Loading...

mardi 21 juin 2016

8,6 MILLIONS DE CHINOIS CONTRE YULIN .. VISIBLEMENT PAS SUFFISANT!!!!!!!!!!!!!!!


Le solstice tombe le 21 juin, l'été est presque là. Mais alors que certains se préparent pour la saison en remballant leur garde-robe d'hiver et que d'autres remplissent leurs bacs à glaçons, une ville chinoise -Yulin, dans la région autonome Zhuang du Guangxi- se prépare pour le Festival du litchi et de la viande de chien.
Cet événement de 10 jours a lieu chaque année depuis 2009, et est organisé par un groupe de la population locale. On estime que près de 10 000 chiens sont servis au festival chaque année, bien que, selon Business Insider, ces chiffres sont en baisse depuis 2014.
De nombreux pays, dont la Corée du Sud, le Vietnam, et même la Suisse, ont été pointés du doigt dans le passé au sujet de leur goût pour le « meilleur ami de l'homme » ; mais la position actuelle de la Chine, tombée sous les feux des projecteurs du monde entier, a conduit à des débats houleux, non pas tant sur le fait que c'est bien ou mal de manger de la viande de chien, mais plutôt sur la prétendue illégalité de la façon dont les chiens sont trouvés, et sur les conditions dans lesquelles ils sont détenus et abattus.
Les réactions au Festival de la viande de chien sur les réseaux sociaux internationaux comprennent des insultes visant directement les Chinois, les qualifiant de « dégoûtants » et de « barbares », tandis que d'autres respectent ces différences en termes de normes culturelles et religieuses. Mais il y a une chose que beaucoup de producteurs et de consommateurs des médias occidentaux ignorent : c'est que, pour la plupart des Chinois, il est tout aussi peu probable de manger de la viande de chien que pour les gens des pays occidentaux.
Selon Channel News Asia, cette année, « plus de 8,6 millions de citoyens chinois ont voté en ligne pour appuyer une proposition législative visant à interdire le commerce de viande de chien et de chat, obtenant le plus grand nombre de votes pour toute proposition jamais ouverte au public ».
Les militants chinois des droits des animaux se battent pour interdire le Festival de la viande de chien depuis qu'il a commencé, mais il n'a pas fallu longtemps pour que le mouvement attire l'attention du reste du monde. Au cours des dernières années, des réseaux mondiaux de campagne ont lancé des pétitions, exhortant les parties concernées à réévaluer la façon dont ils réglementent l'industrie de la viande de chien.
..................
...............................Cependant, il y a une chose que Yang Shuo ignorait : c'est que la viande de chien servie à Yulin, dont beaucoup croient qu'elle peut repousser la maladie et la malchance, pourrait en fait avoir l'effet inverse. Quan Xinbin, un responsable du Centre de prévention des maladies de Yulin, a ainsi déclaré au Dongfang Daily que 9% environ de tous les chiens de la ville portent le virus de la rage. Lorsque Yang Shuo a entendu cette statistique, il a réagi en disant : « Aucun de nous n'a jamais rien entendu à ce sujet auparavant. Je n'aurais même jamais envisagé que l'un des chiens que j'ai mangé dans le passé aurait pu être malade ».