Loading...

vendredi 19 août 2016

FLERS FOURIERE .... ANIMAUX ERRANTS... CHIENS PERDUS... INFO UTILE



SOURCE ET SUITE

Les services de la Ville de Flers (Orne) assurent la capture des chiens et des chats errants signalés sur son territoire.
Pour l’accueil temporaire de ces animaux, la commune s’est dotée, depuis 2009, d’une fourrière municipale. La structure a été construite en bordure de la forêt de Halouze, propriété de la Ville, dans un endroit calme et loin des habitations.

24 heures sur 24 et 7 jours sur 7

Le lieu vit toute l’année, 24h/24. Les agents peuvent être appelés à toute heure du jour et de la nuit si un animal errant leur est signalé. Pascal Bouvet et Eric Joubaire assurent le service en journée. Le soir et le week-end, en revanche, ils sont quatre à se relayer. Le téléphone portable peut sonner à tout moment !
Au moins une personne se déplace chaque jour à la fourrière ne serait-ce que pour assurer la nourriture des animaux.
Le lieu, très bien entretenu, dispose d’un bureau, d’un local technique, de vestiaires et d’une pièce pour entreposer la nourriture.
À l’extérieur, neuf box ont été aménagés dont un pour chien dangereux. Un système de trappe permet d’isoler l’animal pour nettoyer le box.
Les cases sont très propres et plutôt spacieuses. Chacune d’elles est aménagée en deux parties dont une en dure pourvue d’une paillasse et de gamelles. Les box ouvrent tous sur une grande cour où les chiens peuvent courir ou se promener. Il semble bien que le maximum soit fait pour leur confort « même s’ils préféreraient être dehors », pense Pascal Bouvet....
.............
....................
Si l’animal est simplement perdu, les propriétaires sont contactés. L’animal ne reste que très peu de temps à la fourrière. À ce propos, « l’identification s’améliore », constate l’agent qui rappelle que la plupart des animaux capturés retrouvent leurs maîtres.
En revanche, les chats et les chiens qui n’ont pas été réclamés à l’issue d’une dizaine de jours sont proposés à une association de protection animale, en l’occurrence les refuges SPA d’Yvré-L’Evêque, dans la Sarthe, ou de Verson, près de Caen, ou à l’association La Patte de l’Espoir, près de Domfront.
« Nous savons qu’ils trouveront une bonne famille », se réjouit Pascal Bouvet qui ne cache pas son attachement à ses petits pensionnaires. « Ils savent que nous venons pour les nourrir ou les sortir et ils nous le rendent bien ».
Parmi ces animaux, les agents constatent toujours autant d’abandons. Les chiffres sont « à peu près stables, regrette Pascal Bouvet. En ce moment, nous avons une chienne identifiée sur Caen mais lorsqu’on appelle les gens, ils nous disent que c’est une erreur ».
Le professionnel n’est pas dupe. Il y a aussi une chatte et ses trois petits déposés dans une cage en plastique, il y a peu de temps, devant la porte de la fourrière…
Irène Cojean, adjointe au maire en charge de la structure, tient à rappeler qu’un abandon est réprimé par la loi :..............
................
.................Contacts : 02.33.64.66.29 pour signaler les animaux ou 06.76.42.59.21 (numéro spécifique de l’agent d’astreinte qui fonctionne du lundi au vendredi de 8 h 15 à 12 h 15 et de 13 h 30 à 17 h 30).