Loading...

lundi 1 février 2016

LE LAIT ...UN LIVRE A CONNAITRE

SOURCE ET SUITE

Les industries alimentaires considèrent leur produits comme des biens de consommation qui sont régis par les mêmes règles de marketing que les autres, c'est à dire enjoliver, exagérer les bienfaits du produit en ne parlant que des aspect positifs, et en éludant les parties négatives du produit, qu'on appelle « effets secondaire indésirables » pour les médicaments.
Par exemple pour l'aspartame, les industriels nous expliquent que cette molécule est présente naturellement dans les fruits, en oubliant de préciser que dans les fruits, elle y est présente mais avec d'autres molécules qui neutralisent ses effets nocifs.
 
Dans le cas du lait l'industrie fait l'autruche en essayant de faire croire qu'on refuse de reconnaître les besoins en calcium que seul le lait pourrait nous apporter, en évitant soigneusement de reconnaître aussi les effets négatifs possibles du lait. Les besoins en lait sont exagérés, parce qu'ils sont évalués pour boucher en fait une « fuite de calcium » due à un mauvais équilibre alimentaire plutôt que de remédier à ce qui cause cette fuite. Cela revient à essayer de remplir un puit sans fond !
 
Et comme toujours, les études favorables aux produits laitiers qui ne lui voient pas d'aspect négatif ou dangereux sont en majorité des études financée par l'industrie laitière elle même qui ne parle que d'un petit aspect positif, en évitant de montrer les aspects négatifs.
 
Les recommendations de santé officielles sont elles aussi basée en grande partie sur les informations fournies par ces mêmes industries alimentaires qui ont tout intêret à exagérer les besoins pour que l'on en consomme plus qu'il n'en faut, puisque de toute façon ce n'est pas elle qui va payer le coût de la prise en charge des « malades du lait » ou des autres problèmes dus à la surconsommation. Leur seul but est d'augmenter la consommation pour augmenter leur profit, la santé n'est qu'un de leur prétextes pour y arriver.
 
Conclusion
T.Souccar explique en quoi la surconsommation de lait pourrait grandement favoriser de nombreuses maladies comme le diabète ou même l'ostéoporose contrairement à ce que dit la propagande laitière. Peut être êtes vous intoxiqués au lait sans même le savoir !
Pour plus de détails et d'explications, veuillez évidemment vous référer au livre.
Si vous décidez de vous procurer le livre, prenez la dernière édition qui est mis à jour avec des questions réponses de lecteurs et les réponses de T.Souccar aux critiques de l'industrie laitière.
 
Références du Livre :