Loading...

mardi 31 mai 2016

ACTION................. PETITION POUR LES VEAUX ET LEUR MERE

A letter to du Ministre de l'agriculture, de tous les industriels agroalimentaires, dessupermarchés, des citoyens

SOURCE ET SUITE
 SUR PAGE SIGNATURE

PAS MAL.. DEJA 15 000 SIGNATURES ON CONTINUE... MERCI DE PARTAGER AUSSI

Messieurs,

Pour toutes ces raisons évoquées précisément ci-après, nous demandons instamment déjà à chacun, vous et normalement chaque "consom'acteur" de se poser comme il se doit les bonnes questions sur ces produits devenus courants notamment celui-ci taxés à tort de tous les bienfaits.

Alors que pour bien, ils ne devraient tout bonnement même pas être en rayon surtout aussi abondamment employés en produits et sous produits !

1) Qui dit lait, dit forcément multiples naissances tout au long de l'année, artificiellement provoquées, pour les vaches, sans lesquelles il n'y en aurait évidemment pas aussi souvent, engraissées (abusées) qu'elles sont, exploitées à fond, contraintes de le faire à répétition ! Pour finir le plus souvent "comme toute retraite.." pourtant si méritée, dans ces infâmes abattoirs qu'on ne présente plus !

2) Quant au sort plus que litigieux des jeunes pauvres veaux encombrants, c'est ça le pire, c'est encore une autre histoire au delà des décors verdoyants des fausses pubs produits/tv ! Tout ceci est de plus une sacrée "porte ouverte" directe aux si désastreuses foncièrement anormales si volontairement tristement déshumanisées par le haut, "fermes aux vaches et veaux" ou autres espèces qui défrayent malheureusement de plus en plus la chronique, par des décideurs uniquement appâtés comme on le sait par les gains !


Dans le pire des cas, les petits se voient brutalement séparés carrément de leurs si précieuses génitrices dans les 1ers temps à peine ou pas vraiment totalement sevrés et menés parfois même directement aux infâmes camps de la mort sans plus de concession pourtant si légitime, compréhensible à tout être normal !

Après quoi les mères désemparées pour le moins réclament à corps et à cris déchirants, véritablement en pleurs, leurs petits !
Cela peut après tout facilement se comprendre même aux esprits les plus fermés, nous ferions exactement pareil dans ce cas et pour cause!

3) Les savoureux laits végétaux les remplaçant à merveille, ceux d'origine animale ne sont par contre en fait pas bons du tout pour la santé avec par définition et très concrètement sur le terrain, pleins de désagréments à la clef, car normalement naturellement strictement réservés comme cela devrait toujours être le cas aux seuls petits de chaque espèce (veaux etc).
Apparus dans la grande consommation au fond seulement après guerre, aidée en cela par les industriels qui la poussait même en menant directement ses produits lactés au domicile de ses clients par ses propres livreurs interposés, c'est tout dire sur ce genre de pratique purement commerciale au delà même de nos intérêts à nous.

Le tout en prime en nous faisant grossièrement peur avec de soi-disant menaces de carences (calcium...) si on en consomme pas.
Ce qui est non moins sûr, c'est que ces derniers ne savent visiblement plus quoi inventer dans la liste des parades qu'ils nous lancent en pleine figure, notamment les mystérieux "produits allégés en lactose". Sachant pertinemment que le calcium (artificiel) est plutôt en vérité fortement ajouté entre autre chose en compléments chimiques dans l'alimentation des cheptels. D'origine AB, c'est certes meilleur, mais pas parfait puisque le lait n'est encore une fois pas fait du tout pour nous à l'origine.

4) Exemples parfaits de tout ceci avec les nombreux purs intolérants 1er degré qui s'en passent très bien ou même 2ème degré qu'en fait nous sommes tous, notre corps ayant bien du mal à métaboliser toutes ces substances pas faites du tout pour lui !
Avant cela, hors boom industriel, les produits laitiers "décidément en vrai pas du tout nos amis pour la vie" n'étaient utilisés par les fermiers pas fous, uniquement que pour les fromages, ceux-ci dans leur grande sagesse savaient pertinemment que le lait pur c'est pour les veaux! Quant aux éleveurs de maintenant qui plus est dans un secteur en crise peuvent très bien, pourquoi pas avec un peu de bonne volonté mutuelle (gouvernementale comprise), recycler positivement leurs productions selon les attentes de plus en plus claires des clients plus éclairés que la dernière décennie dans leurs besoins courants.

Merci de tenir compte de l'avis de plus en plus de consommateurs qui se posent de bon droit, les bonnes questions sur leur alimentation, préoccupation s'il en est si importante pour nous tous en plus du bien être des animaux.

En replaçant enfin les produits laitiers à leur juste place à l'instar de l'alimentation nettement plus équilibrée d'autrefois, il n'y a pas si longtemps