Loading...

mercredi 3 février 2016

QUICK RECULE

SOURCE ET SUITE

ILS ONT BIEN RAISON... JAMAIS JE NE METTRAI LES PIEDS DANS UN QUICK DE TOUTE MANIERE, ILS SONT RESPONSABLES DE TANT DE MORTS ET DE TANT DE SOUFRANCE 


Créer un menu végane — ou a minima végétarien –, est-ce aussi compliqué qu’investir Mars, aussi farfelu que de servir en patins à roulettes ? Évidemment non ; dans plusieurs pays d’Europe, le concurrent direct de Quick, Mc Donald’s, a déjà fait ce choix, sans vote préalable : en Allemagne1, aux Pays-Bas, en Suisse, en Italie, Finlande, Suède, Angleterre…2 on peut y manger des sandwichs végétariens, voire véganes. Idem dans de nombreux Burger King européens.
A Paris même, le restaurant Blend et les trois restaurants de Schwartz’s Deli proposent à côté de leurs hamburgers « traditionnels » une ou plusieurs versions végé.
Or, début 2016, Quick annonce sur sa page Facebook les propositions de clients réalisées.  La première de toutes a mystérieusement disparu.

Les explications oiseuses de Quick

Quick ne peut techniquement pas (…) proposer de menus végétariens/végétaliens.