Loading...

mercredi 13 avril 2016

A ECOUTER ... DISSECTION DE SOURIS DE NOUVEAU AUTORISE.. A CAUSE DU CONSEIL D' ETAT...

SOURCE ET SUITE

Les élèves vont à nouveau pouvoir disséquer des souris à l’école. Le ministère de l’Education avait interdit cette pratique scientifique dans les cours de Sciences et Vie de la Terre (SVT) en novembre 2014. Mais le Conseil d’Etat vient d’annuler cette décision.
Pour André Ménache, le président de l’association Antidote Europe "élever des animaux dans le but de les tuer pour les disséquer c’est contre la morale. On peut trouver des animaux qui sont morts dans la nature pour les étudier et les disséquer".
Le vétérinaire déconseille de "faire souffrir une majorité de personnes pour un chiffre infime d’étudiants qui vont faire de la recherche dans le biomédical". Car pour André Ménache "il est possible de faire des études de vétérinaire ou de médecine sans disséquer des animaux".

Le scientifique met en avant des méthodes alternatives, qui sont selon lui, aussi "performantes" que la dissection. Par exemple : les logiciels éducatifs ou la vidéo numérique. André Ménache trouve "dommage qu’on ne demande pas l’avis aux étudiants et qu’on ne leur laisse pas le choix d’utiliser d’autres méthodes". Le président d’Antidote Europe regrette que "les anciens enseignants ne veulent pas lâcher leurs anciennes habitudes". Pour étayer son propos, le vétérinaire précise qu’"une directive européenne incite à réduire au maximum le nombre d’animaux utilisés à l’école et demande d’utiliser une méthode alternative si elle existe".