Loading...

mercredi 21 septembre 2016

PAS D' INTERDICTION D' ABATTAGE RITUEL... RESPONSABLE .............LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL



 POUR COMPLETER MA SELECTION D' ARTICLES... MAIS IL Y EN A TANT... FAITES PLUTOT UNE RECHERCHE GOOGLE SI LE SUJET VOUS INTERESSE....

La commission parlementaire ne préconise pas d'interdire l'abattage rituel réalisé à la demande des communautés musulmanes et juives. Scientifiquement reconnu comme source de douleurs extrêmes, l'abattage rituel se fait sans étourdir l'animal au préalable. La convention européenne des droits de l'homme et la constitution française imposent l'étourdissement préalable mais l'abattage rituel fait l'objet d'une dérogation. « Une proposition d'interdiction aurait été cassée par le conseil constitutionnel », a expliqué Jean-Yves Collet, le rapporteur.
Les députés font valoir que des pistes d'amélioration existent, notamment « l'étourdissement réversible » ou « le choix des sacrificateurs sur des bases de compétences techniques et non plus religieuses ». Selon le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, 15 % des gros bovins sont abattus selon le rite halal en France et 27 % des moutons. Le chiffre pour les volailles n'a pas été divulgué. Les parlementaires souhaitent obtenir un droit de visite inopinée des abattoirs en compagnie des médias, comme ils l'ont obtenu pour les prisons.