Loading...

mercredi 30 mai 2018

L214.. LOI ALIMENTATION, DETAILS..

Loi Alimentation : l’Assemblée nationale sous influence des lobbies de l’élevage intensif

L’Assemblée a rejeté toutes les mesures en faveur des animaux

 SOURCE ET SUITE

 

Hier, jusque tard dans la nuit, les députés étaient appelés à se prononcer sur l’article 13 du projet de loi issu des États généraux de l’alimentation. Interdiction de l’élevage en cage des poules pondeuses, castration à vif des porcelets, broyage des poussins, contrôle vidéo dans les abattoirs… toutes les mesures en faveur des animaux ont été rejetées. Reste une opération de communication bien orchestrée.
Pour Brigitte Gothière, cofondatrice de L214 : « Cette nuit, dans le discours des députés, le bien-être animal, le souci des éleveurs et des ouvriers d’abattoir ont été répétés en boucle. Dans les faits, l’obéissance aux filières de production intensive a été flagrante. Honteusement, les attentes de 90 % des Français ont été balayées d'un revers de la main par une assemblée fuyarde et lâche, plus soucieuse de ne pas contrarier la minorité bruyante des tenants de l'élevage industriel que d'une société toute entière révoltée par la cruauté de l'élevage intensif. »