Loading...

lundi 6 juin 2016

VIANDE ABATTAGE RITUEL.. DE PIRE EN PIRE


C' EST UNE NOUVELLE QUI NE PEUT QUE ME REVOLTER CAR L' ABATTAGE RITUEL, C' EST 15 MINUTES ENVIRON DE PLEINE CONSCIENCE SOUS LE COUTEAU DU BOUCHER
 VOUS IMAGINEZ UN PEU???? 
 ET ILS VOUS DISENT CELA DANS LEUR COSTUME ET LEUR CHEMISE BLEUE A L' AISE DANS LES BUREAUX ET LES ASSEMBLEES.. BEURK!!!!!!!!!!!!!!!!!

 ET POUR VOUS OMNIVORES CELA VEUT DIRE QUE LA VIANDE HAUTEMENT DANGEREUSE A CONSOMMER A CAUSE DU TRI,  CAR LES ""MEILLEURES"" PARTIES DE L' ANIMAL PARTENT DANS CE  CIRCUIT, ET A CAUSE DU PHENOMENE DE REGURGITATION QUI CONTAMINE EN E COLI LES VIANDES DISTRIBUEES A LA VENTE

Edifiant, la dissimulation de l’abattage rituel de la plupart des viandes ovines ou bovines est clairement avouée! Il faut absolument voir cette vidéo de l’Assemblée nationale lors de l’audition de Dominique Langlois ( à 1h38′), président de l’interprofession du bétail et de la viande (Interbev), dans le cadre de la commission parlementaire sur les abattoirs, sur la problématique de l’abattage rituel!  « Etiqueter, c’est discriminant » et nombre de gens n’achèteraient plus ces viandes mieux vaut dissimuler pour faire vendre, telles sont ses préconisations, lequel précise «l’arrêt de l’abattage rituel serait une catastrophe économique» qui générerait une baisse de 22% d’abattages ovins et de 14% en bovins. De plus, le marché casher «ne prend que les avants», comment vendre alors les arrières de la carcasse dans le cas d’un étiquetage du mode d’abattage comme le demandent certaines associations? «Le consommateur qui aura devant lui les étiquettes fera très vite le tri », selon  lui.

Pour écouter l’audition de Dominique Langlois: cliquez sur ce lien.