Loading...

mercredi 12 juillet 2017

FOIE GRAS HUMAIN.......... STEATOSE HEPATHIQUE



SOURCE ET SUITE
CREDIT PHOTO


Un nouvel article de Res-Communis qui s’attache cette fois, à faire la relation entre la stéatose (foie gras) hépatique chez l’humain, l’abus de sucre raffiné et la sédentarité. Quand on voit l’état des oies et canards avant abattage, qui ont été gavés pour provoquer cette stéatose, maladie qui fait le bonheur des « gourmets », je ne suis pas fâchée de ne pas aimer ce « plat de connaisseurs », mais je ne vous empêche pas hein!! ;) Encore des maladies qui pourraient être évitées, par une meilleure hygiène de vie…
couvre vraiment l’ensemble des maladies fréquentes liées au foie. D’ailleurs, cette dernière est très répandue en Occident puisqu’elle semble toucher 20 à 40% de la population. Concernant la NASH, ou hépatite stéatosique non alcoolique, elle repose sur trois éléments fondamentaux. Elle regroupe ainsi :
Docteur-Clic.com
Aujourd’hui, notre article porte sur la maladie du foie gras non-alcoolique (ou NAFLD : Non-Alcoholic Fatty Liver Disease). Popularisée sous le nom de NASH (hépatite stéatosique non alcoolique), cette maladie du foie gras devient un enjeu de santé majeur. En effet, 1 français sur 10 semble déjà être concerné par la NASH … et ce n’est qu’un début [1].
Enquête sur une maladie témoignant d’une « alimentation », si l’on peut encore appeler ça ainsi, complètement anti-physiologique.
Différence entre la NAFLD et la NASH
Dans un premier temps, il convient de définir les deux termes que sont la NAFLD et la NASH. Ceci vous permettra de mieux vous repérer parmi ces deux maladies.
D’après la thèse de S. Lavigne pour la Faculté de médecine de Créteil [2], on peut définir le groupe des NAFLD (= Non Alcoholic Fatty Liver Disease) comme un très vaste ensemble d’hépatopathies (affections touchant le foie [3]) couvrant plusieurs stades évolutifs. Que ce soit de la stéatose (accumulation de lipides dans des cellules non adipeuses [4]) à la cirrhose constituée (bouleversement de l’architecture du foie par une fibrose entourant des nodules hépatocytaires [5]), en passant par la fibrose ou la NASH, la NAFLD couvre vraiment couvre vraiment l’ensemble des maladies fréquentes liées au foie. D’ailleurs, cette dernière est très répandue en Occident puisqu’elle semble toucher 20 à 40% de la population. Concernant la NASH, ou hépatite stéatosique non alcoolique, elle repose sur trois éléments fondamentaux. Elle regroupe ainsi ...
suite

 AUTRES ARTICLES :

ICI

La première cause de greffe du foie aux États-Unis

Aux États-Unis, le syndrome « du foie gras » est devenu la première cause de transplantation hépatique. « On imagine que ce sera également très prochainement le cas en Europe », explique Cécile Rabian, directrice médicale France du laboratoire Gilead.
Le journaliste sportif Pierre Ménès en a lui-même été atteint. Il a récemment subi une double greffe du foie et du rein :
SUITE

 ET ICI  

L’accumulation d’un excès de graisse dans le foie handicape et limite sa capacité à éliminer les toxines et le cholestérol du sang. Il ne peut plus réaliser d’autres fonctions normalement, ce qui affecte aussi la santé de tout l’organisme.
Au début, il n’y a pas de symptômes importants, mais plus tard, la situation s’aggrave. Voici quelques symptômes :
  • Fatigue
  • Faiblesse
  • Nausées
  • Beaucoup de difficulté à se concentrer
  • Douleur sur la partie supérieure droite de l’abdomen
  • Décoloration de quelques parties du corps, comme le cou ou les aisselles.....
  • ........................
  • ETC SUR LE LIEN
  •  
  • ............Les patients doivent consommer une quantité supérieure d’antioxydants et de nutriments anti-inflammatoires présents dans les végétaux, pour arrêter ainsi la destruction des cellules du foie. De même, il est important de consommer beaucoup de fruits et de légumes, car il s’agit d’aliments très riches en antioxydants et en phyto-nutriments (qui aident à combattre ces problèmes, notamment l’inflammation).