organization. I spoke with Twyla François, the woman leading the investigation team.
Tell me about your current job at MFA.
« As director of investigations, I work closely with undercover investigators to obtain video footage and other evidence of animal abuse at factory farms, hatcheries and slaughterhouses.
Our goal is to tell the animals' side of the story. The public is kept in the dark about how animals are being treated, so we serve as their eyes and ears. We believe Canadians have a right to make informed consumption choices.

I also work with our director of legal advocacy, independent veterinarians and animal welfare experts to review the footage and prepare comprehensive legal submissions when we believe there have been breaches of animal welfare laws. »

When did you start doing undercover investigations? Why?
« I was living a very regular sort of life, working in administration at the University of Manitoba when I became sick and required emergency surgery, follow-up surgery and six months of chemotherapy. Bedridden, I was forced to re-examine my life.
I left the university and founded a small, non-profit animal advocacy organization and immediately started receiving disturbing stories and photos of suffering farmed animals from concerned citizens.
I conducted an investigation at one of the facilities and found unbearable things. Sick and badly injured pigs were left with no medical treatment, food, water or even straw to lie on. Other pigs were kicked, beaten or had electric prods shoved into their vaginas. Animals too sick, diseased or injured to stand were dragged onto trailers and transported over long distances to slaughterhouses in all weather extremes.
I brought my evidence to both provincial and federal authorities, and was horrified to learn that none intended to act. It was a hard lesson on how the Canadian legal system miserably fails farmed animals. »
Some people say that you are just showing the worst, that it doesn't represent the reality, just an exception. What do you have to say about it?
« The Manitoba factory farm owned by Puratone that our first undercover investigation was conducted at was randomly selected. Our investigator simply applied to 'help wanted' postings. Puratone happened to be the first company to hire him, and they determined which of their 40 factory farms he was assigned to. The footage doesn't lie.
The reality is that these animals are in a constant state of stress and suffering, without access to even life's simplest pleasures such as breathing clean air or walking. While it is always necessary to edit videos to a length that the average person will watch, we believe the general public would be appalled if they could see and smell the inside of factory farms for themselves.
Ironically, we believe it is the industry that does not show the public the reality of factory farming, which is why MFA Canada exists. Agricultural videos made for public viewing show brightly lit, new facilities -- in many cases at universities rather than on actual farms -- with clean, healthy animals being cuddled by workers. This does not reflect reality.
And unlike the industry, we are not motivated by a bottom line. We are simply a voice on behalf of these suffering animals.
The sad fact of the matter is that animal abuse is institutionalized in agriculture. It isn't a matter of a single factory farm failing to meet the industry standards -- it's a matter of the industry standards allowing blatant animal abuse.
For example, our pig factory farm investigation, which was featured on CTV's investigative program W5, uncovered thousands of pregnant pigs confined to filthy, metal gestation crates so small they were unable to even turn around or lie down comfortably for nearly their entire lives; workers slamming piglets into metal poles or the concrete floor leaving them to slowly suffer and die; and workers cutting out the testicles and slicing off the tails of fully conscious piglets without the use of painkillers.
A three-member panel representing the agricultural industry defended all of these practices as being not only standard across the industry, but humane. Yet, science -- along with common sense -- tells us that highly intelligent and social animals suffer from intensive confinement, ineffective and inhumane methods of euthanasia, and surgical procedures without the benefit of painkillers. »

The client is always right
Images of cruelty filmed at the Puratone farm are unsustainable and yet illustrate what is happening across the country. A lifetime of misery and deprivation inside tiny gestation crates is perhaps the cruelest form of institutionalized animal abuse in existence.
In fact, confining pigs in gestation crates so small they can't even turn around is so cruel, the practice has been banned by the entire European Union, Australia, New Zealand, as well as nine U.S. states.
We are not in a bad spy movie. Millions of animals suffer the same fate as those filmed by the team Twyla Francois and the best way to end this horror is to avoid buying meat produced this way.
Major food companies in Canada including McDonalds, Safeway and Costco, along with over 40 other companies across North America, are demanding their pork suppliers do away with gestation crates. Companies that purchase pork from Puratone -- Sobeys, Walmart, Metro and Superstore/Loblaws -- should follow the lead of Safeway, Costco, and its other competitors in taking a stand against cruelty to animals by prohibiting pork suppliers from confining pigs to cruel gestation crates.
You can also refuse to buy pork products from a retailer who has not committed to buy only from suppliers that do not use gestation cages, or better yet, avoid buying pork products.

CORRIDAS, ENCORE MANIFESTER

 

FONDATION BRIGITTE BARDOT


MOI AUSSI J' ASSIMILE LES CORRIDAS A LA TORTURE!!

 

Corrida : le ministre de l'Intérieur interdit les manifestations aux abords des arènes

La Fondation Brigitte Bardot appelle à la désobéissance civile

Les représentants de l'Union des villes taurines de France (UVTF) et de l'Observatoire national des cultures taurines auraient reçu les garanties du ministère de l'Intérieur que les manifestations anti-corridas ne seraient plus autorisées aux abords des arènes...
D'après l'avocat de l'UVTF : "Les anti-taurins ne pourront pas non plus bloquer l'entrée des arènes au public avant une corrida. Les préfets vont recevoir des directives en ce sens". Face à ce nouveau soutien du ministre de l'Intérieur aux organisateurs de corridas en France, la Fondation Brigitte Bardot est intervenue pour dénoncer une attaque aux libertés individuelles.

Lettre de la Fondation Brigitte Bardot au ministre de l'Intérieur

"Les tortionnaires des villes taurines prétendent avoir reçu les garanties de votre ministère que, désormais, les forces de l’ordre interviendront pour empêcher les opposants aux jeux cruels de se rassembler à proximité des arènes.
Nous n’imaginons pas une seconde que la France soit devenue un pays totalitaire, dictatorial, où le goût prononcé de son ministre de l’Intérieur pour les corridas espagnoles justifie une entrave à la liberté individuelle, citoyenne, de manifester.
La législation nationale considère les combats d’animaux comme relevant d’actes de cruauté punis de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende (Art. 521-1 du Code Pénal). Vous le savez, les Français sont très majoritairement opposés à ces jeux du cirque, y compris dans les villes taurines.
La barbarie ne doit pas être tolérée et encore moins justifiée au nom de la « tradition », la corrida ne relève pas de la culture mais de la torture !
Nous n’acceptons pas votre bienveillance vis-à-vis des combats d’animaux, ce n’est pas tolérable qu’un ministre de la République méprise à ce point le combat mené par les opposants à la torture animale.

Le lynchage de Rodilhan

Pour avoir participé, en octobre 2010, à une action pacifiste dans les arènes de Rodilhan contre la mise à mort de 6 veaux, je peux témoigner de la violence des aficionados qui ont lynché, roué de coups les manifestants, arraché les vêtements de jeunes filles, sous les yeux complices et les encouragements des autorités locales. Nous sommes près de 70 personnes à avoir été victimes de ces dangereux aficionados et à avoir porté plainte suite aux coups reçus qui ont entraîné plusieurs hospitalisations (je vous invite à visionner le DVD joint où les exactions de ces brutes montrent bien de quelle côté est la violence).

Appel à la désobéissance civile

Notre Fondation s’oppose aux corridas et autres actes de cruauté, nous ne baisserons pas les bras et, s’il le faut, nous appellerons à la désobéissance civile pour manifester devant les arènes, face aux tortionnaires qui trouvent leur plaisir pervers dans la souffrance d’un animal torturé à mort.
Si vous êtes le ministre de TOUS les Français, alors arrêtez de vous rallier systématiquement aux aficionados en affichant votre mépris envers ceux qui consacrent leur vie à défendre celle des animaux.
La corrida est une ignominie, une honte qui doit disparaître et qui disparaîtra, c’est une évidence, mais vous freinez cette évolution en défendant l’indéfendable, ce n’est pas votre rôle !
Au nom de la Fondation Brigitte Bardot et au nom de nombreux militants qui luttent contre la corrida et lutteront jusqu’au bout, je vous demande de ne plus défendre, de ne plus imposer cette barbarie aux Français qui n’en veulent pas !
Nous sommes en droit de nous opposer et nous nous opposerons, y compris devant les arènes !
Désormais, nous attendons de vos services la garantie de respecter la liberté des citoyens Français, leur droit de manifester… Est-ce trop demander à l’actuel gouvernement français ?
Quoi qu’il en soit, nous serons présents, avec ou sans votre accord, devant les arènes pour dénoncer la barbarie qui s’y pratique."

HYGIENE DENTAIRE DE LILLY ET OSCAR


SOURCE

D'après une récente étude, 80 % des chiens et des chats de plus de 5 ans souffrent d'une maladie dentaire. Un chiffre impressionnant, qui s'explique principalement par la présence de tartre sur les dents de votre animal de compagnie. Pour retarder le plus possible un détartrage professionnel, à la fois coûteux (de 290 à 390 $) et pénible pour votre animal, la brosse à dents devra devenir votre principale alliée.

Cette habitude, vous devrez l'instaurer au quotidien dès le plus jeune âge puisque l'éruption des dents permanentes (42 pour le chien, 30 pour le chat) se fait du 4e au 7e mois chez les chatons et les chiots. Lorsqu'il se laisse faire, félicitez-le pour qu'il associe cet acte à quelque chose d'agréable. N'utilisez en aucun cas des dentifrices conçus pour les humains qui peuvent être indigestes, voire toxiques. Les dentifrices vétérinaires ont un contenu et une saveur appropriés pour les animaux.
Lorsque le brossage des dents n'est pas possible, d'autres possibilités s'offrent à vous comme des barres et des lamelles à mâcher complémentées en enzymes afin d'assurer une action antibactérienne.
«Les gâteries comme les Dentastix peuvent aider, mais ne sont pas aussi efficaces que le brossage. De plus, si l'on en donne en grande quantité, cela peut représenter un surplus de calories pour l'animal et causer de l'embonpoint, en plus de coûter cher! Il existe plusieurs aliments sur le marché qui fonctionnent très bien, comme ces grosses croquettes avec une taille et une texture calculées scientifiquement pour prévenir le tartre.», précise la Dre Marie-Claude Roy de l'Hôpital Vétérinaire Rive-Sud.

Le détartrage, une affaire de professionnels
Quand le tartre est installé, une seule méthode est préconisée: le détartrage. Il est réalisé par un vétérinaire sous anesthésie générale légère. L'opération consiste à déloger le tartre à l'aide d'un appareil ultrason assez similaire à celui utilisé par les dentistes.
«Le détartrage peut provoquer des saignements de gencive qui peuvent faire en sorte que les bactéries dans le tartre se mélangent au sang. On donne alors des antibiotiques par mesure de prévention, mais il est tout de même déconseillé de pratiquer une autre opération en même temps. Dans certains cas, comme chez les animaux souffrant d'un souffle au coeur, le détartrage peut être fortement contre-indiqué», explique la vétérinaire.
Le tartre, une source d'autres maladies
Abcès, déchaussement des dents, problèmes de mâchoire sont autant de complications que le tartre peut engendrer, causant une douleur qui empêche l'animal de s'alimenter.
«En cas d'abcès dentaire, quand l'infection va à la racine, c'est une urgence! Ça peut aller même jusqu'à la septicémie, mais c'est beaucoup plus rare. S'il y a beaucoup de douleur à la mastication, le chien peut avaler tout rond et s'étouffer, ou carrément arrêter de s'alimenter», dit la vétérinaire.
Avant d'en arriver là, vous pourrez détecter certains signes avant-coureurs comme la mauvaise haleine, qui est un signal très important indiquant la présence de tartre.
«Ils peuvent aussi avoir de la difficulté à manger. La présence de sang ou voir l'animal se frotter le visage avec les pattes (surtout les chats) devrait aussi vous alerter», ajoute la Dre Roy.
Une bonne habitude à adopter
Les soins dentaires doivent donc faire partie intégrante des soins hygiéniques de votre compagnon tout comme les soins des yeux et des oreilles.
«Le manque de brossage, souvent par manque de temps des maîtres, est la principale raison favorisant l'accumulation de tartre. Le détartrage n'est pas obligatoire dans tous les cas, ça dépend de l'accumulation. Chez les grandes races, on retrouve souvent peu de tartre même à un âge avancé, alors que chez les petites comme le Yorkshire ou le caniche, le détartrage est recommandé chaque année pour protéger les gencives et l'apparition de dents branlantes», conclut la Dre Roy.

dimanche 27 janvier 2013

LES ADOPTÉS DE GENTLE BARN

POUR TERMINER LA SOIREE SUR UNE NOTE AGRÉABLE, CAR J' AI VU TANT DE TORTURÉS ENSANGLANTÉS ET TANT DE CADAVRES AUJOURD' HUI SUR TANT DE PÉTITIONS A SIGNER.. JE VOUS METS CETTE   PHOTO PARMI LES ANIMAUX QUI ONT EU LA CHANCE D' ETRE ADOPTÉS PAR GENTLE BARN  POUR LES AUTRES C' EST ICI  UNE VRAIE MÉNAGERIE TRES AGÉABLE A REGARDER ILS SONT TOUS SI BEAUX!!





VÉTÉRINAIRES DE CONTROLE ABSENTS.

VOILA QUI NE VAS AMÉLIORER LE PROBLEME E COLI..

Le malaise des inspecteurs des viandes

mardi 21 février 2012
 

 
Les services du ministère de l'Agriculture ont pour mission de vérifier la qualité et la sécurité des aliments à tous les maillons de la chaîne alimentaire. Ils sont, notamment, présents en permanence dans les abattoirs pour contrôler chaque carcasse abattue et pour vérifier qu'elle n'est pas susceptible d'être un danger pour la santé humaine.

La révision générale des politiques publiques ne devrait plus permettre aux services vétérinaires « de garantir la salubrité de la viande sortant des abattoirs », prévenait, en 2011, l'intersyndicale des personnels (1).
Un décret publié au Journal officiel du 10 février, montre que « l'État entend lancer un projet pilote dans douze abattoirs de volailles et lapins où les vétérinaires seront... absents ! Ce décret précise que, dans ces douze établissements, ce seront aux exploitants d'assurer eux-mêmes l'inspection ante mortem (contrôle des règles relatives à la santé et protection animales) et post mortem (inspection des viandes) », fulmine Frédérick Freund, le directeur de l'oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir (OABA), qui réclame « la convocation d'urgence de l'observatoire national des abattoirs ».
En 2011, les syndicalistes estimaient déjà que « le ministère met la France en infraction par rapport à ses engagements communautaires ».
10 % des effectifs perdus
Le service public dans le domaine de la sécurité sanitaire a perdu 10 % de ses effectifs, soit 425 emplois ces 5 dernières années. 117 emplois supplémentaires ont été supprimés en 2011. Pas étonnant que, dans ce cadre, dans le Calvados, après une lettre ouverte à leur hiérarchie restée sans réponse, les syndicats des personnels aient déposé un préavis de grève dans la semaine du 27 février au 2 mars. Ils expliquent : « Dans un contexte d'effectifs tendus, notamment dans les trois abattoirs du département, à Beuvillers, Saint-Pierre-sur-Dives, et Villers-Bocage, le non-renouvellement des contrats de quatre personnels vacataires en abattoir au-delà du 31 mars, rend la situation impossible. Le service est passé, en 8 ans, de vingt-trois à dix agents. Au sein de la Direction départementale de la protection des populations, dont dépend ce service, plus d'un fonctionnaire sur deux n'est pas remplacé ».

(1) CFDT, CGT, FO-Agriculture, Sygma FSU, Sud-Rural, UNSA-Agriculture, SNISPV.

DERNIERES VICTOIRES DE PETA

Dear Katia,

Rescued CowsIt's a new year, and PETA's Emergency Response Team is hard at work, thanks to the support of members like you.

These cows were in danger of starving to death when the owners of a defunct dairy farm went bankrupt and simply abandoned them to die. PETA intervened, and after working with law enforcement and a sanctuary owner, we helped get the 88 surviving cows to safety. They will now live out their days in peace, never to be harmed for milk or meat. The cows' original owners have been charged with cruelty to animals.

The beautiful owl below had become hopelessly entangled in a bramble patch in Washington state. Although it took hours of planning and execution, much determination, and a delicate touch, a PETA caseworker successfully coordinated and assisted with the rescue of this magnificent, frightened bird and made sure that the owl's injury was treated.

Owl-ERT-Jan2013-1.jpgSpeaking of owls, we found another suffering one living in what looked like a scene from a horror movie. She was one of dozens of animals trapped inside the home of a Florida wildlife "rehabilitator." PETA was contacted by a whistleblower who volunteered at the place and who had become gravely concerned about the shocking conditions in which the animals were being kept.

The animals depicted in footage taken by the whistleblower included the owl mentioned above who was stranded in a bathtub and surrounded by her own waste; a live juvenile squirrel wrapped inside a plastic bag and stashed behind several boxes; turtles kept for days inside boxes that didn't appear to have been opened, with no sign that they had been provided with food or water; an otter confined to a tiny pen made of cinder blocks and chain-link fencing with only a filthy kiddie pool for water; and numerous baby squirrels, rabbits, and raccoons badly dehydrated and dying—or dead—left inside or on top of boxes with no obvious heat source.

After PETA pushed for action by state and federal wildlife officials, 23 charges were filed against the perpetrator for animal neglect, improper animal housing, and unsanitary conditions. The State Attorney's Office also charged her with one count of maintaining wildlife in unsanitary conditions.

Following a plea bargain, the woman ended the pretense of rehabilitating animals, and the survivors were removed from her home for release back into the wild or for transfer to other facilities actually equipped to meet their needs.

Dog-ERT-Jan2013-1.jpgHaving received a report from a concerned neighbor, a PETA fieldworker came to the aid of this dog, who was so entangled when we found her that she couldn't move more than a few inches.

After we convinced the owner to let us take the dog, a veterinary exam revealed that she was at least 15 pounds underweight, likely a result of being starved. We are happy to report that it took only a few weeks of TLC for her to reach a healthy weight. We have sworn out cruelty charges against the person responsible for her miserable condition.

Imagine how all these life-or-death scenarios would have turned out if PETA had not intervened. Thank you so much for being there for PETA so that PETA can be there for animals in need.

Sincerely,

[object Object]

LA VACHE A HUBLOT...


VOYEZ VOUS LE SANG QUI A TACHÉ LA ROBE??

SOUS PRÉTEXTE D' AVANCEMENT DE LA SCIENCE, VOILA LA NOUVELLE TECHNIQUE, SURVEILLER LA DIGESTION AU COEUR MÊME DE LA PANSE, ALORS QU'ILS DEVRAIENT SAVOIR DÉJA COMMENT CELA FONCTIONNE VU QUE CETTE TORTURE EST UTILISÉE DEPUIS QQ TEMPS. NOUS NOUS SAVONS QUE L' ALIMENTATION DES BOVINS NE CORRESPOND PLUS A RIEN, LE MAIS NE LEUR CONVIENT PAS, MAIS DANS LES USINES A VACHES COMMENT DONNER AUTRE CHOSE, LES VACHES DANS LES CHAMPS ET PÂTURAGES CELA APPARTIENT AU PASSÉ!




La vache à hublot, une nouvelle torture au nom de la science
...
Le rumen est le premier des quatre estomacs de la vache. Pour avoir accès plus facilement à l'intérieur de cet estomac, on a cousu ce dernier à la peau et on a ensuite refermé le tout avec un hublot en plastique. Dans les fermes expérimentales, ce hublot permet de passer le bras profondément dans l'animal afin de prélever des échantillons du bol alimentaire.
Détail sordide: lorsque ce hublot est ouvert par temps froid, une vapeur s’en dégage qui monte jusqu’au plafond. Cette vision, accompagnée des chuintements causés par la digestion, donne au visiteur profane l’impression d’un mauvais rêve...

Source celbartolo
 

AIR FRANCE KLM.... AIR SOUFFRANCE


SAMEDI 26 JANVIER A PARIS 
CONTRE LA TORTURE DES ANIMAUX.
SAUVER LES INNOCENTS

ACTION: LUTTONS CONTRE LA ZOOPHILIE

CE QUI PRÉOCCUPE ACTUELLEMENT (ENTRE AUTRE..) C' EST LA DÉCOUVERTE, OU LA CIRCULATION PLUS IMPORTANTE DES PRATIQUES ZOOPHILES .
 UN CORRESPONDANT F.B. A MIS EN PAGE 6 PÉTITIONS.
 
 
 LA PAGE FACEBOOK ICI POUR ACCEDER PERSONNELLEMENT AUX NEWS SUR LE SUJET

 
 
 
 
L'Allemagne va se doter d'une loi interdisant toute pratique zoophile afin de mieux protéger les animaux, ont indiqué lundi des sources parlementaire et gouvernementale à Berlin. "Nous voulons faire interdire la zoophilie dans un projet de loi sur la protection animale", a dit à l'AFP Hans-Michael Goldmann, président de la commission du Bundestag (chambre basse du Parlement) qui a planché sur la question.
"Il est inconcevable que des souffrances soient infligées aux animaux", a expliqué ce député du Parti libéral (FDP). La commission parlementaire qu'il préside examinera mercredi plusieurs amendements pour boucler le texte qui pourrait être adopté par les députés en décembre. Selon le quotidien Tageszeitung de lundi, la nouvelle loi rendra les actes sexuels avec des animaux passibles de 25.000 euros d'amende.
Interrogé lors d'une conférence de presse régulière, un porte-parole du gouvernement a expliqué lundi que la loi allait permettre de punir les actes zoophiles même en l'absence de blessures constatées chez l'animal. "Jusqu'alors, il fallait prouver, après-coup, que des souffrances avaient été infligées à un animal", a-t-il souligné.

samedi 26 janvier 2013

LANGUAGE, MÉMOIRE, GPS ET INTELLIGENCE DES ANIMAUX


 UNE LEÇON POUR NOUS ET DE MERVEILLEUX PAYSAGES

PUR PLAISIR


BRIGITTE BARDOT, LES ÉLÉPHANTES ET LA FRANCE

BRIGITTE BARDOT  A UNE VISION DES FAITS 100% JUSTE.
LES PROBLÈMES QU' ELLE ABORDE ICI SONT HÉLAS BIEN RÉELS, ET COMME ELLE JE SUIS CONSTERNÉE DE VOIR QUE... TOUT LE MONDE S' EN FOUT!!!
SES PRIORITÉS SONT BIEN CERNÉES, CE SONT LES MIENNES, ET COMME ELLE IL M' ARRIVE DE DÉSESPÉRER EN REGARDANT L'HOMME DANS TOUTE SA DÉCHÉANCE.
SOURCE


La protection animale est ma seule politique !
Le 7 janvier 2013 Brigitte Bardot publie une tribune dans le Nouvel Obs et sur le site de la FBB.
Pour avoir menacé de quitter ce pays que je ne reconnais plus, on me traite de vieille folle, d'hystérique ou je ne sais quoi. Depuis plus de 60 ans je suis traînée dans la boue, on me crache dessus parce que je dérange la morale des bien-pensants, jusqu'à ce "con Bendit" qui souhaiterait m'envoyer dans un camp de concentration ou une prison de Sibérie... Mais qu'a-t-il fait cet imbécile d'écolo pour les animaux ? Rien. D'ailleurs il n'a rien d'un écolo, juste un opportuniste qui passe du rouge au vert en se foutant pas mal des valeurs qui devraient être défendues par le mouvement écologiste si mal représenté en France.

Alors oui, j'en ai ras-le-bol de ce pays où les "grands" se foutent comme de l'an 40 de la souffrance animale que je combats depuis si longtemps et que je combattrai jusqu'à mon dernier souffle, et au-delà même grâce à ma Fondation, reconnue d'utilité publique, qui me survivra et continuera à porter le flambeau de la protection animale.

En attendant je suis vivante, bien vivante, même si cela dérange, alors je n'ai pas l'intention de baisser les bras et de laisser ces deux éléphantes se faire abattre près de Lyon parce qu'elles sont potentiellement tuberculeuses. Je demande une contre-expertise, ce n'est quand même pas l'impossible, d'autant que ma Fondation est prête à participer au coût des soins à apporter aux animaux comme elle le fait souvent dans des cas similaires.

Ces pauvres bêtes ont été esclaves du cirque Pinder pour lequel je n'ai aucune sympathie, ce combat je le mène pour elles et uniquement pour elles, alors on a le devoir de leur épargner la mort et de leur offrir une fin de vie digne, ce n'est pas un cadeau c'est un dû.

Et si je suis en colère contre le gouvernement actuel et contre notre Président, là encore ce n'est pas par choix politique car si François Hollande faisait un geste pour améliorer le sort des animaux en France je serais la première en le remercier publiquement, je suis en colère car son équipe traite par le mépris toutes nos interventions, et elles sont nombreuses.

Face à la généralisation de l'égorgement des bêtes dans nos abattoirs, sans étourdissement préalable, j'ai saisi le Président de la République et son ministre de l'Agriculture. Hollande ne m'a pas raconté d'histoires comme l'a fait Sarkozy mais il n'a rien fait du tout ce qui n'est pas plus glorieux. En attendant, chaque jour, des millions d'animaux se font trancher la gorge dans des conditions ignobles, en France, pour répondre à la demande du halal et du casher mais surtout pour approvisionner tous les circuits sans aucun étiquetage. C'est une horreur, une honte, et c'est d'autant plus insupportable que j'ai obtenu le soutien du recteur de la Mosquée de Paris, le Docteur Dalil Boubakeur, qui m'a reçue et m'a assurée que rien dans le Coran n'impose l'égorgement des bêtes à vif... Alors évoluons, sortons de la barbarie !

Je ne suis pas la seule, Sylvie Rocard qui est administrateur de ma Fondation a également écrit à Stéphane Le Foll, pourtant ami de Michel Rocard, mais là encore c'est le silence total, le mépris le plus complet, c'est inacceptable.

Voilà ce qu'est la France aujourd'hui, le pays de l'UE qui sacrifie le plus grand nombre d'animaux chaque année dans des laboratoires de recherche, où les chasseurs font la loi et où les opposants n'ont pas la liberté de s'opposer justement aux tueurs qui pillent la nature, la France est un immense cimetière animalier où la corrida est encensée par des ministres, cette torture immonde qui fait honte à l'Espagne et qu'on nous impose comme on nous impose aussi l'Aïd-el-Kebir, ce sacrifice rituel cruel qui fait de la France une terre de non droit où n'importe qui fait n'importe quoi en toute impunité, alors oui, ce pays me fait honte, me fait vomir !

Mais si j'ai tellement mal au cœur face à cette décadence, ce bordel généralisé, c'est d'abord parce que j'aime la France et que je ne supporte pas de voir ce je-m'en-foutisme s'imposer devant toutes les situations d'urgence que je dénonce et qui ne reçoivent aucune réponse en retour. Je demande à mon pays de soutenir les Etats-Unis, comme l'a fait la Russie, pour protéger l'ours polaire et le classer à l'Annexe 1 de la CITES*, mais rien, aucune réponse de la ministre de l'Ecologie qu'on entend d'ailleurs jamais intervenir sur quoi que ce soit...

Alors ce coup de gueule contre le gouvernement et notre Président c'est d'abord un cri du cœur et une supplique pour que mon combat en faveur des animaux soit entendu, soutenu, et non plus ridiculisé par des ministres comme l'a fait Benoît Hamon qui ne me connait pas mais qui se permet de sortir des imbécilités déplacées.

Peut-être que François Hollande va enfin sortir de son hibernation, que ses ministres vont se mettre au travail, je ne demande que cela et mon équipe est prête à travailler à leurs côtés, j'en ai ma claque des polémiques je veux obtenir des résultats pour les animaux, c'est mon seul combat, le seul sens que je veux donner à ma vie.

Brigitte Bardot

* Convention sur le Commerce International des espèces sauvages menacées d'extinction (la Fondation Brigitte Bardot participera, du 3 au 14 mars 2013 à Bangkok, à la seizième session de la Conférence des Parties).

ACTION CHIENS!!!! URGENT!

Confirmation du désir des marocains d' euthanasier les chiens.
les choses sont meme allées tres vite puisque  depuis  mon dernier message la loi a été votée.. ILS NE PERDENT PAS DE TEMPS!!!
 petition aavaz  si qqn peut faire qq chose c' est bien avaaz... faire circuler au maximum!!


SIGNEZ CETTE PÉTITION : C'EST UNE URGENCE !
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Bloquer_la_loi_5612/
Le Maroc mène une campagne d'extermination de ses chiens !
les Autorités utilisent des pratiques barbares et très cruelles pour les tuer, la plus courante est l'empoisonnement à la Strychnine, un très puissant poison, faisant mourir ces pauvres chiens dans d'atroces souffrances et lentes durant 3 à 4 jours.
En ce moment même, la fourrière "ramasse" les chiens errants d'une façon très très cruelle et selon le témoignage d'une personne y travaillant les chiens sont brûlés vivants ...l'horreur !!
Une loi anti-chiens a été votée par la chambre des représentants marocaine , IL FAUT LA BLOQUER avant sa présentation à la chambre de Conseil pour son adoption définitive.
SIGNEZ CETTE PÉTITION POUR SAUVER LES CHIENS DU MAROC
C'EST UNE URGENCE ! JUSTE UNE SIGNATURE
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Bloquer_la_loi_5612/
Le Maroc mène une campagne d'extermination de ses chiens !
les Autorités utilisent des pratiques barbares et très cruelles pour les tuer, la plus courante est l...'empoisonnement à la Strychnine, un très puissant poison, faisant mourir ces pauvres chiens dans d'atroces souffrances et lentes durant 3 à 4 jours.
En ce moment même, la fourrière "ramasse" les chiens errants d'une façon très très cruelle et selon le témoignage d'une personne y travaillant les chiens sont brûlés vivants ...l'horreur !!
Une loi anti-chiens a été votée par la chambre des représentants marocaine , IL FAUT LA BLOQUER avant sa présentation à la chambre de Conseil pour son adoption définitive.
SIGNEZ CETTE PÉTITION POUR SAUVER LES CHIENS DU MAROC
C'EST UNE URGENCE ! JUSTE UNE SIGNATURE
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Bloquer_la_loi_5612/

 en Bosnie ce n' est guère mieus..
 ici  regardez comment ils sont traités..
 ensuite passons aux actionsbcp de choses que vous pouyvez faire...

MERCI DE PARTAGER AVEC CEUX QUI AIMENT LES CHIENS.
ILS LES TUENT DE MANIERE A FAIRE SOUFFRIR......



ALL DOGS FROM SARAJEVO are BEING ROUNDED UP to be KILLED at HRESA HELL 'SHELTER' - PAID for BY the MAYOR

- they WILL BE KILLED IN WORST POSSIBLE WAY, WITH AXES..., IRON BARS... MONDAY!!!! then they will get more to kill

- WE NEED YOUR HELP!!!!! VERY URGENT
- includes ALL 150+ street dogs Milena Malesevic is caring for & this page helps & all other volunteers in Sarajevo Bosnia there an estimated 10,000+ street dogs!

- THE MAYOR of one of the Sarajevo municipalities, Mr. Ibrahim Hadžibajrić has paid Serbs from Republic of Srpska 10.000 Euro to do this!!!
- instead of carrying out an effective SPAY & NEUTERING CAMPAIGN and running non corrupt effective shelters they are chosing MURDER!!!

- There ARE already 20 dogs at Hresa without water and food. Journalist, rescuer and campaigner Jelena Paunovic is on the field and during the day and will be doing urgent public updates.

PLEASE HELP US TO STOP THEM, TO STOP THIS BOSNIAN MASS MURDER!!! WRITE, CALL, INFORM, THE WORLD!!

1/ PROTEST NOW on the Mayor's facebook page:
https://www.facebook.com/OpcinaStariGradSarajevo

IBRAHIM HADŽIBAJRIĆ
NAČELNIK OPĆINE STARI GRAD SARAJEVO

2/ please COMMENT here:
https://www.facebook.com/OpcinaStariGradSarajevo/posts/329946870442585?comment_id=1691898&notif_t=like

3/ EMAIL the Mayor:
e-mail:ibrahim.hadzibajric@starigrad.ba

4/ TELEPHONE the Mayor's office:
tel. + 387 (0) 33 28 24 01

5/ SHARE THIS STORY EVERYWHERE

6/ TELL MEDIA OUTLETS IN YOUR COUNTRY
THIS IS THE MAYORS'S WEB PAGE:
- http://www.starigrad.ba/bs/txt.php?id=121

7/ contact any CELEBRITY you know who would speak out against this

8/ CONTACT ANY ANIMAL ORGANISATION you think can help

(photo by Jelena Paunovic - from Hresa at the end 2012)
- information on Hresa shelter's recent horrific history:

http://inmemoryofvucko.wordpress.com/2012/11/01/horror-shelter-in-hresa-bosnia/
http://inmemoryofvucko.wordpress.com/2012/11/03/horror-shelter-in-hresa-part-two/
http://inmemoryofvucko.wordpress.com/2012/11/11/horror-shelter-in-hresa-part-three/

ZOOSADISME EN TURQUIE

JE TRANSMETS TEL QUEL CET ARTICLE AUSSI
J' AI SIGNÉ CETTE PÉTITION IL Y A QQ JOURS.
 CETTE INFORMATION SEMBLE FOLLE, MAIS HÉLAS C' EST UN FAIT CAR  J' AI VU D' AUTRES ALERTES A CE SUJET.

SOURCE  ANIMAL ON EST MAL  ÉGALEMENT.

525/01/Jan/201321:35
ZOOSADISME !
En TURQUIE, on viole en réunion des animaux. Des chiens sont capturés, étourdis par les coups, puis violés.
Ces violeurs brisent l'épine dorsale des victimes qui ne peuvent pas résister à cette pression, provoquant la rupture et la déchirure des organes internes...
Merci de signer la pétition :
Par contre, Animalus n'est pas en accord avec la partie "machiste" du texte précisant : viol d'animaux "au lieu des prostituées"... Parce qu'on n'a pas plus le droit de violer des femmes sous prétextes qu'elles sont prostituées !
En France, il en est de même des conjoints mariés ou non : on n'a pas le droit de violer tout court. Personne !
Une relation sexuelle doit être libre et consentie. Ce sont les fondements des Droits de l'homme comprenant "l'homme" dans sa globalité incluant, bien évidemment, les femmes et les enfants.
De plus, que ces malheureux animaux soient violés par un ou plusieurs criminels n'enlève rien à la répréhensibilité et la barbarie des faits. Aux yeux de la loi, le viol "en réunion" est un viol aggravé.
L'ALLEMAGNE vient enfin de voter une loi contre la "zoophilie", qu'Animalus qualifie de zoosadisme. On ne peut pas dire "aimer" un être vivant quand on lui fait du mal volontairement pour en retirer de la jouissance.
Ne disons jamais que les hommes se comportent comme des bêtes, c'est faire injure aux animaux ! L'homme est l'animal qui a les plus vils instincts.
Bien amicalement,
Cerizette
Le 25 janvier 2013

SAUVER LES ABEILLES

JE TRANSMETS TEL QUEL C' EST DE ANIMAL ON EST MAL

424/01/Jan/201321:15
3428615662_1e288105d4.jpg
Non aux tueurs d'abeilles !

Il y a de nombreuses pétitions pour cette cause, mais celle-ci n'est pas loin d'aboutir en France avec votre aide. Animalus relaie le SOS et l'action de POLLINIS pour soutenir la résolution de Laurence ABEILLE -c'est son nom- députée du Val-de-Marne, notamment membre de la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire à l'Assemblée Nationale. Ecrivez d'urgence à vos députés pour qu'ils cosignent ! Sur la pétition ci-dessous, qui est en fait une cyberaction comme l'association Cyberacteurs première à inaugurer cette manière d'interpeler nos élus, il ne vous reste plus qu'à choisir celle ou celui qui représente vos opinions. Ils sont tous recensés par département sur la liste officielle ici :
Une occasion historique de sauver les abeilles
Le phénomène de disparition des abeilles est en train de prendre un tour dramatique !
Les derniers chiffres de l'Institut de recherches publiques FranceAgrimer, dépendant directement du Ministère de l'Agriculture, sont effarants :
Plus de 1 000 colonies d'abeilles sont décimées en France... CHAQUE JOUR !
En seulement 6 ans, le nombre d'apiculteurs aurait chuté de plus de 40 % ! Et ce serait «directement corrélé à la disparition des abeilles » d'après France Agrimer.
C'est une véritable révolution silencieuse et tragique que nous sommes en train de vivre.
La majeure partie de ce que nous cultivons aujourd'hui et consommons au quotidien est en danger : tomates, courgettes, melon, pastèque, fraises, pommes, abricots, cassis, mûres, choux, oignons, poivrons, poireaux, persil, tournesol...
Les abeilles ne font pas uniquement du miel. Elles sont une humble et gigantesque force de travail, pollinisant 80 % des plantes à fleurs sur terre, et près de 90 % des plantes que nous cultivons.
Il n'existe aucune alternative, ni technique, ni scientifique, pour les remplacer.
Sans elles, c'est l'alimentation de toute la population qui est menacée !
Sans parler de millions d'espèces d'insectes, d'oiseaux et de mammifères qui dépendent directement de ces plantes pour se nourrir.
Ce déclin catastrophique des abeilles est un phénomène complexe. Mais parmi les multiples facteurs qui joueraient un rôle dans cette hécatombe, il y en a un – majeur, décisif – qui est aujourd'hui clairement identifié et dénoncé par plus d'une quarantaine d'études scientifiques menées à travers le monde depuis plus de dix ans.
Il s'agit d'un groupe d'insecticides utilisés massivement sur les cultures : les néonicotinoïdes.
Ce sont des variétés de pesticides systémiques, c'est-à-dire qu'ils sont mis sur la graine de la plante, et lorsque celle-ci poussera, elle suintera des composants chimiques à forte dose qui ne laissent aucune chance aux insectes quels qu'ils soient.
Les hécatombes ont commencé, et progressivement augmenté dans les années qui ont suivi l'apparition de ces nouveaux pesticides sur le marché, dans les années 1990. Et les populations d'abeilles augmentent là où ces produits ont été interdits.
Les preuves à charge contre ces pesticides ultra-nocifs sont accablantes, et pourtant...
Sous la pression des grands groupes agrochimiques, BAYER, SYNGENTA, DOW CHEMICAL ou MONSANTO, ils continuent à être autorisés, commercialisés et utilisés massivement dans les champs, - tuant ainsi des millions d'abeilles chaque année.
C'est pour couper court à cette situation dramatique que la députée Laurence Abeille (la bien-nommée !) a déposé une proposition de résolution pour interdire immédiatement les pesticides néonicotinoïdes dangereux pour les abeilles.
Si cette résolution était adoptée par l'Assemblée Nationale, des millions d'abeilles seraient sauvées, permettant ainsi la préservation de l'écosystème et de l'alimentation des générations futures.
Plusieurs de ses collègues soutiennent déjà l'initiative de Laurence Abeille, mais si nous ne faisons pas immédiatement et massivement pression sur les députés pour qu'ils co-signent cette proposition, elle sera rejetée.
De leur côté, les lobbys de l'industrie des pesticides sentent l'étau se resserrer. Et ils font des pieds et des mains pour que leurs produits continuent à être vendus : ils brandissent de pseudos arguments scientifiques pour prouver qu'on n'a pas d'autre choix que d'utiliser leurs poisons, ils prédisent des licenciements massifs si leurs produits étaient interdits...
Ils sont en passe de bloquer la proposition de Laurence Abeille à l'Assemblée Nationale.
C'est pour cela que je vous demande d'interpeller dès à présent le député de votre circonscription, afin de lui demander de cosigner cette proposition de résolution.
C'est très simple, il vous suffit de suivre ce lien :
Et s'il vous plaît, transmettez cet email à vos contacts pour leur demander de faire pression à leur tour sur leur député pour qu'il co-signe la proposition de résolution pour mettre fin à cette hécatombe.
Pour peser dans la balance face aux multinationales agrochimiques, la mobilisation doit être massive. Il faut que chaque député reçoive des milliers de messages provenant de citoyens électeurs de sa circonscription.
Nous devons donner le plus d'ampleur possible à cette action primordiale (ce n'est pas tous les jours qu'une députée se positionne aussi franchement dans le combat pour sauver les abeilles !).
C'est pour cela que toute l'équipe de Pollinis a travaillé d'arrache-pied pour recenser les noms, les emails et les circonscriptions de chacun des 577 députés qui siègent à l'Assemblée nationale, pour que vous n'ayez plus qu'à mettre votre nom et qu'un email soit envoyé directement à votre député.
Seule une mobilisation massive des citoyens pourra décider les députés de tous bords politiques à cosigner cette proposition de résolution.
Je compte sur vous !
Merci d'avance,
Nicolas Laarman
Délégué général - Pollinis
Conservatoire des Fermes et de la Nature
Réseau POLLINIS le site pour plus d'informations : http://www.pollinis.org/
Merci beaucoup de votre participation et partage.
Bien amicalement,
Cerizette
Le 24 janvier 2013