Loading...

vendredi 25 décembre 2015

LES CHATS!!

MON PROCHAIN ANIMAL SERA UN CHAT!!
TROP COMPLIQUE LES CHIENS ET LES PÉKINOIS C' EST ENCORE PIRE..
 DONC MA PASSION POUR LES CHATS REVIENT.
J' AVAIS TROP SOUFFERT DE PERDRE MES 3 CHATS A TRÈS COURT INTERVALLE, DONC TROP DE PEINE ET JE NE POUVAIS PLUS SONGER A PRENDRE UN CHAT QUAND J' AI  ACHETÉ MON PÉKINOIS...

 MAIS C' EST VRAI LES CHATS ONT QUELQUE CHOSE DE PLUS!!!!
 LIRE SHELDRAKE SI VOUS NE L' AVEZ PAS ENCORE LU... QUE DU PLAISIR
 SOURCE ET SUITE
 AVEC DE TRES BELLES PHOTOS




Objet d'investigations scientifiques menées depuis les années 1930 par le Dr J.B. Rhine, un botaniste américain, fondateur de recherche en parapsychologie, une branche de la psychologie, ce thème présente un intérêt qui dépasse le domaine des possesseurs de chats. Dans le laboratoire de l'université de parapsychologie Duke – le premier au monde de ce genre – Rhine découvrit que les chats sont capables de "pistage psy" (aptitude des animaux à voyager sur de longues distances pour retrouver leurs maîtres) ; de prescience d'un danger pour eux-mêmes et/ou leurs maîtres ; ils savent si leurs maîtres sont blessés ou morts, peu importe l'éloignement de ces derniers et connaissent le moment exact où leurs maîtres rentrent d'un long voyage.



Les expériences du Dr Rhine furent confirmées et diversifiées de nombreuses années plus tard par un biologiste et biochimiste de l'université de Cambridge, Rupert Sheldrake. Une histoire typique citée par Sheldrake est celle du fils d'une veuve, marin dans la marine marchande, qui préférait ne pas dire à sa mère quand il revenait à la maison, de peur qu'elle ne s'inquiète en cas de retard. "Mais sa mère le savait toujours grâce au chat de la famille. Il était très attaché au jeune homme et une heure ou deux avant son arrivée, le chat s'asseyait sur le paillasson de la porte d'entrée et se mettait à miauler bruyamment comme s'il était équipé d'un sixième sens, ce qui indiquait à la mère que son fils était en route. Le chat ne se trompa jamais et ce système avertisseur précoce donnait à la mère le temps de préparer la chambre de son fils et de faire à manger en savant avec certitude qu'il serait là bientôt."




Un autre possesseur de chat se souvient, "Après être revenu vivre quelques années avec ma mère après mon divorce, le repas était toujours prêt à mon retour. Mon travail n'avait pas d'horaires réguliers, alors comment savait-elle que j'arrivais ? Parce que quinze ou vingt minutes avant mon retour mon chat s'asseyait près de la porte et commençait à miauler. Je suis sérieux. Cela s'est produit à chaque fois."


Ces anecdotes ne sont pas uniques mais représentent de nombreux cas de la base de données de Sheldrake qui comporte plus de cinq mille cas similaires. Certains cas parlent de chats qui semblent savoir "quand ils vont aller chez le vétérinaire, qui se cachent dans l'espoir que leurs maîtres vont se fatiguer à les chercher et abandonner l'idée." Sur les 65 cabinets vétérinaires contactés par Sheldrake, 64 au moins répondirent que les propriétaires de chats avaient du mal à être à l'heure aux rendez-vous et n'en prenaient plus, précisant que leurs chats passeraient dans l'ordre d'arrivée. "Les rendez-vous ne fonctionnent pas avec les chats", a expliqué un vétérinaire.