Loading...

dimanche 26 mars 2017

COCHONS.. SOUFFRANCES INIMAGINABLES!!!!!!!!

Nos collègues d’Animal Rights ont divulgué des images écœurantes de porcs qui endurent des souffrances inimaginables. Ces images ont été tournées dans l’abattoir de porcs de Tielt, en Flandre Occidentale. On y voit des cochons battus, torturés par chocs électriques, ébouillantés vivants, écrasés ou vidés de leur sang en pleine conscience.
Les réactions ne se sont – heureusement – pas faites attendre. Le ministre flamand du Bien-Être animal Ben Weyts a fait fermer provisoirement l’abattoir et a envoyé une équipe d’inspection sur les lieux. Les supermarchés Delhaize et Colruyt ont immédiatement mis fin à leur collaboration avec l’abattoir. Des mesures que j’apprécie fortement.

Bien sûr, celles-ci ne suffisent pas,  En Belgique, il existe des règles à respecter dans le cadre du bien-être animal. Surtout dans un endroit qui met à mort des milliers d’animaux par jour.

Ces images prouvent tout le contraire. La FEBEV, la fédération belge des abattoirs, admet elle-même qu’il ne s’agit vraisemblablement pas d’un cas isolé. Cela fait probablement des années que ces excès font rage, sous la bienveillance de l’industrie de la viande.

Les abattoirs doivent de toute urgence être munis de caméras exposant tous les endroits où les animaux sont manipulés, et ce 24h sur 24. Et tout le monde doit y avoir accès ! C’est la seule façon de garantir un bon contrôle du bien-être de ces animaux.

Entre-temps, les bourreaux coupables de ces atrocités ne peuvent échapper en aucun cas à leur peine. Voilà pourquoi GAIA se joint à Animal Rights pour porter plainte contre l’abattoir de Tielt. La direction de cet abattoir se dit ne pas avoir été au courant de ces pratiques. Vous croyez ce qu’ils affirment KATIA ? De mon côté, j’en doute fort. En tout cas, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour faire en sorte qu’ils aient la punition qu’ils méritent.

En ces temps difficiles, j’apprécie d’autant plus qu’il y ait des personnes comme vous, KATIA. De personnes qui savent que les animaux ne méritent pas de tels châtiments. Vous êtes un vrai soutien à leurs yeux. Je vous en remercie infiniment.

Ensemble, nous continuons la lutte pour plus de bien-être animal !

Animalement vôtre,

Michel Vandenbosch, président de GAIA