Loading...

mercredi 13 avril 2016

ANATOMIE D' ANIMAUX.. MAIS CE SONT DES CADAVRES DONNES PAR LES ZOOS

SOURCE SUITE 
ET VIDEO

De la girafe au pigeon, en passant par le cheval et l'autruche, on voit tout tout tout: l'os, la structure des organes, le système digestif et nerveux, les muscles. De vrais animaux, décortiqués sous vos yeux. Bienvenue dans la nouvelle exposition du Centre des sciences de Montréal, Animaux à corps ouvert, qui débute ce jeudi 14 avril.
Qui ne se souvient pas de Body Worlds, qui exposait dans tous leurs détails de vrais corps humains? Eh bien! Voilà la même équipe qui récidive avec cette nouvelle formule, pour montrer cette fois-ci toutes les merveilles qui se cachent sous le pelage des animaux terrestres et marins.
Plus d'une cinquantaine d'espèces animales sont exposées, explique la directrice du Centre des sciences, Julie Payette. En entrevue avec Le Huffington Post Québec, l'astronaute prend bien soin de spécifier qu'aucun animal n'a été tué pour l'exposition, mais qu'il s'agit d'animaux décédés qui ont été donnés par des zoos ou des aquariums. Les quelques corps humains exposés sont aussi ceux de personnes ayant consenti de leur vivant à faire partie de cette exposition.
Une exposition qui risque d'être controversée? Pas du tout, répond Mme Payette. «On fait de l'anatomie depuis la nuit des temps, c'est un domaine d'étude essentiel pour nous soigner, pour aider à améliorer le sort de tous les êtres vivants», ajoute-t-elle.
La conservation des spécimens se fait grâce à la technique de plastination découverte par l'anatomiste allemand Dr Gunther von Hagens. Le principe vise à injecter des polymères (types de plastique) dans les tissus afin de stopper la décomposition.
C'est un cours d'anatomie d'une efficacité incroyable, estime Michel Groulx, chef, recherche, contenu et éducation au Centre des sciences de Montréal. «Voir tous ces détails de l'anatomie, par exemple le fait que la girafe a sept vertèbres dans le cou, comme l'homme, rappelle à quel point nous avons des liens étroits avec tous les animaux», conclut-il.
En attendant de voir l'exposition de vos propres yeux, visionner la vidéo ci-dessus pour faire une visite virtuelle!