Loading...

mardi 16 mai 2017

RAPPEL DES POSITIONS DE MACRON CONTRE LES BETES...

AUSSI.. IMAGINEZ VOUS CE COUPLE AVEC UN ANIMAL DE COMPAGNIE???
 MOI NON PLUS. ALORS PAS SURPRENANT..
 MAIS VOUS.... LES AMIS DE ANIMAUX AVEZ DANS L' ENSEMBLE VOTE COMME DES CONS ALORS... ARRETEZ DE CHIALER!!!


 SOURCE ET SUITE

 ET POLITIQUE ET ANIMAUX  SUR FACEBOOK POUR PARTAGER ICI




-E.Macron ne remet pas en cause la chasse de nuit, ni la chasse le dimanche.
-E.Macron ne s'engage pas à modifier la loi pour étendre aux animaux sauvages (y compris non captifs) la notion de sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux.
-E.Macron à propos de la corrida : «Je suis à ce titre opposé à l'interdiction dans les territoires de tradition taurine»
-E.Macron refuse de soutenir l'interdiction de l'abattage des vaches gestantes.
-E.Macron refuse de soutenir la création d'une autorité indépendante dédiée au développement des méthodes de remplacement.
-E.Macron a déclaré que la création d'un Secrétariat d'Etat dédié à la condition animale «n'est pas la solution»
-E.Macron sur le lobby des chasseurs : «j'écoute toujours cette voix»
-E.Macron défend l'élevage intensif et un modèle tourné vers l'exportation.
-E.Macron refuse de soutenir l'obligation de l'abattage avec étourdissement.
-E.Macron affiche son mépris des associations de protection animale lors du congrès de la FNSEA.
-E.Macron a « beaucoup d’autres choses à faire » que d'écouter les 80% de Français qui jugent la cause animale importante.
-E.Macron « remercie les 500 000 bénévoles de la chasse »
-E.Macron vient courtiser les chasseurs à l'occasion de l'Assemblée générale de la FNC.
-E.Macron soutient le principe d'une place prépondérante des chasseurs dans les décisions concernant la faune sauvage.
-E.Macron revient sur son engagement sur la fin de l'élevage en cage des poules pondeuses d'ici 2022
-E.Macron refuse de s'engager pour l'abolition du gavage.
-E.Macron refuse d'abolir les corridas et les combats de coqs.
-E.Macron refuse de soutenir la fin des programmes de reproduction à des fins commerciales dans les zoos et les delphinariums.
-E.Macron soutient les quotas d'abattage de loups.
-E.Macron nie l'impact de l'élevage sur les eaux de Bretagne.
-E.Macron promeut l'élevage intensif des poulets
-E.Macron souhaite davantage d'aides financières pour l'industrie de la pêche.
-E.Macron veut affaiblir la politique européenne de quotas de pêche.
-E.Macron « souhaite que le travail des chasseurs pour la biodiversité soit reconnu »
-E.Macron souhaite relancer les chasses présidentielles.
-E.Macron ne soutient pas la lutte contre l’insécurité liée à la chasse.
-E.Macron ne soutient pas le renforcement des sanctions pénales concernant les atteintes aux animaux dans la recherche.