Loading...

jeudi 31 mai 2018

PROLFERATION DE BETES PAS SYMPATHIQUES... NORMANDIE



Source et suite
Marre de ces asiatiques.... marre du trafic aussi qui les fait passer sur nos sols!!

Parfois leur impressionnante prolifération donne des airs de décors de film d’horreur à des espaces naturels magnifiques en Normandie. Les noms scientifiques à rallonge de ces insectes et autres petites bêtes ne vous diront certainement pas grand-chose, mais si l’on évoque les coccinelles ou encore les frelons asiatiques, ver géant, chenille du pin ou du buis, vous en avez obligatoirement croisé plusieurs lors d’une promenade ou sur votre terrain. Un entomologiste basé en Seine-Maritime, Nicolas Moulin, nous dit tout sur ces espèces devenues invasives.

La coccinelle asiatique ou l’art de se transformer !

Elle a la particularité d’être polymorphe. « Ce qui rend évidemment son éradication très difficile voire impossible », explique l’entomologiste Nicolas Moulin. Elles ont réussi un coup de maître en s’accouplant à d’autres espèces autochtones, et aujourd’hui, reconnaître les gentilles coccinelles de ces « supers prédateurs  » relève d’un véritable exploit !
Elles sont partout vraiment, en Normandie, elles mangent des pucerons mais si elles n’en trouvent pas assez, alors elles s’attaquent à des larves de coccinelles. »