Loading...

mardi 26 avril 2016

ALSACE ANIMAUX TROUVES AU MILIEU DE CORPS EN DECOMPOSITION DANS UNE GRANGE


Trois cadavres d’animaux et une vingtaine de bêtes en détresse ont été retrouvés chez un particulier qui se prétend « amoureux des animaux » à Jebseim, en Alsace. La Fondation 30 Millions d’Amis est intervenue pour les sauver et s’est constituée partie civile.
Ces veaux n'avaient jamais vu la lumière du jour ! © Altazia Alsace
La grange de la mort ! Dans la commune de Jebseim (68), une vingtaine d’animaux en détresse ont été retrouvés au milieu des cadavres d’un cheval de trait en putréfaction, d’un mouton et d’un lapin. En présence de la gendarmerie de Colmar (68) et de la mairie de Jebsheim, la Fondation 30 Millions est intervenue aux côtés de l’association Altazia Alsace et du refuge de Colmar pour prendre en charge les rescapés (22/04/2016).
« A notre arrivée dans ce débarras d’animaux, nous avons été saisis par une odeur indescriptible et les larmes nous sont montées aux yeux. Sous une bâche, les pattes d’un cheval dépassaient. Dans une cour, nous avons trouvé le cadavre d’un mouton en décomposition qui serait décédé depuis plusieurs semaines. Nous avons aussi aperçu un lapin mort sur un tas de fumier » décrit Nathalie Michel, enquêtrice d’Altazia Alsace.

Des conditions de vie difficiles

 
Les veaux sont très émouvants car ils ont découvert la lumière pour la première fois. Nathalie Michel, Altazia Alsace.
Sur place, 2 canards, 8 pigeons, 2 pigeonneaux, une poule, un coq, une douzaine de lapins, 3 veaux et une génisse sont retrouvés vivants. Ils sont détenus dans de terribles conditions dans de petites pièces ou dans des cages inadaptées. « Plusieurs animaux n’avaient pas à boire comme les pigeons et des lapines. Dans un box sans lumière et souillé d’excréments, nous avons retrouvé deux petits veaux apeurés et terrifiés. Dans une autre pièce, un coq et une poule étaient enfermés dans le noir. Le coq a un important abcès à la patte », détaille Nathalie Michel.
Sur un terrain à proximité, une génisse – dont l’état de maigreur est « catastrophique » – et son veau étaient enfermés dans un petit carré d’herbe sans eau.
Quant au propriétaire, un particulier, il a déclaré être « un amoureux des animaux qui ferait tout pour ses bêtes »…

Dépôt de plainte

Les animaux ont été confiés provisoirement à la Fondation 30 Millions d’Amis et au refuge de Colmar. Actuellement en pension, les bovins rejoindront bientôt les structures de l’OABA (Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs) : « Les veaux sont très émouvants car ils ont découvert la lumière pour la première fois dans leur famille d’accueil. Ils ont aussi découvert l’herbe et savaient à peine comment marcher… » poursuit-elle.
Les lapins sont hébergés par le refuge de Colmar qui recherche des familles d’accueil. Si vous êtes volontaires, vous pouvez contacter le 03 89 41 16 53. Le restant des animaux découvrira une nouvelle vie au refuge de l’Arche de Noé (67).
La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile dans la plainte déposée par l’association d’Altazia Alsace.