Loading...

mardi 3 mai 2016

FERMETURE D' UN ELEVAGE DE CHIENS EN COREE DU SUD

 

 

 

SOURCE ET SUITE

CREDIT PHOTO

 

Le plus grand élevage de chiens a fermé ses portes mercredi sous la pression de la Human Society International

C’est une victoire de plus pour tous les défenseurs des animaux !
Ce sont près de 200 chiens, parmi lesquels des rottweilers, des huskies de Sibérie, des tosas japonais et des jindo coréens qui, grâce à la Human Society International (HSI), ont évité le couloir de la mort. Cette association dont le siège est situé aux Etats-Unis a déjà réussi à faire fermer quatre autres élevages, tous destinés à la consommation humaine.
L’élevage de Gong In-Young, le plus grand du genre et l’un des milliers que compte le territoire, était en activité depuis 10 ans. Les chiens y étaient élevés dans des cages confinées depuis leur naissance. Ils ne voyaient pas le jour, ne sortaient jamais, leur seule activité étant de tourner en rond dans une cage jusqu’à ce qu’ils soient abattus.
D’après les estimations, les Sud-Coréens consomment entre 1,5 et 2,5 millions de chiens par an mais l’activité est en déclin, les nouvelles générations n’appréciant guère la viande canine. Les modes de consommation ont changé, comme le montre un sondage publié par un institut coréen, la Gallup Korea. Durant l’année 2015, 20% des jeunes coréens ont consommé de la viande de chien contre 50% de cinquantenaires ou sexagénaires. Les jeunes générations préfèrent davantage les chiens comme animaux de compagnie.
La projection des jeux olympiques d’hiver de 2018 devrait aussi avoir des répercussions sur la consommation de viande canine. Comme le souligne la HSI, « Les projecteurs vont se braquer en partie sur le marché de la viande de chien, si bien qu’ils (les coréens) pourraient ressentir des pressions. Espérons qu’ils réagissent de manière constructive ».
..............
.....................
Voir la vidéo sur Youtube : https://youtu.be/bbLtqyeSzzQ
Crédit photos : photo d’écran Youtube