jeudi 19 juillet 2018

OUISTREHAM.. PAS DROLE....

À Ouistreham, où la divagation de groupes d’immigrés clandestins effraie chaque jour un peu plus la population au rythme des intimidations et des agressions, des grilles ont dû être installées à l’entrée de certaines rues, afin de libérer les riverains des nuisances causées par les clandestins (dont des squats de maisons).
Cette demi-mesure est un affront fait aux Ouistrehamais, qui doivent vivre comme en état de siège à cause du manque de courage et de fermeté des autorités politiques.
Le Parti de la France rappelle son opposition à la présence de clandestins à Ouistreham et se tient à la disposition des Ouistrehamais, pour mettre en place une politique d’inversion des flux migratoires.

 SOURCE ET SUITE