Loading...

mardi 20 septembre 2016

D' UN SITE OUMMA.. ANTI TRUMP..


 BIEN SUR CE NE SERONT PAS EUX QUI DEVIENFDRONT VEGETARIENS 
 SI TRISTE

Dans une Amérique traversée par des contrastes saisissants, il y en a un qui paraît nimbé de mystère en ces heures agitées par la course effrénée à la Maison Blanche : le marché du Halal réussit la prouesse d’avoir le vent en poupe, en dépit de la rhétorique « trumpienne » haineuse qui claque au vent pour mieux récolter la tempête…
Par quelle mystérieuse alchimie les musulmans américains sont parvenus, contre vents et marées, à transformer en or cette petite niche économique, certes en plein boom partout ailleurs, en l’espace d’une décennie seulement ?
La question en taraude certainement plus d’un, et au premier chef le tribun fielleux, Donald Trump, qui doit mal digérer l’explosion, sur le territoire national, du nombre de points de vente dédiés à la nourriture 100% Halal, passant de 200 en 1998 à plus de 7 600 en 2016 (un chiffre en constante augmentation).
Ses harangues électrisantes sont manifestement impuissantes à stopper l’engouement pour la viande et les mets cusinés à la sauce Halal, comme s’en réjouit Shahed Amanullah, l’heureux fondateur d’un site internet à succès qui répertorie toutes les boucheries, épiceries, supermarchés et autres restaurants Halal, afin de renseigner et guider au mieux ses concitoyens américains, sans distinction aucune.
Cruelle ironie du sort pour le populiste Trump, le halal régale un nombre croissant de non-musulmans et compte désormais parmi ses consommateurs des citoyens qui émettaient les plus vives réserves il y a peu encore, voire se méfiaient de ce marché venu d’ailleurs, le suspectant d’être le cheval de Troie de « l’islamisme ».
Une tendance qui se confirme au fil des ans pour la plus grande satisfaction de Shahed Amanullah, ce dernier insistant sur le fait que « la nourriture est un excellent moyen de favoriser le partage culturel ».
La formidable percée du Halal de l’autre côté de l’Atlantique s’évalue à l’aune de chiffres-clés : selon le Conseil alimentaire et de la nutrition islamique, chargé de la certification et de l’éducation relative au halal,  les ventes estampillées halal sont estimées à 20 milliards de dollars dans l’ensemble des points de vente qui ont fleuri dans le paysage américain, Whole Foods Market Inc faisant figure de pionnier en la matière.