Loading...

mercredi 28 septembre 2016

DE PLUS EN PLUS DE VEGAN EN AUSTRALIE!! SUPER!!!!!!!!!!

 brown-calf-close-up.jpg


MORE AND MORE VEGAN IN AUSTRALIA
 MAKES A DIFFERENCE FOR 11 MILLIONS ANIMALS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


 THANK YOU FOR MAKING THE RIGHT CHOICE...

 SOURCE ET SUITE 
CREDIT PHOTO

Research conducted by Roy Morgan has found that the number of Australian adults who eat all or almost all meat-free has risen from 1.7 million people (9.7% of the population) to almost 2.1 million (11.2%) since 2012. The greatest growth is in New South Wales with a 30% increase in the number of vegetarians, while Tasmania remains the state with the most vegos per capita (12.7%).
Most of the vegetarians surveyed said they made the switch for their health, but fortunately, eating vegetarian food is also the kinder choice for animals and the planet.

Here's how 400,000 new Aussie vegetarians will help create a kinder world:

SUPER!!!!!!!!!!!!!!!! L214.. ILS ONT ADMIS LA MALTRAITANCE

SOURCE ET SUITE

La justice a relaxé l'association de défense des animaux L214, poursuivie pour diffamation par un producteur de foie gras vendéen, jugeant que son enquête visant à dénoncer les conditions d'élevage "exécrables" de ses canards était suffisamment "sérieuse"...
............
...............Dans une décision rendue lundi et consultée mardi par l'AFP, les magistrats angevins ont jugé que les passages incriminés étaient certes diffamatoires à l'encontre du producteur, mais que l'association avait "agi avec bonne foi", estimant notamment que l'enquête "est réalisée avec le sérieux minimum qui convient pour une association militante dont on ne saurait exiger une rigueur identique à celle qui serait imposée à un journaliste professionnel".

Par ailleurs, écrivent les juges, "certains termes, certes abrupts, restent toutefois dans les limites d'une expression mesurée dans le contexte du débat sociétal en cours de militantisme et de sensibilisation des internautes parfaitement informés du but et des méthodes de l'association de défense de la cause animale".

Depuis sa création en 2008, L214 a fait l'objet de nombreuses poursuites judiciaires mais cette décision sur le fond est la première donnant raison à l'association en matière de liberté d'expression, selon l'avocate de L214.

mardi 27 septembre 2016

SONDAGES APRES DEBAT ... TRUMP EST LE SUPER GAGNANT.

SOURCE ET SUITE

 

 Je pourrais ajouter une longue liste de sites qui ont les meme conclusions et a peu pres la meme liste de sondages..

 c' etait certain que la presse française rendrait un autre son de cloche... mais si exaspérant!!

 TOUS LES GRANDS  JOURNAUX  US..

 A REGARDER EN DETAIL..


Les médias français annoncent que les premiers sondages indiquent que Hillary Clinton a gagné le premier débat présidentiel. J’ai rarement vu une aussi grosse intox, et surtout, aussi facile à démontrer. La vérité, que vous allez découvrir ci-dessous, est que tous les sondages donnent tous Clinton très largement perdante … sauf un !

Je ne sais pas à quoi carburent les journalistes, mais ils doivent changer de drogue : elle est hallucinogène. Ou ils s’imaginent que les gens ne lisent pas Dreuz, ou ils pensent que le public gobe encore leurs salades. Dans les deux cas, c’est assez triste pour eux.

NOUS SOMMES PARMI LES PLUS GROS EXPORTATEURS DE BOVINS VESR LA TURQUIE... C' EST INFECT!!!

Une ONG internationale a diffusé une effroyable vidéo dénonçant la détresse des animaux d’élevages européens exportés vers la Turquie. Attention, les images peuvent choquer!

  VIDEO A VOIR ICI

«Nul ne transporte ou ne fait transporter des animaux dans des conditions telles qu’ils risquent d’être blessés ou de subir des souffrances inutiles.» C'est ce que stipule - en théorie du moins - la législation Européenne (Règlement (CE) N°1/2005). Mais, la réalité est tout autre comme en témoigne l'effroyable vidéo diffusée par l’ONG internationale CIWF (Compassion in World Farming) en France, ce lundi 26 septembre.

L'enquête réalisée entre le 23 et le 29 juin 2016 par Animal Welfare Foundation, Eyes on Animals et Tiershutzbund Zurich montre les terribles conditions d'exports des animaux d’élevages européens vers la Turquie.
Les enquêteurs se sont notamment rendus à Kapikule (à la frontière turque) où «des bovins se retrouvent bloqués dans des camions durant plusieurs jours, sous une chaleur écrasante. (...) Ils ne sont pas déchargés. (...) Les systèmes d’abreuvement sont inutiles puisqu'ils sont souillés. (...) Les animaux sont en souffrances et à bout de forces. (...) Désespérément affamés, ils boivent et mangent leurs excréments. Le risque d'épidémie est constant», dénonce le reportage.
Les images deviennent insoutenables à la vue d'une vache gestante qui donne naissance dans un camion. Une autre subit une césarienne dans la rue. Mais affaiblie, elle sera finalement abattue, pleinement consciente.
«Les exportations d'animaux vivants sont en plein essor, mais à quel prix?», questionne le documentaire choc avant de souligner que «la réglementation européenne est constamment violée sur ces trajets. Et que pour les animaux cela signifie des souffrances, l'agonie et trop souvent la mort.»
Avec ce nouveau reportage, l'ONG CIWF réussira-t-elle à faire réagir la Commission européenne et les États impliqués dans ces exports scandaleux? Affaire à suivre...
(Le Matin)
(Créé: 26.09.2016, 16h58)

 

 

 

5 CHOSES A SAVOIR SUR LE VEGANISME

lundi 26 septembre 2016

INTERESTING...

Too bad it is too late for me to watch.. but tomorrow for sure HOPE TRUMP WINS THE DEBATE AND SAYS WHAT NEEDS TO BE SAID......

dimanche 25 septembre 2016

OPERATION MARQUAGE 269 LIFE FRANCE HIER

Published on Sep 24, 2016 http://www.sauvons-les-animaux.com/ pour http://www.269life-france.org/ Vous pouvez suivre de plusieurs façons l'actualité de sauvons les animaux en vous abonnant sur : Facebook (le plus utilisé) https://www.facebook.com/pages/Marre-... Twitter : https://twitter.com/SLAnimaux Et pour les résumés des manifestations : YouTube : http://www.youtube.com/user/MrSauvons... Category News & Politics

samedi 24 septembre 2016

UNITE D' ABATTAGE MOBILE... JE DIS NON!! NE REGLE PAS LE PROBLEME

SOURCE ET SUITE
 AVEC VIDEO

 PAS D' ACCORD...  CAR LA SOUFFRANCE ET LA MORT SONT AU RENDEZ VOUS..
 PAS DE SOLUTION A L' ELEVAGE..
 NOUS SEULS DETENONS LA REPONSE
 GO VEGAN!!!!

La commission d'enquête sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie en France, pilotée par le député Olivier Falorni, a préconisé 65 mesures pour diminuer la souffrance animale en abattoir. L’une de ces mesures va permettre de tester à titre expérimental quelques abattoirs mobiles, afin de réduire le stress des animaux.

En Côte-d’Or, c’est Emilie Jeannin qui mènera cette expérience, en compagnie de quelques associés. Leur abattoir mobile, installé dans un camion doté d’un agrément CE,  se déplacera dans les fermes pour éviter aux bêtes le stress du transport dans un lieu inconnu.

L’éleveuse de bovins charolais est installée à Beurizot et a choisi la vente directe. Elle se rend tous les 15 jours à l’abattoir d’Autun. "Même si j’ai confiance en tous les intervenants là-bas, ne serait-ce que de faire une heure de route, d’emmener ma vache dans un lieu qu’elle ne connaît pas, c’est toujours une source de stress "  dit-elle. Or, qui dit stress, dit poussée d'adrénaline qui gâche la qualité de la viande et la fin de vie des animaux.


Le reportage de Michel Gillot, Jean-Louis Saintain, France 3 National et Chantal Gavignet

LA CHANSON DES POUSSINS.. IMAGES DURES...

Published on Sep 4, 2016 Nouvel album « sebolavy » disponible : http://smarturl.it/mickey3dsebolavy Mickey 3d en concert en France et à Paris le 27 octobre (Salle Pleyel) - Ces images sont extraites d’un spot réalisé par l’association anglaise Animal Equality qui lutte pour le droit des animaux à être traités avec respect et compassion Animal Equality concentre ses actions sur quatre domaines dans lesquels les animaux souffrent le plus : l’agriculture animalière, les commerces du textile, les laboratoires et les attractions animalières Pour plus d’informations : http://www.animalequality.net/

VIVISECTION... COSMETIQUES..

 MAIS J' AI LU CETTE INFO SI SOUVENT QUE JE N' Y CROIS PLUS TROP..
  
L’Union européenne a pris le parti de mettre un terme à la pratique des expérimentations animales dans le secteur des cosmétiques. La Cour de justice de l’Union européenne vient aujourd’hui de confirmer que la législation européenne ne permet pas à l’industrie de commercialiser des produits pour lesquels des expérimentations animales ont été effectuées hors de l’Union. Pour les écologistes au Parlement européen cet avis est un signal en direction des législateurs et industriels à travers le monde.

Pascal DURAND, vice-président du groupe parlementaire sur la condition animale, réagit :
"Cet arrêt de la cour de justice européenne est un nouveau message fort envoyé à l’industrie pharmaceutique et cosmétique pour un comportement et une science plus éthiques. L’expérimentation animale pour les cosmétiques est une pratique à juste titre interdite en Europe, et la Cour a rappelé qu’il n’était pas question de s’exonérer des règles en faisant fabriquer à l’étranger ou en faisant importer des produits qui ne respectent pas ces principes.
Cet avis renforce la demande portée par les écologistes au niveau européen d’une législation mondiale qui bannirait définitivement de la planète, l’utilisation des animaux à des fins cosmétiques mercantiles. La responsabilité incombe donc aux législateurs et aux industriels de développer et promouvoir partout dans le monde les alternatives à ces expérimentations animales, en sachant qu’elles sont plus aptes à prévenir les risques des produits sur la santé humaine.
Enfin, il s’agit en Europe d’étendre clairement cette législation aux ingrédients cosmétiques ayant des usages dans des secteurs non-cosmétiques et répondre ainsi aux attentes des consommateurs européens."

MORTS .. ACCIDENTS DE CHASSE.... LA COLERE MONTE PARMI CEUX QUI SE PROMENENT ET SERVENT DE CIBLE...

SOURCE ET SUITE

 C' EST CERTAIN.. TROP DE  CIVILS TUES  PAR BETISE...

La chasse tue… et les Français en ont ras-le-bol. Pas seulement parce que les animaux sauvages en crèvent, mais aussi et surtout parce que ce « loisir » pour les uns est une véritable menace pour les autres : pour ne plus avoir à craindre de se faire tirer dessus au détour d’un bosquet, 78% des Français se disent désormais favorables à l’interdiction de la chasse le dimanche. Explications.
Ce chiffre n’est pas une estimation au doigt mouillé. Il résulte d’un sondage publié ces jours-ci par l’Ifop à la demande de l’Association pour la protection des animaux sauvages. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette tendance anti-chasse prend une ampleur inattendue.
En 2009, il y a donc sept ans seulement, le même sondage révélait que seuls 54% des sondés étaient favorables à un dimanche sans chasse. Désormais, donc, ils sont 78% ! Soit près de 8 français sur 10…
Avec un tel chiffre, on peut être certain d’une chose, ce ne sont plus seulement les écolos purs et durs qui s’opposent à la chasse mais, plus généralement, tous ceux qui fréquentent la forêt (promeneurs, cyclistes, cueilleurs de champignons) et ceux qui vivent à proximité.

DU LAIT DE VACHE... SANS VACHES.. SUPER NON???

 

SOURCE ET SUITE

 

Ce lait, produit à partir de levures, aurait exactement le même aspect et le même goût que le lait traditionnel. Ses deux créateurs espèrent le commercialiser fin 2017. Prenant de vitesse le « steak éprouvette »...

Lait de soja, d'amandes, de riz... Si on cherche une alternative au lait de vache, il y a aujourd'hui l'embarras du choix. Oui mais voilà, ça n'a pas le même goût et ce n'est même pas la peine d'essayer de les transformer en fromage. Ryan Pandya en a fait la désagréable expérience il y a deux ans, alors qu'il dégustait un bagel vegan : "Cette crème au fromage était si mauvaise qu'elle m'a littéralement inspirée la création de cette entreprise", raconte-il sur le site américain Co.Exist ......
...............
.....................

Un produit vegan, écolo et sans lactose

A l'arrivée, on obtient un lait qui présente exactement le même goût, le même aspect et les mêmes qualités nutritionnelles que le lait classique, d'après ses créateurs. De quoi séduire les vegans nostalgiques des produits laitiers mais aussi les défenseurs de l'environnement : sa production est censée nécessiter jusqu'à 98 % moins d'eau, 91 % moins de terres agricoles, 65 % moins d'énergie que la production laitière industrielle classique, affirment les entrepreneurs, sans plus détailler leurs calculs......
..............
.................
Le lait synthétique sera sans doute plus facile à produire et à accepter dans son caddie. Depuis son lancement en 2014, "Perfect Day" a en tout cas déjà réussi à lever 4 millions de dollars. Cette opération s'est faite notamment grâce à la participation d'Horizon Ventures, un fonds porté par le milliardaire hong-kongais Li Ka-Shing, connu pour ses prises de participation dans Facebook, Spotify ou encore Impossible Food, une start-up qui a mis au point un burger à base de « sang végétal » .
Le projet semble sur les rails : les prototypes de lait sont élaborés, la FDA (Food and Drug Administration) a donné son accord et même les acteurs de l'industrie laitière - avec lesquels la start-up a travaillé en étroite collaboration - se sont montrés "étonnamment accueillants", d'après Perumal Gandhi . La start-up se concentre maintenant sur la commercialisation, prévue avant la fin de l'année prochaine. Prochaine étape : la fabrication de yaourts, fromages et crèmes glacées, toujours « animal free ».

mercredi 21 septembre 2016

GINGEMBRE CURCUMA ET CITRON. ALIMENTS MIRACLE

SOURCE ET SUITE
 AVEC RECETTES

Ginger, turmeric, and lemon are no doubt three of the most popular healing, natural foods today regardless that they’ve been around for longer than any of us have! One reason they are so incredible is because each of them come with an array of benefits that can be used in multiple ways to benefit the brain and body. They’re also easy to access at any supermarket and many are more affordable and effective than the most pricey health products out there for the conditions they promise to alleviate.
For example, turmeric is a great anti-inflammatory aid that may work better than many over the counter drugs and certainly doesn’t come with the negative effects on the liver and heart that some chemical-based options do. And this is just one example, but there are so many more! Lemons come with tons of benefits for all parts of your body as does ginger, and turmeric even has more up its sleeve than just inflammation-busting properties.
So, let’s look at how these three incredible foods can be used to care for the body naturally and learn to implement them more often.

PAS D' INTERDICTION D' ABATTAGE RITUEL... RESPONSABLE .............LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL



 POUR COMPLETER MA SELECTION D' ARTICLES... MAIS IL Y EN A TANT... FAITES PLUTOT UNE RECHERCHE GOOGLE SI LE SUJET VOUS INTERESSE....

La commission parlementaire ne préconise pas d'interdire l'abattage rituel réalisé à la demande des communautés musulmanes et juives. Scientifiquement reconnu comme source de douleurs extrêmes, l'abattage rituel se fait sans étourdir l'animal au préalable. La convention européenne des droits de l'homme et la constitution française imposent l'étourdissement préalable mais l'abattage rituel fait l'objet d'une dérogation. « Une proposition d'interdiction aurait été cassée par le conseil constitutionnel », a expliqué Jean-Yves Collet, le rapporteur.
Les députés font valoir que des pistes d'amélioration existent, notamment « l'étourdissement réversible » ou « le choix des sacrificateurs sur des bases de compétences techniques et non plus religieuses ». Selon le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, 15 % des gros bovins sont abattus selon le rite halal en France et 27 % des moutons. Le chiffre pour les volailles n'a pas été divulgué. Les parlementaires souhaitent obtenir un droit de visite inopinée des abattoirs en compagnie des médias, comme ils l'ont obtenu pour les prisons.

ETOURDISSEMENT REVERSIBLE??!!

 

 

SOURCE ET SUITE

 

AVEC 2 VIDEOS

 

 IL FALLAIT BIEN QU' ILS NOUS PONDENT UN TRUC BIZARRE..C' EST LEUR METIER...

SOURCE ET SUITE

La vidéosurveillance préconisée

Parmi les 65 mesures dévoilées pour augmenter la transparence sur l’abattage, le rapport de la commission préconise une vidéosurveillance obligatoire. La commission propose également la création d’un comité national d’éthique des abattoirs et l’augmentation du recrutement de vétérinaires pour améliorer le fonctionnement des abattoirs.
Selon BFMTV, les caméras seraient installées uniquement dans les salles où les animaux sont vivants et manipulés. Cette vidéosurveillance serait encadrée par la Cnil, la commission nationale de l’informatique et des libertés, souligne la chaîne sur son site internet.
Toutefois, seuls la direction des abattoirs et les services vétérinaires pourraient avoir accès aux images de ces caméras afin d’éviter tout problème de confidentialité des salariés.

.....
............

Un étourdissement préalable à l’égorgement encouragé

La commission d’enquête parlementaire encourage également la pratique d’un étourdissement préalable à l’égorgement qui puisse être compatible avec les méthodes d’abattage rituel des cultes juif et musulman.
Dans son rapport, la commission a proposé mardi d’introduire dans le Code rural la notion d'« étourdissement réversible » préalable à l’égorgement rituel. Cette technique qui permet de faire perdre conscience momentanément à l’animal permettrait, selon les députés, de respecter l’abattage rituel qui interdit l’égorgement d’animaux morts.

UN ABATTOIR DE VIENNE PRECISEMENT ... CE NE SONT PAS DES MOUVEMENTS REFLEXES!!!!!!!!!!!!!!!

SOURCE ET SUITE

L'association L214, qui milite pour le bien-être animal et l'abolition de la consommation de produits animaux, a annoncé mardi son intention de porter plainte contre un abattoir de la Vienne pour des "infractions" commises selon elle durant l'abattage rituel de moutons pour la fête musulmane de l'Aïd.

A l'occasion du lancement d'une pétition demandant au gouvernement "d'interdire l'abattage des animaux sans étourdissement préalable", L214 a publié mardi matin une nouvelle vidéo choc montrant l'égorgement à vif de moutons, filmée selon l'association le 12 septembre dans l'abattoir du Vigeant (Vienne), à quelques kilomètres au nord de la Charente..........
....................
...................."Une fois que le sacrificateur a tranché la gorge de l'animal, celui-ci doit être maintenu immobile jusqu'à ce qu'il soit inconscient. Là, on voit clairement sur la vidéo qu'à la sortie du +restrainer+ (l'appareil qui maintient immobile le mouton), les animaux continuent de se débattre, qu'ils sont encore conscients. Et on n'est pas sur des mouvements réflexes", explique Mme Gothière.

POUR INFO

SOURCE ET SUITE

L'association L214, qui milite pour le bien-être animal, a lancé ce mardi 20 une pétition demandant au gouvernement "d'interdire l'abattage des animaux sans étourdissement préalable", le jour même où des députés rendent leurs conclusions sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs.
L'association, dont les vidéos choquantes sur certaines pratiques dans des abattoirs ont conduit à la création de la commission d'enquête parlementaire, a diffusé de nouvelles images réalisées pendant les fêtes rituelles de l'Aïd (vidéo à voir ici, attention certaines images peuvent choquer). Les images dévoilent des égorgements à vifs de moutons dans un abattoir de Nouvelle-Aquitaine.
"L'interdiction de la mise à mort d'animaux sans étourdissement est la moindre des choses, nous espérons que la commission aura envisagé cet impératif minimum!", écrit Brigitte Gothière, la porte-parole de L214 sur le site internet de l'association. Elle reconnaît toutefois que même si "l'abattage sans étourdissement n'a évidemment pas le monopole de la cruauté", cette pratique provoque "davantage de douleur et de stress qu'un abattage avec étourdissement".

SOUFFRANCE ABATTOIRS.. ON EN PARLE ENCORE... MAIS A QUOI CELA SERT IL????


IL SEMBLE QUE LA LOI NE VA PAS INTERDIRE L' ABATTAGE RITUEL.. DONC DE TTE MANIERE CES HORREURS D' ANIMAUX A MOITIE EGORGES VONT CONTINUER..

 

Des caméras étaient cachées à l’abattoir du Vigeant lors de l’Aïd el Kébir. Le film a été diffusé hier par L214, qui demande l’interdiction de l’abattage sans étourdissement préalable.
L'association L214 a diffusé hier une nouvelle vidéo choc, montrant l'abattage de moutons à l'occasion de l'Aïd el Kébir, le 12 septembre dernier, tournée à la Sodem Covimo au Vigeant. On voit notamment des animaux à la gorge tranchée se débattre encore lorsque les ouvriers les manipulent et les suspendent par les pattes arrières.

Ce film appuie le lancement d'une pétition contre l'abattage sans étourdissement préalable : « Malgré le renforcement annoncé des contrôles, force est de constater que les animaux continuent de mourir dans des souffrances immenses, accentuées par plusieurs infractions à la réglementation », déclare l'association, qui annonce le dépôt d'une plainte.
L214 ne vise cependant pas spécifiquement la Sodem Covimo. Son communiqué désigne un « abattoir de Nouvelle-Aquitaine ». « Nous ne souhaitions pas focaliser sur un site en particulier, mais parler d'une situation générale, explique un porte-parole de l'association. Ce genre d'actes, voire pire, peuvent se retrouver en différents endroits. »
Attention, les images de la vidéo ci-dessous peuvent choquer.

 VOIR SUR LA SOURCE

« Nous faisons les frais de cette opération de communication, déplorent Hervé de Monvallier, président de la Sodem Covimo et Olivier de la Rochethulon, directeur. Le jour de l'Aïd nous étions parfaitement dans les clous de la légalité. Sept agents de la Direction départementale de protection des populations étaient présents pour s'assurer que les opérations se déroulaient normalement. »
Les dirigeants de l'abattoir rejettent vigoureusement les accusations de maltraitance suggérée par les images : « Quand l'animal a une réaction nerveuse, ce n'est plus de la vie ou de la conscience, il est resté assez longtemps immobilisé après l'égorgement. L'inconscience est vérifiée. Notre intérêt n'est pas que l'animal souffre. Nous avons des salariés référents pour la protection animale. »
L'abattage rituel mené à cadence industrielle est-il compatible avec les considérations de souffrance animale ? « C'est un autre problème et ce n'est pas à nous de le résoudre, répondent Hervé de Monvallier et Olivier de la Rochethulon. Les conclusions de la commission d'enquête parlementaire donneront lieu ou non à une loi : quoi qu'il en soit on s'y conformera. En espérant que la règle soit la même pour tout le monde parmi nos voisins européens. » Le marché halal représente 20 % de l'activité de la Sodem Covimo, plus gros abattoir ovin de France avec 106 salariés et 450.000 animaux abattus chaque année (5.400 le 12 septembre dernier).

ILS SE BATTENT FORT POUR LES ANIMAUX AN AUSTRALIE!!!!!!!! BRAVO 400 000 VEGETARIENS DE PLUS..

mardi 20 septembre 2016

D' UN SITE OUMMA.. ANTI TRUMP..


 BIEN SUR CE NE SERONT PAS EUX QUI DEVIENFDRONT VEGETARIENS 
 SI TRISTE

Dans une Amérique traversée par des contrastes saisissants, il y en a un qui paraît nimbé de mystère en ces heures agitées par la course effrénée à la Maison Blanche : le marché du Halal réussit la prouesse d’avoir le vent en poupe, en dépit de la rhétorique « trumpienne » haineuse qui claque au vent pour mieux récolter la tempête…
Par quelle mystérieuse alchimie les musulmans américains sont parvenus, contre vents et marées, à transformer en or cette petite niche économique, certes en plein boom partout ailleurs, en l’espace d’une décennie seulement ?
La question en taraude certainement plus d’un, et au premier chef le tribun fielleux, Donald Trump, qui doit mal digérer l’explosion, sur le territoire national, du nombre de points de vente dédiés à la nourriture 100% Halal, passant de 200 en 1998 à plus de 7 600 en 2016 (un chiffre en constante augmentation).
Ses harangues électrisantes sont manifestement impuissantes à stopper l’engouement pour la viande et les mets cusinés à la sauce Halal, comme s’en réjouit Shahed Amanullah, l’heureux fondateur d’un site internet à succès qui répertorie toutes les boucheries, épiceries, supermarchés et autres restaurants Halal, afin de renseigner et guider au mieux ses concitoyens américains, sans distinction aucune.
Cruelle ironie du sort pour le populiste Trump, le halal régale un nombre croissant de non-musulmans et compte désormais parmi ses consommateurs des citoyens qui émettaient les plus vives réserves il y a peu encore, voire se méfiaient de ce marché venu d’ailleurs, le suspectant d’être le cheval de Troie de « l’islamisme ».
Une tendance qui se confirme au fil des ans pour la plus grande satisfaction de Shahed Amanullah, ce dernier insistant sur le fait que « la nourriture est un excellent moyen de favoriser le partage culturel ».
La formidable percée du Halal de l’autre côté de l’Atlantique s’évalue à l’aune de chiffres-clés : selon le Conseil alimentaire et de la nutrition islamique, chargé de la certification et de l’éducation relative au halal,  les ventes estampillées halal sont estimées à 20 milliards de dollars dans l’ensemble des points de vente qui ont fleuri dans le paysage américain, Whole Foods Market Inc faisant figure de pionnier en la matière.

LA FERME DE L' HORREUR!!

SOURCE ET SUITE

Des chiens, NAC, tortues, ovins, poules… échappent à la triste vie qu’ils menaient dans une maison à Marigny-le-Châtel (10) grâce à l’intervention de la Fondation 30 Millions d’Amis.
Un signalement a permis de révéler les conditions déplorables dans lesquelles vivaient les nombreux animaux d’une maison dans l’Aube. Appelés en urgence, les gendarmes de Nogent-sur-Seine ont soutenu l’intervention de la Fondation 30 Millions d’Amis et Assistance aux Animaux pour les secourir au plus vite (09/09/2016).

Enfermés dans un garage

Cochons d’Inde, hamsters, lapins, oiseaux étaient emprisonnés dans un garage plongé dans le noir. Ces animaux n’ont donc jamais vu la lumière du jour et pataugeaient sur plusieurs centimètres d’excréments. Ils présentaient des plaies importantes et ne mangeaient pas à leur faim. 2 tortues ont aussi été retrouvées dont l’une enfermée dans une cage à lapin.
Malheureusement, les vétérinaires ont dû abréger les souffrances d’un pauvre lapin et d’un hamster et 2 oiseaux sont morts peu après leur sauvetage.

La ferme de l’horreur

2 chèvres, 2 moutons, 4 oies, 6 canards et de nombreuses poules étaient remisés à l’arrière de la maison et vivaient dans leurs excréments. Les palmipèdes n’avaient aucun point d’eau pour s’ébattre…
SUITE

MOUTONS NOUVELLE VIDEO DE L214 AVEC PETITION A SIGNER..............PLUSIEURS 1000 ABATTUS AID


SOURCE SUITE ET VIDEO

 ET PETITION A SIGNER...

VOIR AUSSI LES AUTRES VIDEOS
 IF YOU CARE!!!!!!!!!!!!!!!!!


Encore une fois, les images sont difficiles à regarder. Alors que la Commission d’enquête sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français doit rendre ses conclusions ce mardi, l’association L214 diffuse le même jour une vidéo tournée clandestinement dans un abattoir de moutons de la Nouvelle Aquitaine, qui serait située dans la Vienne, et qui montre des égorgements à vif.
>> A lire aussi : VIDEO. Maltraitance animale: Une association dénonce les souffrances des lapins angoras


L’association vient de lancer une pétition pour demander au premier ministre d’interdire l’abattage des animaux sans étourdissement préalable.
Cet abattoir serait l’un des plus gros abattoirs de moutons de France selon l’association, qui précise que plusieurs milliers de bêtes ont été abattues en une journée, pendant la période de l’Aïd-El-Kébir.

DIRE NON A LA VIANDE SEULE SOLUTION... C' EST A NOUS DE JOUER...

SOURCE ET SUITE

 TOUT CELA C' EST DU BLA BLA.... LES ANIMAUX SONT ELEVES DANS DES CONDITIONS DEPLORABLES... LES SOUFFRANCES SONT QUOTIDIENNES AINSI  QUE LES MALTRAITANCES (VICIEUSES) ALORS LA SEULE SOLUTION EST ENTRE NOS MAINS..
 ARRETER DE CONSOMMER DE LA VIANDE
 LE RESTE C' EST JUSTE POUR FAIRE SEMBLANT.. DES PETITES POINTURES TT CELA!!!!!!!!!!!!

Des canetons broyés, des bovins ou des porcs saignés alors qu'ils bougent encore, un agneau écartelé vivant... ces images-chocs de souffrance animale dans des abattoirs avaient conduit à la création d'une commission d'enquête parlementaire au printemps. Elle dévoile ses propositions mardi. Parmi les pistes esquissées pendant les trois mois d'audition : l'amélioration de la formation du personnel et des contrôles vétérinaires, mais aussi la question de la mise en place d'une vidéosurveillance. En quelques mois, l'association L214, qui milite pour le bien-être animal et prône une alimentation végétarienne, a publié sept vidéos, tournées en caméra cachée dans des abattoirs français : ces images, souvent insoutenables, d'animaux en grande souffrance ont conduit des abattoirs à fermer, au moins provisoirement, et à être condamnés pour « mauvais traitement envers un animal ».
Des contrôles menés par l'administration, après ces vidéos-chocs, ont montré des manquements graves sur 5 % des lignes d'abattage de 259 abattoirs français inspectés (sur 263) au mois d'avril. Trois établissements avaient été fermés. Ces images ont surtout suscité un émoi tel qu'une commission d'enquête parlementaire a été créée, multipliant pendant trois mois les auditions de ministres, dirigeants d'abattoir, vétérinaires, membres de l'administration, syndicalistes agricoles, dignitaires religieux, chercheurs et représentants d'associations de défense des animaux pour déterminer ce qui peut être amélioré. Les investigations de la commission présidée par le député Olivier Falorni (radicaux de gauche) ont notamment porté sur la formation du personnel d'abattoir, jugée insuffisante. Ces salariés ont besoin d'une solide formation « initiale et continue », a ainsi estimé le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, mais aussi d'un suivi pour « faire évoluer les carrières » et rendre le métier plus attractif.

lundi 19 septembre 2016

L 214........... LES CADAVRES DONT NOUS SOMMES COUPABLES

  Source et suite

 L'association L214, qui dénonce le traitement des animaux dans les abattoirs français, a organisé lundi soir à Paris un rassemblement, avec force cadavres de cochons. Une action choc, pour sensibiliser à la souffrance de ceux qui sont destinés à nos assiettes.

«Notre action d’aujourd’hui, forte et poignante, a pour but de montrer ce que vivent les animaux dans les élevages.» Soigneusement mis en scène, le happening de L214, association connue pour les révélations de vidéos tournées dans des abattoirs dénonçant les pratiques de ces derniers dans la mise à mort des animaux, a effectivement de quoi frapper les esprits. A partir de 18h40 ce lundi soir sur la place Saint-Michel à Paris, une trentaine de militants vêtus de tee-shirts «tous sensibles» accueillent dans leurs bras des cadavres de porcelets, une heure durant, devant les yeux de passants interloqués par la scène. «Nous avons trouvés ces bébés cochons dans les poubelles des élevages déposées sur la voie publique, explique au micro Isis La Bruyère, chargée de campagne pour L214. Ces animaux sont soit morts nés, soit de maladie, soit à cause de leurs conditions d’élevage déplorables.»
Visages des participants graves et fermés, bustes immobiles : le tableau, si l’on peut dire, se veut solennel. La tension est insupportable pour une jeune militante qui éclate en sanglots et doit confier son porcelet mort à un camarade. Des cris de cochons sortent de la sono, suivis d’une musique funèbre.

 

PAS DE RETRAITE POUR EUX... MAIS LA MORT EST FINALEMENT UNE DELIVRANCE

C' EST INFECT..................... C'EST SCANDALEUX... MAIS C' EST NOTRE FAUTE.. C' EST NOUS QUI LEUR VOLONS LEUR VIE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ET LEUR INFLIGEONS CES SOUFFRANCES.. J' AVOUE NE PLUS SUPPORTER DU TOUT DE VOIR QUE CELA NE S' ARRETE PAS, J' AVOUE NE PLUS POUVOIR ENTRETENIR DE RELATIONS NORMALES AVEC CES ASSASSINS, CES VIANDARDS, CES GENERATION BBQ, CES CHASSEURS (HE OUI LA SAISON A COMMENCE.. JE N' AI QUE MEPRIS POUR TOUS CES GENS LA.. ET PRESQUE AUTANT POUR CEUX QUI POURRAIENT COMPRENDRE ET AGIR MAIS NE CHANGENT PAS.. JE M' OBLIGE A MAINTENIR DE FAUSSES RELATIONS ET A MASUE MON MEPRIS... QUAND JE NE PEUX FAIRE AUTREMENT J' AI RENONCE A TENTER DE CONVAINCRE.. A QUOI BON...

THEY ARE HAVING FUN!! EAT AN APPLE DAY

VICTOIRE!!!!!!!!!!!!!!!!!! suite a cette petition chiens de Roumanie

Source et suite

 

Apres 60, 622 signature ce maire de Roumanie a promis de stopper le genocide des chiens ...

 a suivre..

 

60,622 people around the world have successfully urged Mayor Decebal Făgădău of Constanța to stop the city’s cruel ‘catch and kill’ policy for dogs, and introduce a humane dog population management policy instead

This week, along with Romanian organisation, Save the Dogs, we met with Mayor Babu Dumitru and Vice-Director Cristina Itoafa from Constanța’s dog population control team to hand over the signatures, and discuss how the city can implement more humane methods.
We launched the petition in June, after being made aware of the unnecessary suffering and death that was being inflicted on dogs in Constanța, Romania.

Leaving the ‘catch and kill’ policy behind

The policy was launched in the year 2000 in an attempt to reduce the number of dogs on Constanța’s streets. Every two hours a stray dog is killed in the city, and over 4,000 are killed each year. The policy is not only cruel, but ineffective. Despite the large number of dogs killed, population numbers have not reduced.
Thanks to our supporters, the policy will end soon.

A big step forward for stray dogs

The Vice-Mayor promised to develop a dog population programme that would include:
  • implementation of our responsible pet ownership education programme,
  • free sterilisation for owned dogs,
  • the promotion of micro-chipping among the citizens of Constanța,
  • to prolong the current period a dog should stay in a shelter before considering euthanasia from 14 to at least 30 days,
  • and to re-open the public shelter with an adoption programme.

dimanche 18 septembre 2016

GROSSE VICTOIRE... LES CHEVAUX ET ANES SAUVAGES SONT EPARGNES

SOURCE ET SUITE
 AVEC VIDEO

La mobilisation populaire, ça paie ! Vous en voulez une preuve toute fraîche ? Alors en voici une : face à l’indignation générale, le gouvernement américain vient de renoncer à son projet d’euthanasier 45 000 chevaux sauvages !
On vous en parlait justement hier et le sujet vous avait particulièrement émus et révoltés. Le Bureau of land management (un organisme public) recommandait l’abattage de 45 000 ânes et mustangs sauvages, officiellement pour freiner le développement de la population, officieusement, pour laisser le champ libre au business du bétail…
Mais, face à la mobilisation américaine ET internationale, le gouvernement a finalement décidé de ne pas suivre cette recommandation !

ABANDONS EN NORMANDIE CHIFFRES A LA HAUSSE MAIS ADOPTIONS POSSIBLES

SOURCE ET SUITE

Les chiffres des abandons d’animaux en France ont explosé, durant l’été 2016. Entre le 1er juin et le 15 août 2016, la Société protectrice des animaux (SPA) a enregistré une hausse de 24 % des abandons d’animaux de compagnie en France. Une situation catastrophique qui a été ressentie dans tous les refuges de l’association, notamment en Normandie. Fabienne Renouf, responsable du site de Cherbourg-en-Cotentin (Manche) revient sur ce difficile été.....
....................
.....................

Des portes ouvertes pour l’adoption

Alors que l’été s’achève, la SPA compte désormais sur une forte mobilisation des potentiels adoptants lors d’une prochaine opération portes ouvertes organisée dans tous ses refuges, du 30 septembre au 2 octobre 2016. De nombreux chiens et chats, et autres animaux, sont en effet dans l’attente d’une nouvelle vie, sans cage ni grille. Pour la SPA, cette opération « permet à de nombreux pensionnaires de trouver un foyer attentif et aimant ».

samedi 17 septembre 2016

PARIS A BIEN CHANGE...

Parce que c' est trop drole Il va falloir s' habituer a voir Paris de cette maniere

TRAHISON!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! USA BIEN SUR!!!!!!!!!!!!!!!!!

SOURCE ET SUITE

 C' EST UN PROJET SATANIQUE
 ON APPREND A UN ADOLESCENT A S' OCCUPER D' UN ANIMAL DE FERME, VEAU GENERALEMENT...  IL LUI PRODIGUE AMOUR... ET A LA FIN DU PROJET  L' ANIMAL EST  VENDU AUX ENCHERES ... ET ABATTU...

4-H encourages members to raise animals for “projects.” Even in the beginning stages of these projects, members are instructed to “identify parts of [their] animal and cuts of meat.” They learn how to care for the animals during this time, but let’s not forget that they’re being taught how to take care of them in a way that will bring in the most profit and win a competition. Instead of teaching kids that animals are individuals who have unique personalities, needs, and feelings, 4-H teaches them to view fellow animals as nothing more than a way to make money.

LE PROCES DE L' ACTIVISTE CANADIENNE ...................... ELLE EXPLIQUE SON GESTE AVEC IMAGES DES BETES SOUS CHALEUR EXTREME

C' EST VRAIMENT UNE HONTE D' AVOIR MEME SEULEMENT PENSE UNE MINUTE CHARGE CETTE FEMME QUI A DONNE DE L' EAU A DES COCHONS DANS UN CAMION LES MENANT VERS L' ABATTOIR VRAIMENT LES CANADIENS, VOUS ETES IGNOBLES....VOUS ETES TOTALEMENT DEPOURVU D' EMPATHIE ET A CE POINT EXTREME C' EST ABSOLUMENT ANORMAL..

vendredi 16 septembre 2016

VOUS BOUFFEZ MAL.. ILS ENCAISSENT..

A VOIR ICI

France Télévisions
Mis à jour le
publié le
Elise Lucet et l’équipe de "Cash Investigation" révèlent dans cette nouvelle enquête les recettes inavouables des géants de l’agroalimentaire. Pourquoi le jambon est-il rose ? Pourquoi croyons-nous qu’il est si bon pour nos enfants ? Pourquoi les étiquettes des produits sont-elles incompréhensibles ?
De la Bretagne au Danemark en passant par la Californie et le Wisconsin, pendant un an, Sandrine Rigaud a avalé les kilomètres, en avion, en voiture et même en Caddie pour dévoiler comment ces mastodontes de l’assiette ralentissent ou orientent les décisions de santé publique. Le secteur de l'industrie agroalimentaire pèse 170 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an. Rien qu'en France ! C’est dire si cette industrie a du poids, des réseaux et de l’influence…



ILS VEULENT ENTRER EN ITALIE...POUR ENSUITE ALLER EN ALLEMAGNE

l'italie les a accueillis, qu' elle les garde. CE SONT BIEN SUR DES MIGRANTS ECONOMIQUES PAS DES REFUGIES.. LEUR OBJECTIF EST L' ALLEMAGNE... ET LES SOUS DISTRIBUES....

ACTION .. SIGNER CONTRE CE PROJET DE MASSACRE DE CHEVAUX SAUVAGES ...USA

SOURCE SUITE SUR PAGE SIGNATURE


The mass killing of 45,000 wild horses and burros could become reality if the Bureau of Land Management (BLM) has its way. 
On September 9, 2016 the BLM’s Wild Horse and Burro Advisory Board recommended killing of captured wild horses and burros as an “emergency” measure. The agency wants to clear the holding pens so that it can round up 40,000 more wild horses and burros from their homes on the range.
Hours before the recommendation, the BLM cancelled cruel sterilization experiments on wild mares amidst growing public outrage and a barrage of lawsuits. Now the agency is focusing on mass killing of these national icons, but can only do so if Congress and the Administration authorize this lethal and heartless plan.
The American people will not stand for this. Tell the Administration and Congress that we want our wild horses and burros protected and preserved on our public lands, not rounded up and killed or sold for brutal slaughter.
This petition will be delivered to:

jeudi 15 septembre 2016

HORREUR.. PROJET A STOPPER.... ABATTAGE DE CHEVAUX SAUVAGES USA...


SOURCE ET SUITE
ACTION PETITION



Le problème du massacre systématique des populations de chevaux sauvages par les industriels de la viande est largement méconnu du grand public, et pour cause : peu de gens en parlent.  Récemment, un cabinet d’étude du Bureau of Land Management (Bureau de gestion du territoire, abrégé sous le sigle BLM)a voté récemment la décision de supprimer les derniers mustangs d'Amérique du Nord.

Le BLM est un organe qui dépend directement du Département de l’Intérieur des États-Unis, et sa tâche consiste principalement à gérer les terrains publics. Ce massacre à grande échelle aura pour but de faire de la place pour des super-fermes d’élevage bovin, à très haut rendement, s’étalant sur des kilomètres.
 
Tandis que les barons de l’agro-business se frottent les mains, les défenseurs de la cause animale sont atterrés et consternés par cette décision, et tentent par tous les moyens de trouver une autre alternative afin d'empêcher cela. ..
.................
..............Non, l’histoire des mustangs aux États-Unis est une histoire sanglante, entachée de plusieurs massacres, et qui se prolonge jusqu’aujourd’hui dans une polémique sans fin sur la légitimité ou non de la présence de ces chevaux libres dans les terres publiques.

Sur les 2 millions des chevaux sauvages qui peuplaient encore les grandes plaines au 19ème siècle, plus d’1 million d’animaux furent capturés et réquisitionnés pour combattre lors de la 1ère Guerre Mondiale et furent transformés pour la plupart en chair à canon. C'est alors que commencèrent une série d'exactions assez peu reluisantes. Au cours du 20ème siècle, de nombreux chevaux furent abattus par des grandes sociétés pour produire de la nourriture pour animaux : c’est ainsi qu’on fabriquait de grandes quantités de nourriture industrielle, de farine animale, de pâtée pour les cochons, de nourriture pour les poulets mais aussi de pâtée pour les chiens domestiques. Et c’est sans compter sur les nombreux chevaux empoisonnés ou tués à vue par les propriétaires des grandes fermes de bétail, pour faire de la place pour leurs animaux…

mercredi 14 septembre 2016

DES ANTIBIOTIQUES DANS VOTRE BURGER MAC DO TOUJOURS..

SOURCE ET SUITE
SI CA VOUS GAVE VOUS POUVEZ SIGNER LA PETITION...
 

The McDonald’s hamburger is an icon of the modern world, and billions have been served worldwide since it was first introduced 76 years ago.


But one detail has been missing from this contemporary legend: the gross amount of antibiotics that have been pumped into the famous McDonald’s beef patty.


Scientists are warning that we’re rapidly approaching the “post-antibiotic era”. As antibiotics are overused, bacteria are becoming increasingly immune. It’s downright dangerous.  And fast-food restaurants like McDonald’s are feeding the crisis.


Tell McDonald’s to stop contributing to antibiotic resistance by cutting the use of medically important antibiotics in its global beef, pork and poultry supply chains.


McDonald’s has been under public pressure to change its supply chain before.


After losing unhappy customers due to antibiotics in its chicken supply, McDonald’s cleaned up its menu in its U.S. restaurants and banned chicken raised on antibiotics that are important to human medicine. This shows that change is possible -- but it won’t happen without public pressure.


Now we need to see that change for beef and pork too, and beyond just U.S. restaurants. We need a commitment to reduce antibiotics for all of the animals involved in the behemoth McDonald’s supply chain, and for franchises worldwide.


We can’t even explain how important this is -- antibiotic resistance is a growing threat with consequences for our ability to survive even the most common illnesses. McDonald’s is worth a staggering $39 billion and operates 36,000 stores all over the world -- but its cultural impact as the corporate face of hamburgers and fast food is much more significant. Getting an international, public-facing corporation like McDonald’s to stop the overuse of antibiotics would send shockwaves through the industry.


We know McDonald’s responds to public pressure because we’ve fought it before -- and won. Over 200,000 SumOfUs members demanded that McDonald’s stop participating in global deforestation by rewriting its palm oil policy. And that’s exactly what it did. Now we need to do it again -- our health depends on it.

McDonald’s: Put antibiotics out to pasture. Commit to higher standards across the board. Commit to cut medicated meat from the menu.

VICTOIRE POUR LES ORQUES EN CALIFORNIE

MEESSAGE RECU DE PETA:
 PLUS JAMAIS D' ORQUES CAPTIFS!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Today, California became the first state to ban the breeding of captive orcas—ensuring that future generations will not endure the deprivation, stress, and frustration of being trapped inside a tiny concrete tank. Thanks to Assemblymember Richard Bloom, who introduced the California Orca Protection Act, state legislators learned how orcas suffer and die prematurely in captivity, and today, Gov. Jerry Brown signed this important bill into law.

The California Orca Protection Act prevents all California marine parks from breeding orcas for captivity and ensures that SeaWorld can't reverse its decision to stop its sordid orca-breeding program moving forward. This monumental achievement follows the admission by SeaWorld's CEO that the company stopped breeding orcas because "the data and trends showed it was either a SeaWorld without whales or a world without SeaWorld"—as well as last year's California Coastal Commission ruling that SeaWorld San Diego could not build new tanks if it continued to breed orcas.

This is a huge win for orcas. Thousands of you responded to PETA's action alert asking you to contact government officials and speak up for orcas kept inside tiny concrete tanks in California, and this victory could not have been achieved without your support.

As PETA celebrates this historic move, we encourage you to take the next step and urge federal legislators to support the Orca Responsibility and Care Advancement (ORCA) Act, which would ban the breeding of captive orcas throughout the U.S.

'Til the tanks are empty,

Tracy Reiman

dossier PETA...cochons..APPEL AUX DONS

SOURCE ET SUITE

PETA EST SUSPECT QUAND A SA GESTION DES ANIMAUX ABANDONNES, MAIS REUSSIT SOUVENT DANS LES CAUSES URGENTES A SAUVER DES VIES AVEC DES DOSSIERS BRULANTS

 ET AVEC LES COCHONS IL Y A DE QUOI S' EMOUVOIR

 DONC JE RELAIE CET APPEL AUX DONS SUR LEUR PAGE EN LIEN SI VOUS POUVEZ VOUS PERMETTRE QUELQUES SOUS A LEUR ENVOYER..





Imagine how pigs felt having to step over dead pigs who were heaped in a pile and left to rot.

Slaughterhouse pig

Or how a mother pig felt as some of her piglets nursed on her while their dead siblings lay around them.
Slaughterhouse pig

The suffering revealed by a recent PETA U.K. exposé is appalling, but it's not atypical. Cruelty seems to be a global meat industry standard.

PETA has documented similar abuse here in the U.S. Our investigations revealed that before pigs are killed and dismembered in slaughterhouses, they endure routine beatings, their tails are snipped off without anesthetics, and they are even left to die slowly and painfully without veterinary care.

And what's the meat industry's response when such cruelty is revealed? It attempts to push for "ag-gag" laws that put those who document the misery on farms and in slaughterhouses at risk of huge fines and even jail time—simply because the industry knows that having the truth exposed could make consumers swear off eating animals for good.

We're pushing back against dangerous "ag-gag" laws and working to protect all animals from abuse and slaughter. Will you help by making a gift today?

PETA's groundbreaking investigations and exposés reveal the daily horrors that the food industry doesn't want us to see, and they help to hold abusers accountable.

After a whistleblower in Mississippi captured video footage showing that pigs in a slaughterhouse shrieked in terror as they were electrocuted with prongs, the facility was found to be breaking federal law and it closed. In Iowa, workers bashed piglets' heads into hard, blood-soaked concrete floors and then threw their bodies into a pile, where they were left to die. Thanks to months of work by PETA investigators, six former employees of that facility admitted guilt to charges of livestock neglect and abuse.

"Ag-gag" laws could make such victories almost impossible.

That's why we're doing all we can to stop these dangerous bills from becoming law and to overturn those that already have. Last year, as a result of a lawsuit filed by PETA and other organizations, Idaho's "ag-gag" law was declared unconstitutional. Now we've challenged similar laws in court in North Carolina and Utah—but we need your help to keep the momentum going.

Donate to PETA today and help power our work to prevent pigs, cows, chickens, and other animals from suffering unnecessarily.

Thank you for standing with us—and with the millions of animals who suffer on farms and in slaughterhouses each year. Your compassion is making a difference for the animals who need us most.

mardi 13 septembre 2016

BUSINESS AGAIN AND AGAIN CRIMINAL WAYS TO MAKE MONEY!!!!!!!!!!!!!!!!



SOURCE ET SUITE

Well, what do you know? The dairy industry managed to find one more way to be awful.
Every heartless initiative needs a euphemistically benign name, right? Big Dairy called this one the “Dairy Herd Retirement Program.” What it really amounted to was $9.5 billion dollars in alleged industry-wide price fixing — and the unnecessary, premature slaughter of half a million cows. Yes, half a million.
Here’s what happened. Several major dairy producing cooperatives — including the National Milk Producers Federation (a.k.a Cooperatives Working Together or CWT), Dairy Farmers of America, Inc., Land O’Lakes, Inc., Dairylea Cooperative Inc., and Agri-Mark, Inc. — needed to find a way to stop the downward spiral of milk prices.
CWT member groups alone produce more than 70 percent of the dairy sold in the United States. Together, these cooperatives were producing too much raw milk, resulting in a glut.
To ensure less milk reached the market, between 2003 and 2010, these groups allegedly bought out entire herds of cows from smaller, struggling dairy farmers who wanted to leave the business. Those cows were killed. In the end, there were ten rounds of “herd retirement” during those years. Each round killed many thousands of healthy young dairy cows, just to keep them from producing milk..
............................
...........................
So, let’s review. The dairy industry is horrible in just about every way they can be. They:
  • Repeatedly impregnate female cows on factory farms to keep their milk endlessly flowing
  • Forcibly remove the resulting calves from their mothers almost immediately after birth
  • Send the male calves off to live short, sad lives tied up in tiny hutches, after which they die to become veal
  • Raise many of the female calves to become the new generation of overworked, badly treated dairy cows
  • Send off the “spent cows” who’ve lived their lives as perpetual milk machines to become low grade hamburger
  • Cause innumerable and worsening environmental problems because of the sheer number of cows and feed for the cows that’s needed to meet dairy demand
  • Allegedly kill off 500,000 dairy cows to create a false milk shortage that drives

ABATTOIR CLANDESTIN SEINE SAINT DENIS


C’était, à première vue un entrepôt comme des dizaines d’autres. Les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) ont pourtant découvert lundi soir dans ces discrets locaux désaffectés de Coubron, en Seine-Saint-Denis, un vaste abattoir illégal de moutons, alors que les musulmans célébraient hier l'Aïd el-Adha, la fête du sacrifice.

A l’intérieur, sept hommes étaient en train de dépecer près de 80 animaux tout juste égorgés. 4 autres moutons étaient eux retrouvés vivants. Deux des suspects, considérés comme les responsables des lieux, ont été placés 
en garde à vue.

Les deux hommes risquent six mois de prison et  15.000 euros d'amende.

lundi 12 septembre 2016

CETTE PETITE FILLE NE VEUT PLUS MANGER D' ANIMAUX

OPERATION DIE-IN DE LIVE 269

L' USINE DES 1000 VACHES ... NOUVELLE OPPOSITION


Elevage: défenseurs des animaux et détracteurs du productivisme convergent devant la "ferme des 1.000 vaches"
Quelques vaches curieuses glissent la tête entre les barreaux d'un enclos de la gigantesque ferme dite "des 1.000 vaches", abritant 840 bovins à Drucat (Somme). Des clameurs leur parviennent du rassemblement à 100 mètres de 150 militants opposés au modèle d'agriculture productiviste.
L'association Novissen, qui revendique 3.000 adhérents, a organisé dimanche sa troisième fête annuelle "anti-ferme des 1.000 vaches". Elle peut se targuer de la présence de Barbara Pompili, secrétaire d'Etat (ex-EELV) à la biodiversité et ancienne députée de la Somme, ainsi que des députés européens écologistes Karima Delli et Pascal Durand.
Cette ferme, les militants la qualifient d'"usine". L'alignement de plusieurs centaines de vaches mangeant leur pitance à l'unisson fait en tout cas une forte impression visuelle, qu'accentue la forte odeur de l'établissement.
Point de pâturage: les bovins ne quittent leur enclos couvert que pour la traite - mécanisée - trois fois par jour. De quoi en faire le symbole médiatique d'une certaine agriculture productiviste à grande échelle.
La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a récemment demandé une nouvelle enquête publique, après une première étude favorable à l'extension du cheptel à 800 bêtes. L'investisseur, le groupe BTP Ramery, ne l'a pas pour autant attendue pour porter le troupeau à 844 animaux.
Au rassemblement, l'ambiance est festive. On chante et danse au son d'une fanfare, on épingle des affichettes à jeux de mot tels "Porcs d'attache" ou "Bouteille de laid", avant d'écouter les prises de parole.
"Est-ce bien normal d'enfermer 800, bientôt peut-être 1.000 bêtes, qui plus est avec cette chaleur?", s'emporte Francis Chastagner, ancien prof d'anglais aujourd'hui retraité, à la tête de Novissen. "Ce n'est plus une ferme, c'est une usine, d'ailleurs on parle bien d'employés (ils sont 25, ndlr) et non d'éleveurs. C'est la mort de l'agriculture!"
Les 150 militants ont la large panoplie d'arguments que donnent leurs diverses sensibilités politiques. Il y a d'abord les défenseurs des animaux, dont Aurélien, enseignant au lycée de Grandvilliers (Oise), végétalien. "Il y en a ici qui viennent pour une querelle de voisinage, parce qu'ils n'aiment pas avoir cette ferme à côté, moi je suis là pour les animaux", dit-il.
- 'Lubie d'entrepreneur' -
Il y a aussi les partisans d'une agriculture alternative, comme Didier, syndiqué à la Confédération paysanne. "Moi c'est viscéral, je défends les petites fermes, pour une économie différente redonnant de la convivialité dans les villages, loin de l'exploitation actuelle qui en plus favorise la baisse des prix", souligne celui qui fut éleveur pendant 30 ans, l'un des seuls de la manifestation.
"La ferme des +1.000 vaches+, c'est une lubie d'un entrepreneur en bâtiment qui rêvait d'être agriculteur, lui qui a été le fossoyeur de nombreux paysans dans la région", assène Didier en référence à Michel Ramery, récemment décédé.

dimanche 11 septembre 2016

CLINTON ET 911

  SOURCE ET SUITE

Impossible de  ne pas mentionner cet evenement dont tte la presse parle du moins aux USA

J' ai choisi cet article car il y a de nombreux liens avec des videos

  A SUIVRE DONC.... MAIS LES INFORMATIONS SERONT DIFFICILES A OBTENIR ............... SANS  AUCUN DOUTE

 

 

Hillary Clinton a quitté les cérémonies de commémoration du 11 septembre, ce matin, avant la fin pour des raisons médicales

Mise à jour: Vidéos qui montrent l'instabilité évidente de Madame Clinton:
https://mobile.twitter.com/johncardillo/status/775000466304315393/video/1
https://twitter.com/zgazda66/status/774993814025011200

* Plusieurs sources disent qu'elle a perdu un soulier et qu'elle a semblé défaillir. Son équipe de campagne a, évidemment, déclaré par la suite à la presse qu'elle avait eu un malaise et qu'elle allait finalement très bien. Il est de plus en plus évident que Madame Clinton n'a pas la capacité d'occuper les fonctions de présidente des États-Unis et que son adversaire va continuer de cibler cette incapacité afin de l'invalider. Je ne crois pas que Trump va réussir pour autant à gagner le vote des pro-Clinton en tablant sur son état de santé puisqu'il n'est pas un "candidat de la consolation": les Américains aiment ou détestent Trump, il n'y a pas de demi-mesure. Il est fort à parier que Madame Clinton ne pourra pas se hisser sur le trône de la présidence et que l'establishment a tout prévu pour empêcher Donald Trump de prendre le pouvoir. Et sait-on jamais, l'aggravation de l'état de santé de Madame Clinton pourrait devenir le prétexte à une "crise nationale".

Je m'attends donc, toujours, à un scénario-catastrophe (déclaration de guerre, attaque terroriste, etc.) qui va annihiler les élections américaines prévues en novembre prochain...

Sources:
https://twitter.com/RickLeventhal/status/774965031943438336

http://www.express.co.uk/news/world/709501/hillary-clinton-health-9-11-ceremony-medical-episode-coughing-faint

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-11/hillary-clinton-reportedly-suffers-medial-episode-rushed-away-ground-zero-fox-news

DES MILLIERS D' ESPAGNOLS CONTRE LA CORRIDA ET LE TORO DEL FUEGA A MADRID HIER

SOURCE ET SUITE

Madrid (AFP) - Plusieurs milliers d'Espagnols anti-corridas sont descendus samedi dans les rues de Madrid pour réclamer "l'abolition de la tauromachie", forts d'avoir récemment obtenu l'interdiction d'une fête traditionnelle s'achevant par la mort d'un taureau à coups de lance.
De nombreux manifestants arboraient, en fin d'après-midi, les pancartes "toréer, école de cruauté" ou "corrida, honte nationale", a constaté une journaliste de l'AFP.
Par haut-parleur, des porte-parole du Parti contre la maltraitance animale (Pacma) appelaient à "en finir avec tous les spectacles taurins et festivités sanglantes".
Pacma, fondé il y a treize ans, mobilise de plus en plus de militants et manifestants et était parvenu à rassembler plus de 284.000 voix aux élections législatives de juin.
l milite pour la prohibition de la corrida mais dénonce aussi la cruauté d'autres spectacles, tel le placement de "boules de feu" sur les cornes de taureaux affolés, pendant les fêtes traditionnelles des villes et des villages.
Passant devant le Parlement, Azucena Perez, agent administratif de 36 ans, arborait la pancarte "taureaux et Bourbons au musée", rejetant ainsi à la fois la tauromachie et la monarchie.
"Il me semble que faire souffrir un animal par divertissement devrait être interdit par notre législation", disait cette Madrilène, tout en se souvenant que son grand-père, lui, aimait la corrida...
Avant la manifestation, Pacma avait diffusé sur la toile des images de corridas de veaux, où l'animal qui tient à peine sur ses pattes est mis à mort comme un taureau adulte, et celles d'une vachette agonisant dans une pelle de tracteur, après avoir été utilisée lors d'une fête.
"Le taureau sent, souffre, c'est un mammifère supérieur comme nous", protestait Chelo Martin Pozo, professeure de 39 ans, portant un tee-shirt de Pacma sur sa jupe en jean.
"La corrida est une honte nationale et si elle me représente, alors je ne suis pas espagnole",.........................................
.................................
Le quotidien El Pais assurait cette semaine qu'en 2015, 1.736 corridas et fêtes taurines professionnelles avaient été organisées en Espagne, soit 132 de moins qu'en 2014.
Mais, selon le journal, le nombre de fêtes taurines populaires étaient en revanche en expansion - 16.383 au total en 2015 - alors que les lâchers de taureaux ou de vachettes se multiplient en août et septembre dans les villages.

MARRE D' ELEVER DES ANIMAUX POUR LEUR VIANDE... IL OUVRE UN REFUGE....

 


SOURCE ET SUITE
CREDIT PHOTO 
 VOIR LA VIDEO

MON REVE!!!!!!!!!!!!!!!!

Mike Lanigan was just a kid when he moved with his family to a farm. And for the next few decades, the sprawling site in Uxbridge, Canada, operated like a lot of farms — raising animals to sell as meat in the local market.
But after years at school and a stint with the forestry department, Lanigan decided it was time do something different at the farm.
He figured the animals he had grown up around and formed such a strong bond with might like to grow old there. And beyond that, he wanted to offer refuge to other animals in need.
In other words, Lanigan decided his cattle farm should be an animal sanctuary.
"This is the first year we haven't raised pigs or chickens," says Lanigan in a recent video made by Edith Barabash, who works with him at The Farmhouse Garden Animal Home.
And the farm's 21 cows, along with horses and geese, and a "guard donkey" named Buckwheat, will call these 100 acres home for the rest of their lives.

CREER DES PRISONS ET NOURIR

SOURCE ET SUITE

 QUEL AVENIR!!
ENFIN CELA VA CREER DES EMPLOIS???............LOL
 MAIS IL Y AURAIT D' AUTRES SOLUTIONS NON??

PAS VRAIMENT HORS SUJET CAR MALHEUREUSEMENT CES GENS L IL VA AUSSI FALLOIR LES NOURIR NON???
ET CE SERA HALAL NON???
PAUVRES BOEUFS!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Manuel Valls a affirmé dimanche qu'il faudrait créer "10.000 places dans les dix ans qui viennent" en prison, notamment pour permettre la création de cellules individuelles et d'"unités dédiées" pour les détenus radicalisés.
"Il faudra créer de nouvelles places de prison et nous aurons l'occasion avec le garde des Sceaux (Jean-Jacques Urvoas), de faire un certain nombre d'annonces dans les prochains jours. Mais nous savons qu'il faudra, sur les dix ans qui viennent, créer sans doute 10.000 places de prison pour permettre la création de cellules individuelles, des unités dédiées", a déclaré le Premier ministre dans l'émission "Le grand rendez-vous" organisée par Europe 1, iTELE et Les Echos.
"Il faudra un engagement particulièrement important dans la pénitentiaire. C'est sans doute autour de 3 milliards d'euros également pour les dix ans qui viennent", a-t-il ajouté.

Un plan spécifique à l'automne

Le Premier ministre avait annoncé début août qu'il présenterait à l'automne un "plan spécifique" et surtout "financé" pour le parc pénitentiaire, alors qu'au 1er juillet, le nombre de détenus dans les prisons françaises a atteint un nouveau record avec 69.375 personnes incarcérées pour 58.311 places.
Dans une interview au Journal du Dimanche, Jean-Jacques Urvoas a annoncé de son côté vouloir durcir "immédiatement" les conditions de détention de certains détenus radicalisés, une semaine après la violente agression de deux surveillants de prison à Osny, en région parisienne.
Le garde des Sceaux a ainsi expliqué vouloir faire "modifier immédiatement le régime de détention des cinq unités de prévention de la radicalisation" expérimentées en France dans les prisons de Lille-Annoeullin, Fleury-Mérogis, Fresnes et Osny, qui regroupent 89 personnes.
Les 188 prisons françaises comptent au total près de 1.400 détenus considérés comme radicaux, a précisé M. Urvoas.

samedi 10 septembre 2016

AFFICHE CONTRE CASTRATION DES PORCELETS............... LA SARTHE SUSPEND...



SOURCE ET SUITE

Une campagne d'affichage dénonçant la castration à vif des porcelets a été annulée par la préfecture de la Sarthe, ainsi que dans plusieurs autres villes de l'Ouest, a annoncé vendredi l'association de protection des animaux de ferme, Welfarm.
"Sur décision de la préfecture de la Sarthe, la campagne d'affichage de l'association Welfarm dénonçant la castration à vif des porcelets a été suspendue pour +prévenir un risque d'atteinte à l'ordre public+", souligne le communiqué de l'association, pour qui cette décision la "prive du droit d'informer le consommateur sur une pratique archaïque, cruelle et généralisée".
La préfecture de la Sarthe n'était pas joignable vendredi.
Selon Welfarm, la campagne devait se dérouler du 24 août au 20 septembre dans différentes villes de Bretagne et au Mans. "En place depuis le mercredi 31 août au Mans, les affiches (...) ont été retirées samedi 3 septembre sur ordre de la préfecture. Cette censure intervient dans un contexte déjà tendu puisque l'opération d'affichage avait déjà été suspendue à Brest, Langueux et Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) suite à des menaces provenant du monde agricole et politique", indique Welfarm.
L'association juge ces réactions "en décalage avec la démarche de dialogue" qu'elle a entamée avec les distributeurs, les industriels et les éleveurs.
"Aujourd'hui, 85% des porcs mâles élevés en France sont castrés sans anesthésie alors même que des alternatives à cette pratique douloureuse existent et sont prédominantes dans plusieurs pays européens", rappelle l'association, qui a lancé en mai 2016 une campagne baptisée "#COUIC2018", destinée à sensibiliser la filière et le grand public.

Welfarm souligne par ailleurs que sa pétition demandant l'arrêt de cette pratique a recueilli "plus de 120.000 signatures".
La castration à vif du cochon, à laquelle les représentants européens de la filière porcine se sont engagés à trouver des alternatives d'ici 2018, peine à disparaître en France. Seul un acteur majeur du secteur a pratiquement remisé le bistouri: la coopérative Cooperl, qui regroupe un quart des éleveurs français et dont 80% des éleveurs ont mis fin à la castration chirurgicale à vif du porcelet.
La castration à vif permet d'obtenir des porcs plus gras, tout en évitant l'odeur nauséabonde de verrat que peut dégager à la cuisson le gras de certains mâles "entiers". Son arrêt nécessite la détection des carcasses odorantes dans les abattoirs, et donc l'embauche de "nez" humains capables de détecter ces odeurs.