Loading...

mardi 30 août 2016

LA VIANDE AUGMENTE LA DEPRESSION

SOURCE ET SUITE


Si l'on sait que la génétique, le mode de vie et l'environnement familial prédisposent à la dépression, ils ne sont pas les seuls facteurs. Une nouvelle étude de grande ampleur, publiée en août dans la revue British Journal of Nutrition, confirme que nos habitudes alimentaires influencent directement notre santé mentale. Une grande consommation de viande et de céréales raffinées favoriserait la dépression.
Des chercheurs américains et australiens ont souhaité étudier le lien entre une alimentation pro-inflammatoire et le risque de dépression. Pour ce faire, ils ont analysé le mode d'alimentation de plus de 6000 femmes australiennes (1) âgées en moyenne de 52 ans et qui participaient à une large enquête de santé (Australian Longitudinal Study on Women's Health). Ces dernières ont été suivies pendant douze ans, de 2001 à 2013.