Loading...

jeudi 30 juin 2016

ELEVEURS EN COLERE

SOURCE ET SUITE

Quelques jours après la publication des nouvelles vidéos d’abattoirs qui ont fait scandale, l’association « de libération animale » 269 Life a annoncé vouloir lancer une Nuit debout devant les sociétés d’abattage. Le collectif espère « attirer l’attention du public et des médias sur cet holocauste silencieux et toléré par notre société spéciste : celui des animaux ». Agacés par les méthodes, des éleveurs ont décidé de contrer ces rassemblements.
>> A lire aussi: L214 épingle deux nouveaux abattoirs
Réunis aux abords de l’abattoir de la SVA Jean Rozé (groupe Intermarché) près de Vitré (Ille-et-Vilaine), des agriculteurs veulent, eux aussi, faire entendre leur voix. « Ce mouvement est irrationnel. Il n’œuvre pas pour le bien-être animal mais il s’oppose à toute forme d’élevage », critique Joseph Martin, président de la Coordination rurale 35.

« Ils jouent sur l’affectif »

Eleveur de vaches laitières, il dénonce « les manières » de l’association L214, qui s’est fait une spécialité dans la publication de vidéos choc. Mercredi, deux abattoirs des Alpes-Maritimes et de l’Hérault ont ainsi été épinglés. « Ils jouent sur l’affectif. Il y a peut-être des abattoirs qui enfreignent certaines règles, mais ils ne sont pas nombreux. Nous n’avons pas attendu cette association pour améliorer nos conditions d’élevage et d’abattage. Je n’ai rien contre les végétariens, mais chacun doit être libre de choisir », poursuit Joseph Martin.
La publication de plusieurs vidéos avait déjà amené le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll à réagir, annonçant vouloir créer « un délit de maltraitance » sur les animaux.
Mots-clés :

CONFEDERATION PAYSANNE

SOURCE ET SUITE

 

REVENIR AUX TRADITIONS D' ELEVAGE D' ACCORD... MAIS ILS FINIRONT TOUT DE MEME A L' ABATTOIR HELAS.. MEME SI  C' EST VRAI LEUR VIE SERA PLUS NORMALE.. MAIS TOUT AUSSI COURTE  SANS DOUTE..

 CECI DIT, S' ILS PEUVENT SE FAIRE ENTENDRE SUR LE CHAPITRE ABATTOIRS JE LEUR SOUHAIT TT LE SUCCES POSSIBLE..

 

 

 Abattoirs : Maintenant ça suffit !

29.06.2016 Episode 4. Deux abattoirs cette fois, les mêmes images, la même stigmatisation. Oui, il y a des problèmes dans les abattoirs et, oui, ils doivent être réglés. Il faut rechercher sans ménagement les moyens d'améliorer la formation des travailleurs des abattoirs et, par là, les conditions d'une mort digne des animaux. Mais pour cela il faut regarder la situation en face et dépasser cette indignation primaire. Cette campagne de communication s'acharne sur l'élevage et met en danger l'emploi paysan, notre modèle alimentaire, la vie de nos territoires. En ciblant les petits abattoirs, plus vulnérables, elle pousse clairement vers l'industrialisation de nos métiers, effet agricole du libéralisme qui, justement, est en cause dans la dérive des abattoirs.

Les éleveurs sont en première ligne. Ils vivent au quotidien avec la naissance et la mort, que beaucoup préfèrent ignorer. Après deux mois de travaux, ceux dont c'est le métier vont enfin être entendus par la Commission d'enquête parlementaire (demain pour les syndicats agricoles).

La Confédération paysanne défendra l'idée que c'est l'industrialisation de l'agriculture qui est source de souffrance pour les animaux, et pas seulement au moment de l'abattage. Pour s'assurer du bien-être animal, il faut d'abord défendre l'élevage paysan au lieu de faire des généralités. Nous sommes convaincus qu'une amélioration des conditions d'abattage passe par une relocalisation de ces outils, et leur adaptation aux besoins (abattage à la ferme, abattage mobile, etc.). Ne laissons pas ce travail entamé être étouffé par ce nouvel épisode d'indignation publique bien coordonnée.

mercredi 29 juin 2016

ABANDONS... CRAINTE D' UNE HAUSSE POUR CET ETE.. HONTE A LA FRANCE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

SOURCE ET SUITE
AVEC CHIFFRES...

A l’approche des vacances d’été, les deux associations françaises SPA (Société Protectrice des Animaux) et 30 Millions d’amis lancent simultanément deux campagnes publicitaires pour prévenir l’abandon des animaux de compagnie.
La SPA recense en moyenne 100 000 abandons sur une année entière. Or, 60 000 de ces animaux malchanceux, soit plus de la moitié, subissent ce sort en été. En juillet 2015, la Société Protectrice des Animaux a recueilli plus de 1 255 chats. Un nombre record qui laisse présager un nouveau bond des abandons cet été.

ESPAGNE OPPOSITION DE PLUS EN PLUS IMPORTANTE CONTRE LES CORRIDAS, MAIS LA LUTTE EST DIFFICILE...

SOURCE ET SUITE

 

Les activistes espagnols ont multiplié les mobilisations ces dernières années pour faire disparaître les activités « culturelles » liées à la maltraitance des animaux.

La région de Castille et León a confirmé mardi l'interdiction d'une fête populaire très polémique, le « Toro de la Vega », au motif de la récente réglementation régionale qui prohibe « la mise à morts de taureaux en public lors de fêtes taurines populaires et traditionnelles ». Le village de Tordesilla de la Vega, espérait obtenir une dérogation pour pouvoir célébrer les festivités traditionnelles qui, chaque mois de septembre, culminent par la mise à mort particulièrement cruelle d'un taureau poursuivi à coups de lances par les jeunes du village.
Mais les associations de défense des animaux semblent avoir eu raison de cette « tradition » considérée comme barbare et déphasée. Les activistes, qui rencontrent un appui grandissant dans la population, ont multiplié les mobilisations ces dernières années pour rayer des activités « culturelles » liées à la maltraitance des animaux et s'opposent à la mise à mort dans les corridas.
Dans les milieux de la tauromachie, on observe avec préoccupation l'influence des associations qui ont déjà provoqué la baisse des subventions publiques et même fait voter l'interdiction des corridas dans la région de Catalogne. Les professionnels du secteur défendent une industrie culturelle aux intérêts tant écologiques qu'économiques, et très rentable. Elle rapporte 1,6 milliard d'euros par an et génère 57.000 emplois, selon un rapport de l'association des entrepreneurs du monde taurin. Malgré ces chiffres, les traditions se perdent et les corridas ne touchent plus qu'un public vieillissant d'aficionados. Et les enquêtes d'opinion signalent que, plus que de l'hostilité, c'est surtout de l'indifférence qu'elles provoquent chez les jeunes Espagnols.

ABATTOIRS.. DANS LA PRESSE............... HUFFPOST

SOURCE ET SUITE
 DE NOMBREUSES INFORMATIONS UTILES

ALIMENTATION - Un scandale de plus pour les abattoirs. L'association de défense des animaux L214 a encore frappé, ce mercredi 29 juin, en dénonçant dans une vidéo les mauvais traitements envers les animaux dans deux abattoirs du sud de la France, Pezenas (Hérault) et Puget-Théniers (Alpes-Maritimes).
La liste des abattoirs dénoncés par l'association s'allonge. C'est la quatrième fois en huit mois que les conditions d'abattage des abattoirs français sont pointés du doigt. Avant Pezenas et Puget-Théniers, ce sont les abattoirs d'Alès, du Vigan et de Mauléon-Licharre, qui ont scandalisé.
Dans ce contexte, comment savoir si la viande que l'on consomme a fini sa vie dans l'un de ces abattoirs? Le système est a priori transparent, à condition que le consommateur ne se pose pas trop de questions.
Connaître le pays où a eu lieu l'abattage, facile
Dans l'étiquetage des viandes bovines, depuis 2000, trois mentions sont obligatoires pour informer le client, parmi lesquelles celles de l'abattoir. Voici les informations qui figurent sur l'étiquette:
  • un numéro assurant le lien entre le produit et l'animal ou le groupe d'animaux dont il est issu
  • le pays d'abattage et le numéro d'agrément de l'abattoir
  • le pays de découpage et le numéro d'agrément de l'atelier de découpe.
Depuis 2002, il faut aussi faire figurer l'origine de la viande, soit le lieu de naissance et le lieu d'élevage.
Si un seul pays est mentionné, c'est que l'animal est né, a été élevé puis abattu dans ce même pays. Si ce n'est pas le cas, les pays sont mentionnés dans cet ordre: naissance, élevage, abattage. Il peut y avoir quelques adaptations à ces trois mentions obligatoires. Si vous achetez votre viande chez un artisan boucher ou dans les rayons boucherie traditionnels des grandes surfaces (la viande est servie par un vendeur spécialisé), les informations sur le pays d'abattage peuvent être affichées dans le magasin et non sur l'étiquette.
Connaître précisément l'abattoir en question, moins facile
Comme l'assure le site de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, la traçabilité présente sur les étiquettes doit permettre "de remonter de la viande distribuée à l'animal ou aux animaux dont elle provient" et des lieux par lesquels elle est passée.
En effet, sur l'étiquette figure le numéro d'agrément de l'abattoir dans lequel l'animal a été tué. Au consommateur ensuite d'aller consulter les fichiers mis en ligne par le ministère de l'Agriculture répertoriant tous les abattoirs présents sur le territoire. Les numéros d'agréments des deux abattoirs visés par L214 ce mercredi sont 34.199.015 pour celui de Pézenas et 06.099.001 pour celui de Mercantour.

ABATTOIRS DU SUD... DANS LA PRESSE MARIANNE

SOURCE ET SUITE MARIANNE



Les scandales dans les abattoirs se suivent et, malheureusement, se ressemblent. Pour la quatrième fois en huit mois, l'association de protection animale L214 révèle de nouveaux cas de maltraitance animale, dans deux établissements : celui de Pézenas, dans l'Hérault, et du Mercantour, à Puget-Théniers dans les Alpes-Maritimes.
De novembre 2015 à mai 2016, des caméras cachées y ont été installées, capturant des images auxquelles . Des vidéos insoutenables montrant des sévices et infractions manifestes sur des bovins, des moutons, des cochons et des chevaux lors d'abattages. "Dans l'abattoir du Mercantour, un veau, accroché au rail par la patte arrière, tente de se relever pendant deux minutes entières, à moitié décapité, la tête dans un bac de sang, relate Le Monde. Plus tard, un mouton cherche à fuir, la gorge ouverte et en pleine conscience".
Il y a aussi des dérives nouvelles, jamais vues dans les vidéos révélées précédemment. raconte ainsi qu'à Pézenas, des chevaux sont tirés par un treuil jusque dans le box d'abattage, qu'un mouton reçoit un coup de couteau dans l'œil avant d'être égorgé ou encore que des cochons sont poussés à coup d'aiguillons électriques et des bovins saignés sans étourdissement. Pourtant, l'abattage conventionnel prévoit l'étourdissement des bêtes afin de leur éviter d'être conscientes au moment de leur mort - des dérogations étant prévues seulement pour l'abattage rituel, halal et casher. Le code rural français et un règlement européen de 2009 stipulent que "toutes douleur, détresse ou souffrance évitables sont épargnées aux animaux lors de la mise à mort".

SCANDALE DES 2 ABATTOIRS DANS LA PRESSE

SOURCE ET SUITE LE POINT

Pour la septième fois en quelques mois, l'association L214 a publié mercredi des vidéos de mauvais traitements commis sur des animaux dans des abattoirs, pointant du doigt cette fois-ci deux établissements du Sud de la France, à Pézenas (Hérault) et Puget-Théniers (Alpes-Maritimes).
Ces nouvelles images, filmées entre novembre 2015 et mai 2016 et commentées par l'humoriste Rémi Gaillard, montrent "des actes de maltraitance, des violations de la réglementation, et des animaux en grande souffrance au moment de leur mise à mort", décrit l'association de défense des animaux dans un communiqué.

MADRID, UN PARTI DE DEFENSE DES ANIMAUX A OBTENU UN SCORE IMPORTANT

SOURCE ET SUITE

 

Madrid - Un parti de défense des animaux en Espagne a obtenu un score électoral remarqué - près de 300.000 voix - aux législatives de dimanche, dans un pays où les opposants à la corrida se font de plus en plus entendre.

Treize ans après sa fondation, le Parti animaliste contre la maltraitance des animaux (Pacma) a réuni 284.848 voix soit 1,19% des suffrages. Il avait obtenu 102.000 voix aux législatives de 2011 puis 220.000 au scrutin de la fin 2015.
Le parti milite en particulier pour l'interdiction des spectacles taurins mais a aussi dénoncé "la cruauté" de traditions espagnoles persistantes, comme le placement de boules de feu sur les cornes de taureaux. Certaines pratiques qui faisaient scandale ont cependant été interdites, tel le lancer de chèvre vivante depuis le clocher d'un village, abandonné depuis 2002. 
Le système électoral, qui favorise les partis de grande taille ou régionaux, n'a pas permis à Pacma d'obtenir des sièges au Congrès des députés. Par comparaison, les nationalistes basques du PNV ont obtenu cinq sièges avec seulement 286.215 voix.
Mais Pacma s'est félicité d'"un très bon résultat", "preuve de l'intérêt" que suscite la défense des animaux en Espagne, a dit mardi à l'AFP sa porte-parole, Laura Duarte.
La mobilisation de Pacma a notamment amené la région de Castille-et-Leon (nord) à annoncer, en mai, "l'interdiction de la mise à mort de taureaux en public lors de fêtes taurines populaires et traditionnelles", visant en particulier celle du "Toro de la Vega".
Cette tradition consiste en un lâcher de taureau annuel à travers la bourgade fortifiée de Tordesillas. L'animal est pourchassé par la foule jusqu'à une plaine où il est ensuite blessé à coups de lances jusqu'à ce que mort s'en suive. Cette fête remonte à 1453.
La polémique est vive dans le pays de plus en plus tiraillé entre le respect de ses traditions et défense des animaux. 

MERCANTOUR MISE A MORT DES MOUTONS AVEC ETOURDISSEMENT

MISE A MORT DES COCHONS ... PEZENAS... L 214

PEZENAS.............. MISE A MORT DES MOUTONS SANS ETOURDISSEMENT............... L 214

PEZENAS.. L214.... ABATTAGE DES CHEVAUX

MERCANTOUR SUITE L214 MORT DES BOVINS SANS ETOURDISSEMENT

Published on Jun 28, 2016 http://www.l214.com/abattoirs-pezenas... Les images proviennent de l’abattoir de Pézenas (dans l'Hérault). Elles ont été tournées entre novembre 2015 et mai 2016. Elles montrent l'abattage des chevaux. Demandons le choix quotidien d’un menu au minim VOTRE INDIGNATION EST BIENVENUE DIRECTEMENT SUR YOUTUBE

ALERTE ALIMENTAIRE PRODUITS DE CHARCUTERIE ... LISTERIOSE ... 12 DEPARTEMENTS


 VIDEO ET CARTE DES DEPARTEMENTS CONCERNES
LE SUD PRINCIPALEMENT...

La listeria monocytogenes peut entraîner une maladie grave, la listeriose.
Il s’agit d’une “mesure de précaution”. La société Roussillon Salaisons a décidé de retirer de la vente mais aussi de rappeler plusieurs produits charcutiers de la marque “Regal Catalan”. En cause, la présence possible d’une bactérie dans la viande, la listeria monocytogenes.
Cette dernière, lorsqu’elle se retrouve ingérée via une nourriture, est capable de traverser la paroi intestinale et d’engendrer divers symptômes chez son hôte, proches de l’état grippal. Elle peut néanmoins entraîner une maladie grave, la listériose. Les femmes enceintes sont particulièrement concernées puisque la maladie peut provoquer une fausse couche. Les personnes immuno-déprimées mais aussi les personnes âgées...........

.....Les produits concernés sont : Carn de Parol, Mousse pur canard au vieux Banyuls, Mousse forestière au Rivesaltes tuilé, Pâté Campagne catalan, Pâté aux Cèpes et bolets et Pâté au piment basque. Ils ont été commercialisés dans divers commerces et diverses enseignes dans les départements de l’Aude, des Pyrénées-Orientales, du Gard, de l’Hérault, de la Haute-Garonne, du Vaucluse, de la Drôme, des Bouches-du-Rhône, des Landes, de la Charente, du Puy-de-Dôme et du Val de Marne, selon un communiqué de Roussillon Salaisons.  Pour vous aider à les identifier, sachez que la date limite de consommation de ces produits se situe entre le 18/06/16 et le 07/08/16.

L214 NOUVELLE VIDEO, CHEVAUX CRANES FRACASSES AVANT D' ETRE EGORGES

A VOIR ICI
 ET A LIRE
 MOUTONS CHEVRAUX, ETC

DUR DUR!!!
TOUT EST INADAPTE... ECOUTER LES HURLEMENTS DE DOULEUR.



Les images, tournées entre novembre 2015 et mai 2016, « proviennent de l’abattoir de Pézenas [dans l’Hérault] et de l’abattoir du Mercantour [à Puget-Théniers, dans les Alpes-Maritimes] », précise l’association, qui annonce porter plainte contre les deux établissements pour maltraitance et actes de cruauté.
La vidéo est commentée par Rémi Gaillard, lui-même résident de l’Hérault. Elle « dévoile encore une fois la cruauté des hommes envers les animaux », regrette l’humoriste.

Des conditions d’abattages « moyenâgeuses »

« À l’abattoir du Mercantour, les conditions d’abattages des bovins sont moyenâgeuses, pointe L214. La mentonnière du tonneau d’abattage est tenue par une ficelle, les employés doivent immobiliser la tête des veaux à l’aide d’une corde au moment de leur saignée. » L’association précise que les images y ont été tournées tout récemment, après les audits mandatés en avril 2016 par le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll.
>> A lire aussi : Scandale des abattoirs: Stéphane Le Foll veut créer un délit de maltraitance à animaux
« Les chevaux sont parfois tirés au treuil jusque dans le box d’abattage, à l’abattoir de Pézenas, décrit encore L214. L’abattage rituel des bovins et des moutons donnent lieu à des images cauchemardesques. La plupart des moutons sont suspendus encore conscients en cours de saignée. »

Un député de l’Hérault n’y avait constaté « aucun dysfonctionnement »

Cet établissement de l’Hérault avait fait l’objet, le 17 mai dernier, d’une visite surprise du député LR Elie Aboud, membre de la commission d’enquête parlementaire sur les abattoirs. Il n’avait alors constaté « aucun dysfonctionnement », avait-il assuré.
« Nous avons suivi toute la chaîne en respectant le circuit classique : de l’étourdissement jusqu’à l’éviction totale et le dépôt dans les frigos », avait également précisé l’élu.
Une commission d’enquête parlementaire sur « les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français » a été créée justement après la diffusion ces derniers mois par l’association L214 de vidéos révélant des mauvais traitements dans des abattoirs. Et notamment ceux d’Alès, du Vigan ou encore du Pays de Soule, à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques).



mardi 28 juin 2016

NOUVEAUX CAS DE MALTRAITANCE DANS DES ABATTOIRS.. L214.. PEZENAS ET PUGET-THENIERS

 

 Dans l’abattoir du Mercantour, la découpe du bovin commence dans le box d’immobilisation, considéré comme une zone sale.

 

SOURCE ET SUITE

CREDIT PHOTO 

NOMBREUSES PHOTOS ET UNE VIDEO

 DECOUPE DANS LE GORGE D' ANIMAUX ENCORE VIVANTS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ETC ETC.. 

LES REGLES NE SONT PAS RESPECTEES!!!!!!!!!!!!!!!

 

C’est une liste qui n’en finit pas de s’allonger. Pour la quatrième fois en huit mois, l’association L214 dévoile de nouveaux cas de maltraitance animale dans des abattoirs. Deux établissements sont cette fois visés : ceux de Pézenas, dans l’Hérault, et du Mercantour, à Puget­-Théniers dans les Alpes­-Maritimes. Filmées en caméra cachée entre novembre et fin mai, des vidéos insoutenables, auxquelles Le Monde a eu accès en exclusivité, montrent des sévices graves et des infractions manifestes perpétrés sur des bovins, des moutons, des cochons et des chevaux, lors d’abattages conventionnels et rituels. L214 devait déposer plainte, mercredi 29 juin, devant les tribunaux de grande instance de Béziers et de Nice pour maltraitance et actes de cruauté.

Comme sur les images tournées à Alès, au Vigan (Gard) et à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques), qui avaient suscité l’indignation, on voit de nombreux animaux mal étourdis reprendre conscience lors de la saignée ou de la suspension à la chaîne. Dans l’abattoir du Mercantour, un veau, accroché au rail par la patte arrière, tente de se relever pendant deux minutes entières, à moitié décapité, la tête dans un bac de sang. Plus tard, un mouton cherche à fuir, la gorge ouverte et en pleine conscience.
Mais les nouvelles vidéos – tournées sur douze jours – témoignent d’autres violences : à Pézenas, des chevaux sont tirés par un treuil jusque dans le box d’abattage, un mouton reçoit un coup de couteau dans l’œil avant d’être égorgé, des cochons sont poussés à coups d’aiguillons électriques et des bovins saignés sans étourdissement, sont égorgés par cisaillement, avant que le sacrificateur ne revienne découper dans la gorge des animaux encore vivants. Les deux établissements brillent également par une absence manifeste de contrôles vétérinaires.

« Les scandales se suivent et se ressemblent »

Autant d’infractions aux réglementations en vigueur. Le code rural français et un règlement européen de 2009 stipulent que « toute douleur, détresse ou souffrance évitable est épargnée aux animaux lors de la mise à mort ». Les abattages conventionnels prévoient notamment un étourdissement des bêtes – à l’aide d’une pince à électronarcose, d’un pistolet d’abattage ou de CO2 – et une deuxième tentative si la première a échoué, afin de leur éviter d’être conscientes au moment de leur mort. Des dérogations sont prévues pour l’abattage rituel, halal et casher, lors duquel des sacrificateurs égorgent – d’un seul geste – les bêtes en pleine conscience. Dans tous les cas, les textes imposent un contrôle continu des pratiques d’abattage par les services vétérinaires.

E COLI.. PLUS D' INFOS


SOURCE ET SUITE

La transmission des pathogènes de type ECEH survient majoritairement lors de la consommation d’aliments contaminés. Les produits concernés sont généralement la viande crue ou insuffisamment cuite, les produits laitiers au lait cru, et plus rarement les produits végétaux crus. Le réservoir naturel des ECEH étant principalement le tube digestif des bovins, la contamination peut également survenir lors de la traite ou l’abattage de ces animaux. Les matières fécales des ruminants présents dans le sol, dans le fumier et dans l’eau (mares, ruisseaux) sont aussi une source possible de contamination.

SUITE


STEAKS HYPER U ...CONTAMINES E COLI... 40 DEPARTEMENTS

 SOURCE ET SUITE

DEPUIS LE TEMPS QUE NOUS INFORMONS QUE LES VIANDES SONT DANGEREUSES...ET POTENTIELLEMENT MORTELLES...

N' OUBLIEZ PAS DE CONSULTER LES LIENS EXTERNES EN FIN D' ARTICLE SUR LE LIEN POUR VOIR D'AUTRES CAS....

DE PLUS EN PLUS FRÉQUENT, DU FAIT DE L' ABATTAGE RITUEL DEVENU MAJORITAIRE DANS LES ABATTOIRS..

RÉGURGITATION DES SUCS GASTRIQUES.... BEURK...

BIEN SUR LE MEILLEUR MOYEN D' ÉVITER CES MENACES EST DE DIRE STOP A LA VIANDE...

PAS DIFFICILE!!

 

 Bactérie E. coli : des steaks hachés Système U contaminés

Des steaks et de la viande hachés de la marque Système U ont été contaminés par la bactérie E. coli. Une quarantaine de départements seraient concernés.  

La société Elivia, qui commercialise de la viande à destination de la grande distribution et des artisans bouchers, vient de procéder à un rappel de steaks hachés frais et de viande hachée fraîche dans les magasins de la marque Système U (Hyper U, Super U...). En effet, la présence de la bactérie E. coli a été mise en évidence lors d'un contrôle effectué le 25 juin 2016 dans les steaks hachés 5 % MG et viandes hachées 5 % MG de la marque. 
C'est à l'abattoir au Lion-d'Angers, dans le Maine-et-Loire, que la bactérie a été détectée dans le lot A16591020. Les viandes commercialisées de ce lot ont atteint leur date de limite de consommation (DLC) depuis le 19 juin et ne sont donc plus présentes dans les rayons des magasins. 
Les produits ont été livrés dans une quarantaine de départements. La société demande donc aux personnes les ayant achetés et congelés de ne pas les consommer et de les rapporter au magasin où elles les ont achetés, ou de les jeter. ................................
.............................De la fièvre et des diarrhées sanglantes peuvent aussi accompagner ces symptômes. Si des personnes observent ces manifestations, il est important qu'elles consultent sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation ainsi que le lieu et la date d’achat. 

MAX TOUJOURS EN COLERE.. ICI POUR NE PAS ALLER CHEZ LE VETO

VISITE DE GENTLE FARM POUR VOIR LES BETES HORS DES BARQUETTES OU DES HAMBURGERS

VISITE D' ANIMAUX DE FERME SAUVES DE L' INDUSTRIE A DES OMNI POUR TENTER DE LES CONVAINCRE DE DEVENIR VEGETARIENS..
LES REACTIONS SONT INTERESSANTES..
DANS L' ENSEMBLE ILS  VONT ESSAYER DE CHANGER LEUR ALIMENTATION CAR CES ANIMAUX SONT

1/UN PEU COMME LEUR ANIMAL DOMESTIQUES
2/ONT UNE PERONNALITE
3/ONT LE DROIT DE VIVRE ET D' ETRE HEUREUX

AVEC PETITION A SIGNER!! REFUGES ET FOURRIERES.. JOURNEES D ABATTAGE.. ET CET ETE CE SERA PAREIL!!

Source et suite

 

Des abattoirs de chiens et de chats en France

Des dizaines de milliers de chiens, des centaines de milliers de chats y sont tués. Leurs cadavres iront à l'équarrissage. Au terme d'une vie plus ou moins longue, ils ont été abandonnés, jetés au rebut après avoir été consommés…
L'euthanasie. Pas celle qui se pratique par amour, pour soulager, non. Celle qui est un acte commercial ou un acte rendu obligatoire, fait à contrecœur parce qu'il n'y a pas d'alternative… Cette euthanasie qui n'a pour seule raison d'être que l'aveuglement, la désinformation, l'esprit consumériste. Cette euthanasie est insupportable ! Elle se pratique en masse, dans des proportions dépassant les pires scénarios. Chaque année, des dizaines de milliers de chiens, des centaines de milliers de chats, sont oubliés, jetés puis tués parce qu'on les a fait naître, parce qu'ils ne sont plus utiles, parce qu'ils encombrent, parce qu'on les a «cassés» avec des pratiques suffisamment traumatisantes pour rendre impossible la vie avec eux, parce qu'ils ne sont pas à la hauteur de ce qui avait été imaginé…
Ce massacre a pour théâtre les cabinets vétérinaires pratiquant l'euthanasie dite de «complaisance», les refuges débordés qui se résignent au sacrifice parce qu'ils n'ont pas d'autre choix et sont déjà en sureffectif, et puis les fourrières commerciales, celles qui en ont fait leur fond de commerce…
Chaque semaine, dans certains refuges et plus souvent dans les fourrières, il y a les jours d'abattage. Ces jours-là, les animaux sont tués à la chaîne, leurs dépouilles emportées par des véhicules utilitaires, remplissant de grands congélateurs… Imaginez les chatteries, le sol jonché de cadavres, les chats tués les uns après les autres par une piqûre intracardiaque — geste hautement technique pour être efficace — car les anesthésies préalables coûtent trop cher. Et puis il y a aussi les euthanasies «maison». Pour éviter les frais. Un massacre de masse, ni plus, ni moins.
Contre cette pratique cruelle, les solutions à mettre en œuvre sont pourtant aussi simples que ses causes sont futiles.
À l'origine des abandons, il y a souvent de gros malentendus qui engendrent une impossibilité de vivre ensemble et résultent en des traumatismes parfois graves. C'est ce qu'a notamment pointé du doigt notre enquête dans les clubs canins. Pour une vie harmonieuse avec les compagnons animaux, One Voice a donc lancé une campagne Compagnonnage dont les conférences sur les chiens et les chats sont déjà un succès depuis deux ans !
Mais ce qui vient aussi inonder les refuges, c'est la surpopulation engendrée par des portées inopinées, répétées, irresponsables… Rendre la stérilisation obligatoire, c'est éviter des euthanasies en masse et un commerce illicite parallèle. Nos compagnons ne sont pas des biens de consommation !
Et pour que chiens et chats soient enfin correctement protégés, signez et diffusez la pétition «Chiens et chats : notre famille».

TELLEMENT MERVEILLEUX!!!!!!!!!!! POURQUOI LES MASSACRER??

MEAUX, ABATTOIR.... VISITE SURPRISE.. SOUFFRANCE ANIMALE...HALAL ....FORLANI

SOURCE ET SUITE
 VOIR LES LIENS ANNEXES..

ASSEZ DE CETTE BOUCHERIE A VIF!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! NOTRE SEUL RECOURS  DIRE NON A LA VIANDE PO0UR NE PAS PARTICIPER!!!!!ET POUVOIR REGARDER LES VACHES DANS LES YEUX!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C' EST SI BEAU UNE VACHE!!!!

Des députés ont fait une visite surprise hier à l’aube dans un abattoir de Meaux. Nous y étions.

« Ça ne m’arrivepas tous les jours », s’amusait mardi Olivier Falorni, le député de Charente-Maritime (DVG), en tendant tout de même un peu vexé ses papiers à un policier parce qu’il avait pénétré sur un terrain privé de Meaux (Seine-et-Marne). En costume chic dans la zone industrielle, le président de la commission d’enquête parlementaire sur les abattoirs ne s’est pas égaré, il menait au petit matin, dès 6 heures, une visite surprise à Aminecov, qui abat des ovins et des .. HALALbovins , presque uniquement pour en faire de la viande halal. Le directeur, Adel Rekik, n’a pas eu d’autre choix que d’ouvrir ses portes.

« Nous voulons faire un état des lieux avant de formuler des propositions expliquait le député Jean-Yves Caullet (PS), rapporteur de la commission. L’abattage rituel, halal ou casher, pose des questions particulières sur la souffrance animale. » En effet, c’est une exception, la loi française permet de tuer des animaux sans les étourdir pour des raisons religieuses, alors que tous les autres veaux et vaches sont tués quand ils sont inconscients afin de limiter au minimum la douleur. Mardi, pendant la visite parlementaire, une vingtaine de bêtes se sont succédé sans un meuglement dans le « piège » qui les immobilise le cou tendu et la tête en bas sous le couteau.

Kassioui, le « sacrificateur » tranche d’un seul geste la gorge, il doit couper simultanément deux carotides et le larynx « surtout sans cisailler, c’est la loi de l’islam pour éviter la douleur », précise Nourdine Mamouche, qui surveille que tout est fait selon les règles de l’islam pour AVS, le principal organisme certificateur halal en France. A chaque fois le tueur semble caresser doucement l’oeil de la bête... Il vérifie en fait que la vache n’a plus le réflexe de fermer la paupière. Chronomètre de leur smartphone en main, les députés comptent le temps entre le coup de couteau et l’inconscience. « Une minute quand même ! » s’exclame Olivier Falorni. Pour lui, « chaque seconde de souffrance est une seconde en trop ».

Attention : certaines images peuvent heurter la sensibilité
EN IMAGES. Visite parlementaire surprise dans un abattoir halal à Meaux

lundi 27 juin 2016

BREXIT EXPLIQUE POINT PAR POINT!! VU PAR UN PRO BREXIT...

BEAUCOUP D' ELEMENTS INTERESSANTS A CONSIDERER SUR LES SUITES POSSIBLES...

NE JAMAIS ACHETER UN CHIOT VENANT D' UN ELEVAGE .. BRAVO ANIMAL RESCUE TEAM!!!

MAGNIFIQUE SAUVETAGE DE CHIENS/CHIOTS D' UN ELEVAGE DE CHIENS QUI VIVAIENT DANBS DES CONDITIONS INCROYABLEMENT DIFFICILES UN CAS VRAIMENT POIGNANT CES VOLONTAIRES SONT EXTRAORDINAIRES.. AIDER CETTE ORGANISATION VAUT VRAIMENT LA PEINE Published on Jun 27, 2016 The leadership of Animal Rescue Corps walk you through the recent rescues and more: June 2 through 15, ARC rescued more than 100 animals of a variety of breeds and species in three rescues, dubbed Operation Dire Straits and Operation Summer Saves I & II, in three counties across Tennessee. In Operation Dire Straits, on June 2, ARC assisted the Morgan County Sheriff’s Department in the rescue of 32 animals found living in neglectful conditions at puppy mill in Morgan County, TN. The animals included 20 dogs, one donkey, four miniature donkeys, two ponies, a potbellied pig, three roosters and one hen. Authorities found clear violations of state and local animal cruelty codes. The property owner, who reportedly claimed to breed and sell the dogs and did not live at the location where the animals were found, was arrested, taken into custody, and charged with 18 counts of animal cruelty. Operation Summer Saves I took place on June 7 when ARC assisted the Gibson County Sheriff’s Department in the rescue of 48 dogs, mostly small breeds, found living in horrendous conditions at a breeding facility in Gibson County, TN, about two hours west of Nashville. Two dead dogs were also found on the property; one in a cage with two other dogs, which the property owner indicated she had known about for some time. The property owner, who breeds and sells dogs, is being charged with 50 counts of animal cruelty. Operation Summer Saves II took place on June 8 when ARC assisted the Macon County Animal Control in the rescue of 18 animals found living in extremely neglectful conditions at a home in Lafayette, TN, about an hour northeast of Nashville. All of the animals were surrendered by the property owner. Five cats and thirteen large breed dogs, mostly huskies and husky mixes were found in pens, tethered on chains and some running loose on the debris strewn property, part of which was soaked with what was assumed to be sewage run off from a septic system. The animals were extremely dirty, covered in mud and feces, suffering from internal and external parasites, and other suffered from additional conditions resulting from their neglect. Learn more: www.animalrescuecorps.org

samedi 25 juin 2016

YULIN..... AVEC VIDEO

SOURCE ET SUITE
 AVEC VIDEO

Le gouvernement chinois s’est engagé à prendre des mesures contre le festival de la viande de chien de Yulin. Mais dans les faits, rien n’a changé...
Après des mois de campagne, la Humane Society International (HSI) qui milite pour la protection animale à travers le monde, a été informée qu’un représentant du gouvernement de Yulin avait écrit à un député de Hong Kong à l’Assemblée nationale populaire de Chine. L’objectif de cet échange étant de faire pression pour mettre fin à ce festival.
« Le festival de la viande de chien, même si elle n’est pas promue par le gouvernement local, est une activité privée et spontanée. Cependant, les autorités de Yulin et les agences gouvernementales concernées prendront des mesures immédiates pour empêcher que cela se reproduise », est-il écrit dans une lettre du gouvernement de Yulin.
Cet échange est le premier signe d’une volonté du gouvernement de Yulin d’engager une action pour mettre fin au festival.  C’est aussi la première fois que les autorités ne nient pas son existence ou ne prétendent pas être impuissantes à agir. 
La Humane Society International avait soumis au président chinois Xi Jinping une pétition ayant récolté 11 millions de signatures. Et c’est grâce à cette mobilisation, ainsi qu’au soutien international, que les mentalités commencent à évoluer. Cependant, dans les faits, rien n’a changé. Le festival de Yulin a débuté hier, comme chaque année à l’occasion du solstice d’été. Et déjà, des milliers de chiens et chats ont été massacrés.

Mobilisation internationale

En Chine, deux millions de personnes s’opposeraient pourtant à ce festival, et 31 députés ont proposé au gouvernement d’interdire la consommation de viande de chien et les traditions qui s’y rapportent. Le monde entier s’insurge contre cette barbarie qui perdure, notamment certains acteurs d’Hollywood comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.
Attention, les images peuvent choquer. 
La Fondation Brigitte Bardot a, quant à elle, été reçue pendant plus d’une heure par la diplomatie chinoise hier. A cette occasion, elle a remis à l’ambassade une pétition de 154 000 signataires appelant à l’interdiction de ce festival. « Les diplomates, très ouverts, ont pris l'engagement de poursuivre les échanges tout au long de l'année avec la Fondation Brigitte Bardot afin de lui permettre d'amplifier son action sur le terrain », a fait savoir la Fondation sur sa page Facebook.
Pour Peter Li, spécialiste de la Humane Society International, seule « une action décisive et rapide pour stopper la cruauté de cette année, comme l’arrêt de tous les camions de chiens et chats allant à Yulin, la confiscation des animaux détenus illégalement, et la fermeture des abattoirs pour chiens et chats qui violent les lois de sécurité alimentaire » permettrait de mettre enfin un terme au festival de Yulin.
A lire sur le même thème : Un chien destiné à être mangé en Chine finit dévoré... de bisous ! 

INSUPPORTABLE!!!!!!!!!!!!!!!!! COUPABLE ET RECOMPENSEE

source et suite

 avec video

 

Responsable de la mort de ses 17 vaches, l’éleveuse sera indemnisée au lieu d’être sanctionnée

19 000€, c’est la somme que touchera l’éleveuse après la chute mortelle de son troupeau qu’elle avait laissé sans protection au bord d’une falaise en période d’orages. L’éleveuse accuse « le loup » et pourra donc être indemnisée, même en l’absence de preuve. Vidéo à l’appui, explication sur un système qui marche sur la tête.
Problème : rien ne prouve que les vaches aient été effrayées par des loups. Seule certitude : une « succession d’orages parfois intenses avec grêles et fortes rafales de vents » a eu lieu le jour même de la chute présumée (2) !
Le lendemain de la découverte des génisses, l’ASPAS a filmé le haut de la falaise : il s’y trouvait encore 4 ânesses ! Les images sont édifiantes : ces animaux sont livrés à eux-mêmes, sans la moindre protection au bord d’un précipice impressionnant. Certes, les génisses ont pu être effrayées par des loups (présents ici depuis une dizaine d’années) mais aussi par des chiens, des randonneurs, des VTTistes, des ULM et planeurs (fréquents ici), l’orage ou toute autre cause.

vendredi 24 juin 2016

FINIR LA JOURNEE AVEC UNE NOTE PLAISANTE..

VOILA UNE RAISON DU BREXIT... PAS SURPRENANT QUE D' AUTRES PAYS VEUILLENT QUITTER L' EUROPE

PARCE QUE CE SERAIT LA SEULE MANIERE DE REFUSER CE MENSONGE DES SYRIENS.... CE QU' ILS NE SONT PAS..

ON A TOUS PIGE LE TRUC MERCI A CEUX QUI ONT FAIT CETTE VIDEO DE FAIRE CE RAPPEL....

 LA VASELINE NOUS N' AIMONS PAS DU TOUT... DONC VOIR QUELS SONT LES PREMIERS PAYS QUI FRANCHIRONT LE RUBICON.. PAS DE TTIP ET COMPAGNIE.. PAS DE VIOLS... PAS DE CRISE DE VIOLENCE SEXUELLE....

LES CHINOIS REAGISSENT AUX VOLS DE CHIENS....

SOURCE ET SUITE
 VOIR PHOTO DE L' ORDURE!!


 OUI!! VOILA CE QU' IL FAUT FAIRE BATRE A MORT LES VOLEURS DE CHIENS...
 CETTE ORDURE LA N' EST PAS MORTE MAIS PRESQUE// ESPERONS QU' IL AURA COMPRIS..


The dog meat industry in Asia is slowly dying and every day more and more people are getting tired of dog thieves and are taking justice into their own hands.
Over the past few years, news of dog thieves getting attacked by locals are becoming more common. That is what happened recently in Wenzhou City and Yizhang County, China.
A dog thief in Wenzhou City who regularly supplied dog butchers in the area was caught by locals and beaten almost to death before the police arrived.

BREXIT.. THEY DID IT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

mercredi 22 juin 2016

1000 CHIENS SAUVES DE YULIN MAIS ILS ONT BEOIN D' AIDE FIANCIERE POUR LES AIDER A LES GARDER.... AVANT DE LES PLACER

 SOURCE ET SUITE

 ILS SONT PARVENUS A SAUVER 1000 CHIENS DE L' ENFER DE YULIN
 PAGE FACEBOOK, LEUR SITE  EST A PARTAGER UN MAX... ET LES ENCOURAGER PUISQUE NOUS ICI A L' ETRANGER NE POPUVONS QU' OFFRIR LE PARTAGE ET DES DONS...

 ILS SONT FORMIDABLES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 JE VOUS CONSEILLE DE REGARDER EN DETAIL LA PLUPART DES VIDEOS POUR VOUS RENDRE COMPTE DE CE QUE CES  HEROS QUI SAUVENT DOIVENT SUPPORTER DE VOIR ET DE JUGER DE LA FORCE QU' IL LEUR FAUT POUR ENDURER TANT D' HORREURS!!!!!!!!!!!!


This is live. This is now: The Animal Hope and Wellness Foundation, and The Tree of Life - we just rescued over 1000 dogs from Yulin.
A thousand breaths that would die here in the dark. A thousand lives that would bleed like blood left there upon ground.
These dogs, they are brothers. They are sisters. They are fathers and mothers. They are children. They deserve a chance.
All life deserves chance.
The Compassion Project. If it is about one thing, it is about that as human beings, we were meant to love. We were meant to breathe life. We were meant to be - better then who we are.
Speak out. Hold hands. Love the Earth. And rescue. Because in the end, even we need rescuing.
(Thank you Tree Of Life for teaming with us to make this possible. Thank you XiaoFang and our Nanning team for your hard and enduring work.
Thank you to our Animal Hope and Wellness Foundation volunteers. Real people that left their families - to stand here and sacrifice for the cause.
Unreal.)
‪#‎TheCompassionProject‬ ‪#‎animalhopeandwellness‬ ‪#‎SpeakTheTruth‬

mardi 21 juin 2016

FERME DES 1000 VACHES... BLOCAGE D' UNE USINE COLLECTE DE LAIT EN BELGIQUE

SOURCE ET SUITE
 AVEC VIDEO

 LAIT DEVERSE...   ENCORE UNE FOIS..
 PEUT ETRE QUE LES ELEVEURS DE VACHES LAITIERES  DEVRAIENT ILS ENFIN SE DECIDER A CHANGER DE METIER???LIBERER LEURS VACHES  ET DEVENIR VEGAN???

Une cinquantaine d'éleveurs français et belges bloquaient depuis le milieu d'après-midi du 21 juin une usine belge de collecte de lait pour protester contre les prix bas, a-t-on appris de sources concordantes.
Plusieurs camions ne pouvaient plus accéder au site de la coopérative Milcobel de Langemark (ouest de la Belgique), près de la frontière française, qui collecte notamment du lait en provenance de la ferme picarde dite des «1 000 vaches», selon les organisateurs.
«Nous bloquons l'usine pour dénoncer la production trop importante au niveau européen qui implique des prix trop bas pour le litre de lait. Nous demandons une régulation de la production», a déclaré à l'AFP le porte-parole national de la Confédération paysanne, Laurent Pinatel.
Certains éleveurs brandissaient des drapeaux jaunes de la Confédération paysanne et une banderole «Le lait des 1 000 vaches tue les paysans», sur des photos diffusées sur Twitter.
Pour le syndicat français, comme pour ses trois homologues belges (MIG/FMB, FUGEA et MAP), cette action symbolique vise à protester contre «les usines» de production comme la ferme des 1 000 vaches, «symbole de la surproduction qui casse les prix au détriment des éleveurs européens».

YULIN FESTIVAL.. CHINA.. MOST DOGS ARE STOLEN





 Dogs look out from a cage at a market on June 20, 2014 in Yulin, China. Festival goers celebrate the summer solstice by consuming dog meat, lychees and alcohol to ensure good health.


    


SOURCE ET SUITE
CREDIT PHOTO

LA PLUPART DES CHIENS SONT VOLES  CAR IL Y A PEU D' ELEVAGES DE CHIENS CONTRAIREMENT  A LA COREE DU SUD
 NOUS SOMMES SCANDALISES, MAIS AU QUEBEC IL Y A MENACE D' EUTHANASIE  CONTRE LES PITBULLS.. COMME QUOI LE MONDE A BIEN DU MAL A EVOLUER...............

Held every year, the Yulin Dog Meat Festival results in the slaughter of thousands of dogs, which are then served in some of the restaurants in this city in south China.
An international campaign to halt the killing keeps growing each year. Millions in Canada, the U.K. and the United States have signed petitions calling for China to end the festival, which is scheduled to start this year on June 21.

Yet it not just foreign activists who are working to stop China's dog meat trade. There are now millions of pet owners in the world's most populous country. Many are appalled by Yulin's continuing celebration of the eating of dog meat and by the uncertain manner in which the meat is obtained.
Unlike South Korea, another Asian country where dogs are consumed, China does not have any large-scale dog-breeding farms. A four-year investigation by Animals Asia, an advocacy group, found no evidence of such breeding facilities. "The vast majority of so-called "meat dogs" are in fact stolen companion animals and strays," says the group's 2015 report.

8,6 MILLIONS DE CHINOIS CONTRE YULIN .. VISIBLEMENT PAS SUFFISANT!!!!!!!!!!!!!!!


Le solstice tombe le 21 juin, l'été est presque là. Mais alors que certains se préparent pour la saison en remballant leur garde-robe d'hiver et que d'autres remplissent leurs bacs à glaçons, une ville chinoise -Yulin, dans la région autonome Zhuang du Guangxi- se prépare pour le Festival du litchi et de la viande de chien.
Cet événement de 10 jours a lieu chaque année depuis 2009, et est organisé par un groupe de la population locale. On estime que près de 10 000 chiens sont servis au festival chaque année, bien que, selon Business Insider, ces chiffres sont en baisse depuis 2014.
De nombreux pays, dont la Corée du Sud, le Vietnam, et même la Suisse, ont été pointés du doigt dans le passé au sujet de leur goût pour le « meilleur ami de l'homme » ; mais la position actuelle de la Chine, tombée sous les feux des projecteurs du monde entier, a conduit à des débats houleux, non pas tant sur le fait que c'est bien ou mal de manger de la viande de chien, mais plutôt sur la prétendue illégalité de la façon dont les chiens sont trouvés, et sur les conditions dans lesquelles ils sont détenus et abattus.
Les réactions au Festival de la viande de chien sur les réseaux sociaux internationaux comprennent des insultes visant directement les Chinois, les qualifiant de « dégoûtants » et de « barbares », tandis que d'autres respectent ces différences en termes de normes culturelles et religieuses. Mais il y a une chose que beaucoup de producteurs et de consommateurs des médias occidentaux ignorent : c'est que, pour la plupart des Chinois, il est tout aussi peu probable de manger de la viande de chien que pour les gens des pays occidentaux.
Selon Channel News Asia, cette année, « plus de 8,6 millions de citoyens chinois ont voté en ligne pour appuyer une proposition législative visant à interdire le commerce de viande de chien et de chat, obtenant le plus grand nombre de votes pour toute proposition jamais ouverte au public ».
Les militants chinois des droits des animaux se battent pour interdire le Festival de la viande de chien depuis qu'il a commencé, mais il n'a pas fallu longtemps pour que le mouvement attire l'attention du reste du monde. Au cours des dernières années, des réseaux mondiaux de campagne ont lancé des pétitions, exhortant les parties concernées à réévaluer la façon dont ils réglementent l'industrie de la viande de chien.
..................
...............................Cependant, il y a une chose que Yang Shuo ignorait : c'est que la viande de chien servie à Yulin, dont beaucoup croient qu'elle peut repousser la maladie et la malchance, pourrait en fait avoir l'effet inverse. Quan Xinbin, un responsable du Centre de prévention des maladies de Yulin, a ainsi déclaré au Dongfang Daily que 9% environ de tous les chiens de la ville portent le virus de la rage. Lorsque Yang Shuo a entendu cette statistique, il a réagi en disant : « Aucun de nous n'a jamais rien entendu à ce sujet auparavant. Je n'aurais même jamais envisagé que l'un des chiens que j'ai mangé dans le passé aurait pu être malade ».

YULIN A COMMENCE!.................. MAIS CIRCULEZ Y' A RIEN A VOIR


 


CREDIT PHOTO 

 NOUS SOMMES PEU DE CHOSES.... NOS SIGNATURES N' ONT SERVI A RIEN
LES POLITIQUES SE SONT TUS!!!!! POURTANT EUX SEULS AURAIENT PU AGIR PT ÊTRE CAR CONTRE UN PEUPLE SANGUINAIRE QUE PEUT ON FAIRE RÉELLEMENT???  

 TOUS CES CHIENS VONT ETRE TORTURES AVANT D' ETRE AVALES...  SALE PEUPLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


ANIMAUX - Le plus célèbre festival de viande de chien s'est ouvert ce mardi en Chine malgré la remise d'une pétition signée par 11 millions de défenseurs de la cause animale…
Malgré le tollé suscité à l’international, le plus célèbre festival de viande de chien de Chine s’est ouvert ce mardi à Yulin. De nombreux visiteurs avaient fait le déplacement, selon des militants d’ONG présents sur place
. Plus de 10.000 canidés sont abattus lors de cette fête annuelle, dans des conditions décrites par les groupes de défense des animaux comme cruelles, avec des chiens victimes de violences, voire bouillis vivants.
Une pétition signée par 11 millions de personnes
« Le marché de la viande de chien de Dongkou est bondé », a déclaré à l’AFP Peter Li, spécialiste Chine de l’ONG Humane Society International (HSI). Et l’événement se déroule comme prévu, malgré la remise, par l’ONG, au président chinois Xi Jinping, d’une pétition signée par 11 millions de personnes et demandant l’arrêt du festival.
De leur côté, des médias d’Etat chinois ont défendu la fête. Un éditorial du journal Global Times a même qualifié les actions menées par les militants étrangers de forme d'« extrémisme culturel ».
Demain, dans la ville de Yulin, l'horreur sera malheureusement une nouvelle fois au rendez-vous.
Une présence policière renforcée
« A présent, les Occidentaux exigent des non-Occidentaux qu’ils modifient leurs habitudes alimentaires, car ils estiment que leurs cultures et leurs sensibilités méritent davantage de respect que celles des autres », pouvait-on lire la semaine dernière.
Signe de cette crispation, les forces de l’ordre ont renforcé leur présence afin d’empêcher toute échauffourée entre bouchers et militants, selon Peter Li, qui assure qu’un vendeur de viande canine avait brandi un couteau en direction de journalistes à la veille du festival.
Lire la suite sur 20minutes.fr

lundi 20 juin 2016

CES 5 CHATONS ET LEUR BIBERON!!

DANS CETTE VIDEO NOUS SUIVONS QUELQUES ETAPES DES SOINS DONNES A CES TOUT PETITS CHATONS POUR LES SAUVER LA RESPONSABLE DU REFUGE APPELLE INQUETE LES FAMILLES ADOPTANTES EVENTUELLES CAR SI AUCUNE N' EST TROUVEE C' EST UN PEU LA PANIQUE, PRSONNE NE POURRA LES SAUVER DANS LE REFUGE CAR IL FAUT TROUVER UNE PERSONNE VRAIMENT DISPONIBLE CAPABLE DE LES NOURRIR AU BIBERONS TOUTES LES 2 HEURES ET ILS SONT 5!!!!!!! CE CHARMANT JEUNE HOMME LES PREND SOUS SON AILE.... ET NE SE SENTIRA LIBRE ET SOULAGE QUE LORSQU' ILS AURONT TROUVE UN FOYER..
ILS RECOIVENT DES NOMS DE PEINTRES CELEBRES... ADORABLE!!!

BLANQUETTE DE VEAU VEGAN




 recette seitan - blanquette de seitan




 SOURCE SUITE
 CREDIT PHOTO


 MOI JE VAIS ESSAYER DE REMPLACE LE SEITAN PAR LES EMINCES DE  (FAUX) POULET DE CERALS 
 


 On continue dans la lignée des plats qui font du bien à l'estomac et qui sont surtout réconfortants! 
Il y a bien longtemps que je n'avais pas mangé de blanquette... 
Étant devenue végétarienne il fallait bien trouvé un petit quelque chose pour retrouver la texture de la viande. J'ai tout de suite pensé à du tofu, mais comme je vous le disais il y a peu de temps, j'ai découvert le seitan et j'ai vraiment apprécié! A la différence du tofu, il a une texture que je qualifierai d'un peu plus épaisse, donc je ne vous en dis pas plus, vous avez deviné! ... Oui, ma blanquette sera une blanquette a base de seitan. Un délice... 
Et pour accompagner ces remarques, j'ajoute avec plaisir que quand chéri-chéri est rentré du boulot, j'ai eu droit à un "Mmm... ça sent super bon! Hey, mais c'est un plat que je connais!! " Je vous garantie que j'ai servi mon plat avec grande fierté! Pari réussi pour un plat reconverti en plat complet végétarien! ;) 



{Pour 2 personnes}
- 250 g de seitan Soy
- 1 petit oignon
- 3 pommes de terre
- 3 carottes
- 40 cl de bouillon de légumes
- 10 cl de vin blanc
- 2 feuilles de laurier
- 1 belle branche de thym
- huile d'olive
- 20 cl de crème soja Soy
- sel, poivre

UN FILM ART ET ESSAI QUI SE MET DANS LA PEAU D' UN VEAU VERS L' ABATTOIR ............BELLA E PERDURA


 Veau buffle




 CREDIT PHOTO  

 JE DOUTE QUE LES VIANDARDS D' ICI MONTRENT CE FILM MAIS... PT ETRE AUREZ VOUS PLUS DE CHANCE LA OU VOUS VIVEZ...
 A NE PAS MANQUER A MON AVIS..
D' AUTANT QUE C' EST LE VEAU QUI PARLE................... BON POINT!!!
 

Bella e perduta : l’animalisme s’invite dans les salles art et essai
Bella e perduta, de Pietro Marcello, sort dans une petite dizaine de salles en France, et il vous sera sans doute considérablement plus simple de l’attraper si vous habitez Paris ou même Lille, que si vous vivez heureux (et caché) au fin fond du Vercors. Ceci étant dit, il n’est pas exclu que les cercles animalistes locaux qui auraient envie de causer antispécisme à l’occasion d’un petit ciné-club bien senti n’en organisent une projection chez eux : dans La Boca del Lupo, son précédent film sorti en 2009, Pietro Marcello, s’intéressait à l’amour entre deux ouvriers, dont un transsexuel ; d

Dans Bella e perduta, c’est la représentation de la condition animale qui relaie les thèmes d’oppression et de marginalité qui lui sont chers.
Bella e perduta pourrait se décrire comme une adaptation antispéciste de Don Quichotte : avec un polichinelle de carnaval dans le rôle de Quichotte et un jeune buffle dans celui de Sancho, son écuyer, humble, néanmoins éduqué. Or ce veau, nommé Schiarpone, n’est pas là à titre de métaphore de l’humain ou même de la nature, comme on aurait pu s’y attendre : il est traité en tant qu’animal. Et toutes les critiques du film que vous pourrez lire qui ne parleront que de la symbolique politique du film en occulteront au moins la moitié : sa moitié animaliste. C’est peut-être la même logique qui poussa récemment Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche, à évoquer la condition des bêtes d’abattoir dans l’un de ses discours : tout soupçon de stratégie électoraliste mis à part, il ne le faisait pas à titre de métaphore du prolétariat, mais bien parce qu’il parlait des animaux de chair et de sang qu’on envoie à l’abattoir chaque jour, par millions.
Parce que cela entre dans le cadre du portrait d’un homme et d’une région, Marcello mêle certes le souci des animaux au souci de la condition humaine.Mais, un peu comme chez Mélenchon, les moments où la caméra épouse le point de vue de l’animal, loin d’être des gadgets, sont également l’expression d’une attention sincère portée au veau, regardé en tant qu’animal unique et profond, pas seulement traité comme une image. On savait qu’Hollywood s’intéressait de près à l’antispécisme (coucou L’Odyssée de Pi, Noé, Le Livre de la Jungle), on découvre à présent que le cinéma d’auteur s’y met – et, soit dit en passant, il se pourrait même que le cinéma de non-auteur, style Camping 3, nous réserve quelques surprises : la végétarienne Mylène Demongeot, au casting de ce clinquant navet annoncé, en a organisé une avant-première au Refuge de l’Arche, véritable havre animaliste situé en Mayenne, et soutenu entre autres par Michel Drucker (végétarien itou).

dimanche 19 juin 2016

LES CHIMPANZES SONT ALTRUISTES

SOURCE ET SUITE
AVEC VIDEO



INTELLIGENCE. Les hommes sont-ils les seuls à faire preuve d'altruisme ? Non ! Nouvelle démonstration avec les chercheurs Felix Warnecken et Michael Tomasello, qui ont mené en 2005 une étude sur l'altruisme chez les chimpanzés. Ils souhaitaient comparer le désir d’aider les autres chez les singes avec celui des nourrissons. L’étude a montré de manière significative que les très jeunes enfants font preuve d’altruisme dans plusieurs situations tandis que les chimpanzés ont aidé des humains seulement dans un cas particulier. Ce comportement implique que les primates sont capables de comprendre que d'autres êtres ont aussi des objectifs. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont confronté trois chimpanzés à 4 cas de figure : un objet tombé hors de portée, un obstacle physique empêchant d’arriver à ces fins (par exemple une armoire fermée ne permettant pas la mise en place de livres), une action ayant produit un résultat non désiré (un livre a été placé sur le dessus d’une pile mais a glissé) ou encore l’utilisation de mauvais moyens pour atteindre un objectif (une cuillère est tombée dans une boîte mais au lieu d’ouvrir le rabat pour la récupérer, l’examinateur tente de l’atteindre par un petit trou).
Alors que des bambins de 18 mois ont aidé les chercheurs à résoudre ces problèmes dans chacune des situations, les trois primates n’ont réagi que pour la première. Sur la vidéo, l’un d’eux se saisit des objets que l’humaine tentait d’atteindre et les lui donne. Ce résultat interviendrait en moyenne après un temps moyen d'attente de 13 secondes. Si des comportements altruistes ont déjà été remarqués chez les chimpanzés en milieu naturel, c’est la première fois qu’ils sont observés envers notre espèce. Quant à savoir pourquoi les primates n’ont pas aidé dans les trois autres types de situations, les chercheurs avancent que les chimpanzés n’ont pas reconnu l’aide nécessaire. Il ne s’agirait donc pas d’un manque de motivation mais plutôt d’un manque de compréhension de la situation…

DEBAT ETOURDISSEMENT AVANT ABATTAGE.. HYPOCRISIE TOTALE!!

SOURCE ET SUITE


 CE MODE D' ABATTAGE RITUEL NE FAIT PAS PARTIE DE NOTRE CULTURE, NOS ANCÊTRES UTILISAIENT DES MOYENS PRIMITIFS IL EST VRAI, MAIS EFFICACES TT DE MÊME  POUR ÉTOURDIR LES ANIMAUX..  ALORS N' ACCEPTONS PAS CES ÉGORGEMENT EN TOUTE CONSCIENCE..
 PAS BESOIN DE TERGIVERSER PENDANT DES SIÈCLES...

Depuis plusieurs semaines, les auditions se poursuivent devant la commission d'enquête sur les "Conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français". Après l'association L214, les professionnels, ou encore un employé d'abattoir, les représentants des cultes juifs et musulmans ont abordé la question de l'abattage rituel.

De quoi parle-ton ?

  • D’une commission d'enquête ouverte en avril
En avril, une commission d'enquête parlementaire est lancée à l'initiative d'Olivier Falorni, le député des radicaux de gauche. L'idée est d'avoir une vue d'ensemble de ce qui se passe dans les abattoirs, un monde clos qui reste caché, secret. A l'issue de leur travail, les députés publieront en septembre un rapport contenant des propositions visant à "garantir le respect des règles élémentaires d’hygiène, de sécurité alimentaire et du respect de l’animal".
Olivier Falorni expliquait en avril sur LCP que le rapport "pourra être suivi d'une proposition de loi."
  • De l'abattage rituel
Jeudi, les députés se sont donc penchés sur la question de l'abattage rituel (halal et casher). Alors pourquoi ce type d'abattage pose problème ?
Autorisé de manière dérogatoire en France, l'abattage rituel se déroule sans étourdir les animaux. L'étourdissement consiste à donner une décharge électrique dans le cerveau de l'animal pour le plonger dans l'inconscience. Dans l'abattage rituel, les animaux sont donc conscients au moment d'être égorgés, une technique qui pose, au yeux de certains, la question du bien-être animal.
"Peut-on faire autrement ?", s'interrogeait alors Stéphane Le Foll, lors de son audition par la commission d'enquête. Pour répondre à cette question, le ministre a diligenté un rapport sur cette question qui sera publié en septembre.
Pour autant, certains responsables des cultes ou chercheurs soulignent que l'abattage rituel n'est pas le seul à faire souffrir les animaux. "Dire que l'abattage rituel est source de souffrances et que les autres ne le seraient pas me semble naïf et donc dangereux", expliquait ainsi Sophie Nizard, chercheuse en sociologie et en anthropologie du judaïsme lors de son audition.
En France, l'abattage rituel représente 15 % de la viande disponible, dont 1.6 % pour la viande casher, selon les chiffres donnés en commission d'enquête.
  • De la formation des sacrificateurs
Autre interrogation, la formation des sacrificateurs, c'est-à-dire ceux qui mettent à mort les animaux pour les religions juive et musulmane. Depuis le début des années 1980, une "carte de sacrificateur" est nécessaire pour exercer ce métier. A cela s'ajoute, un certificat remis par le ministère de l'Agriculture depuis janvier 2013.
La question de la formation des sacrificateurs a été longuement débattue lors de précédentes auditions de la commission d'enquête. Des vétérinaires qui inspectent les abattoirs expliquaient qu'ils ne pouvaient pas "attester que les sacrificateurs avaient une formation délivrée par leur culte".

Le bien-être animal : un "combat fondamental"

MONTREAL MARCHE POUR LES ANIMAUX LA SEMAINE PROCHAINE FERMETURE DES ABATTOIRS

SOURCE ET SUITE

MONTRÉAL — Des organisations de défense des droits des animaux tiendront une marche samedi après-midi, à Montréal, pour exiger la fermeture de tous les abattoirs du Québec.
Plusieurs personnalités ont accepté de s’associer à l’événement dont l’ancien joueur du Canadien de Montréal, Georges Laraque, de même que les chanteuses Rafaelle Lafrance et Maryse Letarte.
La marche, à laquelle un millier de personnes sont attendues, se mettra en branle à 13h au Carré Saint-Louis pour se terminer au parc La Fontaine.
L'objectif des manifestants est de sensibiliser la population à la souffrance des animaux dans les abattoirs et de souligner l'urgence de repenser la relation d'exploitation de la société avec l'animal.
Selon le vétérinaire Jean-Jacques Kona-Boun, porte-parole de la marche, une multitude d’animaux souffrent chaque jour, non seulement au moment de l’abattage, mais aussi de l’élevage pour la production alimentaire.

IDEES POUR VOTRE CHIEN PENDANT VOS VACANCES

SOURCE ET SUITE

 QUELQUES IDEES ET LIENS POUR FAIRE  GARDER OU AUTREVOTRE CHIEN  CET ETE PENDANT VOS VACANCES



L’été arrive avec son lot de départs en vacances. Si les passeports sont à jour, les locations réservées et les valises bouclées, la question de l’animal de compagnie pose parfois problème. Tour d’horizon des solutions pour le laisser sans culpabiliser.

NE PAS FAIRE PARTIE DE CES MAITRES INDIGNES.. AIMEZ VOTRE CHIEN PAS D' ABANDON!!!!!

SOURCE ET SUITE
 AVEC VIDEO

Avec l’approche de l’été et des départs en vacances, les mêmes inquiétudes planent chez 30 Millions d’amis et la Société Protectrice des Animaux (SPA) : combien de chiens et chats faudra-t-il sauver de l’abandon ? Depuis plusieurs années, les abandons d’animaux de compagnie ne cessent d’augmenter et d’inquiéter les associations de défense animale, qui tentent de secourir ces chiens et ces chats abandonnés dans la nature. Des campagnes de sensibilisation ont été lancées entre le lundi 13 et le jeudi 16 juin 2016, pour tenter d’enrayer ce fléau.

+ 83% d’abandons début 2016

En Normandie, trois refuges de la SPA sont présents dans la région, à Cabourg (Calvados), Étalondes, près de Eu (Seine-Maritime) et à Cherbourg (Manche).
Selon les chiffres de 2015, si des abandons sont relevés tous les mois, ils sont particulièrement importants durant l’été, avec 66 chiens et chats recueillis entre juillet et août 2015. Mais d’autres mois sont particulièrement révélateurs du phénomène d’abandons, en période de vacances scolaires : 29 en juin 2015, 41 en octobre 2015, et 42 en décembre.
Au total, en 2015, 178 chiens et 114 chats ont été recueillis par ces trois refuges, soit 292 animaux de compagnie abandonnés sous prétexte de ne pas pouvoir les prendre en vacances, ou encore pour une soudaine allergie. En 2016, la situation est plus alarmante, pour les cinq premiers mois de l’année.
Sur la période de janvier à mai 2016, nous observons une augmentation des abandons », s’inquiète la SPA. « Les abandons s’élèvent à 152 en 2016 contre 83 en 2015, sur la même période. Soit 69 abandons supplémentaires, c’est à dire une augmentation de +83% sur les cinq mois.
En France « près de 10 % d’abandons supplémentaires » ont été relevés, par rapport à mai 2015. Pour enrayer ce phénomène, la SPA appelle à la vigilance et invite les particuliers à utiliser un numéro vert Allo Animal perdu, pour les animaux trouvés ou perdus, jusqu’au 31 août 2016 : le 0800 300 400.
Un appel aux dons est également mis en ligne, pour récolter des fonds qui serviront à aider les refuges à prendre en charge ces animaux abandonnés.