Loading...

lundi 17 juillet 2017

FAIT DIVERS MAIS...

SOURCE ET SUITE

 SIMPLEMENT PARCE QUE CELLE NOUVELLE CONFIRME  MON OBSERVATION DANS UN POST PRÉCÉDENT.. IL DEVIENT DANGEREUX DE SILLONNER LES ROUTES DE FRANCE
 BRAVO!!
COMMENTAIRES BIENVENUS DONT :

 ""Bof, comme le disait Grutti, "il faut bien que tout le monde vive" ! Il est vrai que Maroyeur, le patriarche, lui a répondu "je n'en vois pas la nécessité" ! Quoi qu'il en soit, force est de constater que nous faisons un très grand bon en arrière de 150 ans, époque où les bandits de grand chemin attaquaient les diligeances et détroussaient les voyageurs !""
.......

C'est un scénario digne d'un film de malfaiteurs qui s'est déroulé ce week-end dans le sud de la France. Dimanche matin, plusieurs hommes ont semé la panique sur l'autoroute A9 et sur les routes autour des villes de La Grande-Motte, du Grau-du-Roi et d'Estézargues, dans l'Hérault et le Gard, racontent France Bleu et Le Dauphiné libéré. Ces « pirates de la route », comme les appelle le quotidien régional, se sont livrés à plusieurs reprises au même petit manège criminel.
Encagoulés, au volant d'une voiture volée (un Renault Captur), ils se sont amusés à cibler des automobilistes en leur faisant des queues de poisson, allant jusqu'à en percuter certains. Leur effrayant petit jeu n'avait qu'un objectif : contraindre leurs victimes à s'arrêter. Une fois cet objectif atteint, les gangsters descendaient de leurs véhicules armes à la main pour menacer les passagers du véhicule bloqué.

Toujours en fuite

Sacs à main, portefeuilles, téléphones portables, tablettes..., tous les objets de valeur sont ensuite volés par les malfrats, qui s'enfuient ensuite avec leur larcin à bord de leur véhicule. Après avoir réalisé plusieurs braquages, les délinquants ont été repérés sur l'A9 au niveau de Nîmes dimanche. Pris en chasse par les forces de l'ordre, ils sont parvenus à s'enfuir et à leur échapper.