Loading...

lundi 22 mai 2017

L214 A CHARLEVILLE MEZIERE SAMEDI DERNIER



 SOURCE ET SUITE

La préfecture avait veillé à ce que la rue de la République ne se transforme pas en un ring de boxe.
Et cela a marché : ce samedi, une dizaine de militants de la cause animale de L214 ont sensibilisé les passants du centre-ville au tout veggie, comprenez à une alimentation sans viande ni produits issus des animaux. À peine cent mètres plus loin, les éleveurs de la FDSEA, des élus locaux et des responsables de la grande distribution soutenaient un tout autre regard sur notre alimentation. Les deux clans se sont ignorés, sans même entamer le débat. À l’angle des rues Irénée-Carré et du Théâtre, les militants de L214 ont symbolisé le nombre d’animaux abattus minute après minute par une chaîne humaine pour attirer l’attention des passants. Discours et distribution de tracts ont permis d’asséner leur position.
À l’angle de la rue piétonne, face à la libraire Rimbaud, éleveurs et plus largement acteurs de la filière animale ont eu, eux, bien du mal à se faire entendre.

 SUITE