Loading...

mercredi 3 août 2016

CHALEUR ATTENTION!!!!!!!!!!!!!!!!!

  •  
  •  
  • SOURCE ET SUITE
  •  
  •  
  • L’hydratation. Le chien a besoin d’une eau propre et fraîche régulièrement. Cette affirmation est deux fois plus vraie en période de fortes chaleurs. Pensez à changer son eau régulièrement, mais ne la glacez pas. Une eau trop glacée n’hydratera pas correctement votre animal de compagnie.
     
  • De l’air respirable. La chaleur est étouffante pour l’homme comme pour les animaux. Le chien se sentira mieux dans une pièce ombragée et aérée. Si la climatisation reste un bon moyen de rafraîchir une pièce, vous pouvez aussi fermer les volants et jouez avec les ventilateurs. Les chiens aiment l’eau. Un petit rafraîchissement avec un brumisateur ou une douche (pas trop froide) peut lui faire le plus grand bien.
     
  • Ne pas se promener aux heures de grandes chaleurs. Bannissez-le fameux « 12 h-16 h » pour les promenades au parc, au profit d’une ballade en matin ou en soirée. L’air est plus respirable et le sol est moins chaud. Pensez que les coussinets de votre animal à poil sont directement en contact avec le sol bouillant. Il pourrait se les brûler. Prudence !
     
  • Ne pas laisser son chien dans son véhicule. Votre chien vous suit dans tous vos déplacements ? En période estivale, ne l'abandonnez pas dans votre véhicule, même pour quelques minutes ! Votre animal pourrait rapidement se déshydrater et mourir de chaud. Vous êtes responsable de votre chien, tout comme vous êtes responsable de vos chères têtes blondes. 
Si vous habitez en bord de mer ou si votre demeure est équipée d’une piscine, votre chien y trouvera sûrement une source de rafraîchissement. Toutefois, le chien peut être victime d’une hydrocution. Avant de le laisser gambader dans l’eau, mouillez-le.

Reconnaître un coup de chaud

Même si vous vous attachez à offrir le meilleur à votre chien en période chaude, il peut être victime d’un coup de chaleur.
Voici quelques symptômes pour déceler un coup de chaud :
  • Vomissements et diarrhées.
  • Respiration accélérée et anormale (l’animal tire la langue, la bouche reste ouverte…).
  • Tremblements (les muscles de l’animal tremblent comme s’il avait froid).
  • Comportement passif et léthargique (l’animal semble comater).
  • Troubles divers (malaise, perte de connaissance…).
  • Hausse de la température corporelle.
On peut déceler une hausse de température en tâtonnant l’oreille ou la patte du chien. La montée de fièvre rend ces deux parties plus chaudes. Le mieux reste quand même l’usage du thermomètre. Pour information, la température doit être comprise entre 38 et 39°.
Si votre animal présente l’un de ses symptômes, il faut réagir rapidement. Pour le remettre sur pattes, il faut commencer par installer le chien dans un endroit frais et aéré. Rafraîchissez-lui le corps avec des serviettes d’eau fraîche. Si l’état de votre animal s’empire au fil des heures, n’hésitez pas à contacter rapidement un vétérinaire.