Loading...

dimanche 7 mai 2017

SOURCE ET SUITE

L’eau commence à manquer en Normandie. Les sols sont secs et le débit des rivières est faible. La sécheresse s’installe et la situation pourrait devenir critique pour l’été.

La deuxième année la plus sèche depuis 1969

« Le bilan à la sortie de l’hiver est déficitaire, par rapport à la normale », précise Marie-Annick Buhler, cheffe du centre Météo France de Caen (Calvados). « Sur la période de septembre 2016, à février 2017, c’est la deuxième année la plus sèche depuis 1969 », constate Michel Binet, responsable du service agronomie, production végétale pour les chambres d’agriculture de l’Eure et la Seine-Maritime.
Il n’y a pas eu de précipitation en quantité suffisante puisque « nous sommes seulement à 50-60% de pluviométrie par rapport à la normale », poursuit Marie-Annick Buhler. Depuis début avril, moins de 10 mm d’eau sont tombés en Normandie.
Sur les 18 premiers jours d’avril 2017, seuls 7 mm de pluie sont tombés à Caen (contre 50 mm sur un mois, en période normale) ; 1,4 mm à Alençon (Orne) ; 6 mm à Cherbourg (Manche) ; 6 mm à Rouen et 7 mm Havre (Seine-Maritime). Ce manque de pluie ne peut pas contribuer à recharger les nappes phréatiques. Dans l’Eure, par exemple, les nappes enregistrent 40 % de déficit par rapport à la normale.