Loading...

samedi 23 juillet 2016

ACTION PETITION

La patience et la persistance finissent toujours par payer. J’ai le plaisir aujourd’hui de vous informer que nous avons obtenu trois nouveaux résultats auprès de la grande distribution, et ce grâce à votre mobilisation en masse et aux dizaines de milliers de messages envoyés aux entreprises ces derniers mois.
Tout d’abord dans notre campagne contre la viande chevaline, le groupe Delhaize nous a finalement écouté en annonçant sa décision de ne plus vendre de viande de cheval en provenance d’Amérique (latine) ! Après Lidl, Makro et Colruyt, Delhaize est ainsi la quatrième chaîne de supermarchés implantée en Belgique à assumer sa responsabilité éthique face à ce trafic odieux. (Un rappel des faits se trouve sur notre site internet).
Cette campagne ne s’arrête pas pour autant, du moins tant que toutes les chaînes de distribution en Belgique n’auront pas cessé la vente de viande chevaline, à fortiori en provenance de l'Amérique (latine). Découvrez les mauvais élèves et agissez ici.
Deux autres résultats importants ont été obtenus auprès de la marque Weight Watchers et Aldi. Les deux entreprises ont fait un pas de plus en avant pour le bien-être des poules pondeuses en s’engageant, à compter de 2019 et 2020 respectivement, de ne plus utiliser d’œufs de poules en cage (avec le numéro 3) dans leurs produits.
Ce n’est pas demain, certes, mais il s’agit bien là d'une réalité du monde de l’entreprise avec laquelle il faut apprendre à transiger, notamment en ce qui concerne les engagements à long terme avec les fournisseurs.
Un combat loin d’être fini ! Bien que plus aucun supermarché ne vende d'œufs frais de poules élevées en cages en Belgique, de nombreuses marques alimentaires et la restauration continuent de les utiliser dans leurs produits transformés, comme les biscuits, les pâtes, les desserts et les plats préparés.
Je reste persuadé que le dialogue avec le monde de l’entreprise reste un important levier pour atteindre des objectifs de campagne concrets et graduels pour les animaux. Cette approche de concertation nous a d’ailleurs permis d’inciter un grand nombre de chaînes de restauration et de distribution à vendre des produits plus respectueux des animaux, et d'engranger d'importants résultats pour le bien-être animal.
Votre action et soutien restent évidemment indispensables pour de prochaines victoires. Je compte sur vous pour continuer à écrire aux entreprises en nombre !
Animalement vôtre,
Michel Vandenbosch, président de GAIA.