vendredi 10 août 2018

JUSQU'OU IRA LE DENI???????????????????????

SOURCE ET SUITE
 TT EST EXCELLENT A LIRE EN TOTALITE!!!
 


""On pourrait être pardonné de ne pas être au courant de ces faits, du moins si l’on considère le genre de non-sens écrit par les médias de masse américains ou par les soi-disant « experts » (un autre sujet intéressant abordé par Martyanov avec quelques détails). Pourtant, on ne peut vivre dans un monde imaginaire que tant que la réalité ne vient pas s’écraser sur vos pieds, que ce soit sous la forme de systèmes d’armes criminellement surestimés et inutiles ou sous la forme de défaites militaires douloureuses. L’hystérie actuelle sur la Russie en tant que Mordor du Mal qui serait responsable de tout et notamment de ce qui va mal (réel ou imaginaire) aux USA est principalement due au fait que la Russie, en contradiction totale avec toutes les opinions « expertes », n’a pas seulement implosé ou ne s’est pas transformée en « station-essence » avec une économie « en miettes », elle a su développer une armée qui, pour une petite fraction du budget militaire des États-Unis, a déployé avec succès des forces armées qui sont en réalité bien plus capables que celles des États-Unis.
Je me rends compte que cette dernière déclaration est littéralement «  impensable » pour de nombreux Américains et je soutiens que le fait même que cela soit littéralement impensable a grandement contribué à le rendre possible : quand vous êtes si sûr que par une sorte de miracle de l’histoire, ou de la volonté de Dieu, de la Destinée manifeste ou de toute autre raison surnaturelle, vous êtes par définition supérieur et par définition « meilleur » que tout autre, vous vous mettez en grand danger d’être vaincu. C’est aussi vrai pour Israël que pour les États-Unis. J’ajouterais aussi qu’au cours de l’histoire de l’Occident, ce « crash de la réalité » dans le monde confortable de l’illusionnisme narcissique a souvent pris la forme d’un soldat russe qui a vaincu la race dirigeante de l’époque (des Croisés aux nazis). D’où la haine que les élites dirigeantes occidentales ont toujours eue pour tout ce qui est russe.
Dans ce livre, Martyanov explique pourquoi, malgré les années 1990 absolument catastrophiques, les Russes ont réussi à développer une force de combat moderne et hautement capable en un temps record. Il y a deux raisons principales à cela : premièrement, contrairement à leurs homologues américains, les armes russes sont conçues pour tuer et non pour gagner de l’argent ; deuxièmement, les Russes comprennent la guerre parce qu’ils comprennent ce qu’est réellement la guerre. Ce dernier argument pourrait sembler circulaire, mais ce n’est pas le cas : les Russes sont tous parfaitement conscients de ce que signifie réellement la guerre et, surtout, ils sont prêts à faire des sacrifices personnels pour éviter ou, du moins, gagner des guerres. En revanche, les Américains n’ont aucune expérience de la vraie guerre (c’est-à-dire de la guerre pour défendre leur propre terre, leur famille et leurs amis). Pour les Américains, la guerre consiste à tuer d’autres hommes dans leur propre pays, de préférence loin, tout en se faisant une tonne d’argent dans le processus. Pour les Russes, la guerre consiste simplement à survivre à tout prix. La différence ne pourrait pas être plus grande.