Loading...

lundi 15 mai 2017

PROJET MONSTRUEUX.. FERME DE 800 VEAUX EN BRETAGNE

Illustration d'un veau dans un élevage.

SOURCE ET SUITE
 CREDIT PHOTO

VEAUX DE BOUCHERIE!!!!!
 COMMENT PEUT ON AU XXI SIECLE MANGER DU VEAU??
 JAMAIS JE NE COMPRENDRAI!!
 IL M' EST ARRIVE D' Y GOUTER DANS LE PASSE, CA N' A AUCUN GOUT, C' EST UNE CHAIR FADE QUI DE PLUS N' A AUCUNE VALEUR NUTRITIVE INTERESSANTE ET EN BOURREE D' ANTIBIOTIQUES, D' HORMONES ET ELEVEE  AU SOJA  OGM


  HORREUR CE GENRE DE FERMES VONT, JE LE CRAINS ,VOIR LE JOUR UN PEU PARTOUT EN FRANCE SI MACRON SUIT L' EXEMPLE DE MERKEL, LEADER AVEC LES PAYS BAS DE CES MONSTRUOSITES...


 SI VOUS AVEZ POSSIBILITE D' INTERVENIR EN ASSISTANT A LA CONSULTATION DU PUBLIC A PARTIR DU 17 MAI, MERCI DE PARTICIPER CONTRE CE PROJET QUI NE PEUT RIEN APPORTER DE POSITIF A LA REGION...





près la ferme des 1.000 vaches dans la Somme, une ferme de 800 veaux pourrait bien voir le jour en Bretagne. Porté par la famille Jouet sur la commune de Saint-Gilles, à l’ouest de Rennes, le projet consiste en l’agrandissement d’un élevage de veaux de boucherie afin d’accueillir 315 animaux de plus. L’élevage passerait ainsi à 800 veaux, nécessitant la construction d’un nouveau bâtiment. Le permis de construire validé, une consultation du public sera menée dans la commune du 17 mai au 14 juin, avec la possibilité pour les habitants de s’informer du projet et de formuler des remarques.
Candidat écologiste aux élections législatives dans la 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine, où se trouve la commune de Saint-Gilles, Matthieu Theurier exprime déjà ses craintes sur le projet. « La course à l’agrandissement des exploitations agricoles a des conséquences pour l’environnement. Des fermes toujours plus grosses, c’est moins de pâturages et des animaux qui ne voient plus la lumière du jour », dénonce le candidat écologiste dans un communiqué......
..............
...............Matthieu Theurier estime également que ce projet aura des conséquences néfastes sur l’environnement. « Ce sont aussi des effluents d’élevage toujours plus importants et qui participent à la pollution de l’eau s’ils sont mal traités », dénonce le candidat écologiste