Loading...

mardi 2 août 2016

ACTION SIGNATURE SUIVRE LE LIEN

SOURCE ET SUITE

HAUTOT-SUR-MER (Normandie). La Direction de la Protection des Populations (DDPP) de la Seine Maritime a été saisie pour des faits de maltraitance sur des bovins appartenant au GAEC des Pilliers à Hautot-sur-Mer, près de Dieppe (Seine-Maritime).
« Cet élevage, connu depuis plusieurs années, fait l’objet d’un suivi régulier de la part de ce service sans que des cas de maltraitance volontaire envers les animaux n’aient été constatés. Des animaux maigres étant régulièrement constatés dans l’élevage, la préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime, a mandaté un vétérinaire libéral indépendant afin d’expertiser l’alimentation et la gestion de cet élevage et de proposer des axes d’amélioration. L’expertise a eu lieu au mois de juin 2016. Elle met en évidence des carences dans la conduite du troupeau et conclut à la nécessité de mettre en place certaines mesures. Une fois présentées aux éleveurs, ces mesures leur seront prescrites par voie de police administrative et leur mise en œuvre effective fera l’objet d’un suivi renforcé de la part des services de la DDPP», indique ce lundi 18 juillet la préfecture de la Seine-Maritime dans un communiqué.
Il y a plusieurs semaines, des défenseurs de la cause animale avaient lancé, via les réseaux sociaux, un SOS afin de secourir les animaux de cette exploitation en Normandie.
Une pétition circule sur le web depuis mai 2016 dans le but de dénoncer la maltraintance dont seraient victimes des vaches dans une ferme située à Hautot-sur-Mer, près de Dieppe. Une page Facebook « Hautot-sur-Mer, maltrataine animale » a même été créée pour sensibiliser les défenseurs de la cause animale et les autres. Plus de 21 000 personnes ont signé la pétition.