Loading...

dimanche 20 mars 2016

MAIGRIR = LIMITER OU MIEUX..... SUPPRIMER LA VIANDE

SOURCE ET SUITE
CREDIT PHOTO

Le régime alimentaire des participants a été évalué au départ de l’étude par questionnaires spécifiques validé par chaque pays. Une étude d'étalonnage (repères) alimentaire a été réalisée dans un sous-échantillon représentatif de la cohorte. Le poids et la taille des participants ont été mesurés au début de l’étude puis auto-déclarés au cours de l’étude. Les associations entre l’apport énergétique lié à la consommation de viande (kcal / j) et l’évolution annuelle du poids (g / année) ont été évaluées par utilisation des modèles linéaires mixtes intégrant les différents facteurs, d’âge, de sexe, d’apport énergétique total, d’activité physique, d’habitudes alimentaires...

Résultats: La consommation totale de viande est associée à la prise de poids chez les hommes et les femmes, de poids normal ou en surpoids, chez les fumeurs comme chez les non-fumeurs. Une augmentation de la consommation de viande de 250 g / j (par exemple, un steak à environ 450 kcal) conduirait à un gain de poids supérieur à 2 kg après 5 années (95% IC: 1,5, 2,7 kg). Des résultats qui indiquent, a contrario, qu’une diminution de la consommation de viande peut améliorer la gestion du poids.
tg