Loading...

vendredi 5 mai 2017

LIRE: LE MARCHE HALAL OU L' INVENTION D' UNE TRADITION


 




SOURCE ET SUITE

Dans son dernier ouvrage paru, Le marché halal ou l’invention d’une tradition (Seuil), Florence Bergeaud-Blackler explique que le marché halal est finalement une tradition «inventée», fruit du néolibéralisme et du salafisme. Présente en Belgique cette semaine pour une conférence à l’UCL, la chargée de recherche CNRS, chercheuse à l’Institut de Recherches et d’Etudes sur le Monde Arabe et Musulman (IREMAM), commente le décret wallon qui interdira l’abattage sans étourdissement d’ici 2019.



 SUR LE SUJET.. INTERESSANT ICI
..
....
En effet, jusqu’à cette époque, la position dominante était celle de la fatwa dite « du Transvaal » de Muhammad Abduh (1849-1905), écrite peu avant sa disparition. Le père du réformisme musulman ne voyait aucune objection à ce qu’un fidèle consomme la viande des animaux abattus par des gens du Livre, hormis du porc. Ainsi, dans les pays de tradition chrétienne, un musulman pouvait partager aisément sa table avec d'autres.....
..........

.........  Les Français de confession musulmane ne sont pas plus ni moins victimes de ce marché halal que n’importe quel Français de la mode en général. Ce qui me semble inquiétant, c’est que les structures traditionnelles du religieux n’arrivent pas à faire face à cette saturation du sens islamique par le marché qui impose du « tout islam » ou rien. C’est un boulevard pour l’islam intégral.


UN COMMENTAIRE 
EXTRAIT
.......car il y a aussi un énorme négoce très lucratif qui tire profit de la foi ou de l'incrédulité des gens, voire de leur manque de connaissance suffisante du Coran; et enfin, car cela produit des névroses de plus en plus nombreuses chez les consommateurs musulmans qui ne savent plus s'ils font bien ou s'ils font mal... Un livre à mettre entre toutes les mains!