Loading...

jeudi 20 juillet 2017

TRAFIC D' HUMAINS... INVASION.. DENI ET COMPAGNIE..

 SOURCE ET SUITE
\
VOUS VOUS CROYEZ A L' ABRI, C' EST LES VACANCES ET LA VIE EST BELLE, ET PUIS CEUX QUI DÉCIDENT GOUVERNENT ET DICTENT SONT LES MIEUX HABILITES POUR LE FAIRE N' EST CE PAS, DE PLUS ILS ACTENT POUR NOTRE BIEN ÊTRE ET NOTRE SECURITE
 C' EST DU MOINS PARMI TANT D' AUTRES L' AVIS DE MON ONCLE, ET SANS DOUTE CELUI DE MILLIONS DE PPL COMME LUI..
 AVANT ON LES APPELAIT LES BENI OUI OUI...  PUIS ENSUITE LES BEAUFS.. MAINTENANT CE SONT LES BOBOS.....

 ET POURTANT!!!!



""On notera juste pour le fun que la décision qu’ils imposent est en contradiction avec leur dogme du libre-échange, et ils en conviennent toute honte bue puisque leur ambition avouée est de donner « une base juridique pour empêcher l’exportation ou la fourniture de ces produits en Libye quand il existe des motifs raisonnables de croire qu’ils seront utilisés par des passeurs et des trafiquants d’êtres humains ». Il est à remarquer que la justification de Bruxelles est purement moralisatrice, et non politique. Elle prétend limiter le problème aux « passeurs » et refuse de porter un jugement sur l’invasion elle-même, qu’elle refuse même de connaître.

L’Europe de l’impuissance et des bateaux gonflables

La solution proposée par Bruxelles à l’afflux de migrants en Italie ne souffre pas seulement d’économisme et de moralisme, elle se prend encore aux illusions de la technique. Ainsi a été prolongé le mandat de la mission européenne EUBAM, qui prétend assister les autorités libyennes à maîtriser leur frontière sud, passoire désertique par où passent beaucoup de migrants. Mais ils n’ont pas prolongé la mission navale européenne Sophia, lancée en 2015, qui avait pour mission de s’attaquer en mer aux « passeurs ». Pourtant, selon Federica Mogherini, commissaire chargé des affaires étrangères à Bruxelles, Sophia ne « posait pas de problèmes particuliers », mais certains lui reprochent son manque d’efficacité et le ministre belge Didier Reynders voudrait que Sophia « joue son rôle dans les eaux territoriales » de la Libye. Il faudrait pour que ces choses aient un sens que la Libye ait un Etat, que les mêmes Européens ont consciencieusement détruit voilà quelques années.

Par la Libye, l’invasion continue
 SUITE