Loading...

dimanche 21 février 2016

DEVENIR VEGAN, PROBLEME LES FROMAGES!!!!!!!!!!!!!!! MAIS VOILA DES RECETTES!!


JE DIRAIS QUE LE VRAI PROBLEME POUR CEUX QUI VEULENT DEVENIR VEGAN ET QUI ONT ARRETE TOUS LES AUTRES PRODUITS LAITIERS C' EST LE MANQUE DE FROMAGES VEGAN, OU FAUX- MAGES  EN VENTE

 FAISONS LE POINT:
 STOPPER LE LAIT
 SUPER FACILE LES LAITS VEGETAUX SONT MEILLEURS ET ON PEUT LES FABRIQUER FACILEMENT
 STOPPER LES CREMES
 SUPER FACILE, LA CREME DE SOJA CUISINE REMPLACE.. MEME DANS LE CAFE SI VOUS AIMEZ LE CAFE AU LAIT..
 STOPPER LES GLACES
 PAS DIFFICILE, ON ACHETE DES SORBETS..
 MAIS VRAI LE PROBLEME C' EST LE FROMAGE!!


Les produits laitiers, on l’a vu, c’est has been ! Souffrance animale, danger pour la santé, impact écologique… Bref, pas besoin d’en rajouter, on le sait : mieux vaut s’en passer. Je vous avais montré la semaine dernière comment le lait et la crème fraîche de cajou pouvaient parfaitement remplacer leurs équivalents laitiers, et bien maintenant, c’est au tour des fromages.
A votre avis, pourquoi les végétariens ont autant de difficultés à devenir végétalien ?…
Je vous le donne dans le mille, c’est la faute aux fromages !
Plus jeune, je mangeais du fromage à chaque repas. Le plat principal était, déjeuner comme dîner, invariablement suivi du fameux plateau de fromages : cinq ou six bêtes au choix, variant du bleu le plus corsé au reblochon le plus crémeux. Bref, le fromage, c’était une étape obligée de mes journées culinaires et plus il y en avait, mieux c’était. Aujourd’hui et depuis plusieurs années, voir un fromage ne me met pas dans des états seconds. Au mieux, il me laisse indifférente, au pire, son odeur me repousse et ses moisissures me dégoûtent. Bref, le fromage, ce n’est plus pour moi… mais comment ai-je fait pour me libérer ?
*
Fromages de cajou - Antigone XXI
*

Pourquoi est-il difficile d’arrêter le fromage ?

*
Si cela peut rassurer les végétariens en transition, ce n’est pas tant de leur faute s’ils ne parviennent à se passer de fromage… mais celle du fromage lui-même ! C’est ce que les Dr. Lisle et Goldhamer appellent le ‘Pleasure Trap’ / Piège du Plaisir.
En effet, le fromage ferait partie des aliments les plus addictifs qui soient. Quand on parle d’addiction, on pense souvent à la cocaïne, l’alcool ou encore le tabac… Et pourtant, les drogues les plus répandues ne sont pas celles que l’on croit : viande, chocolat, sucre et fromage sont celles auxquelles nous sommes le plus dépendant au quotidien, et si nous sommes aveugles à ce caractère addictif, c’est parce que nous en mangeons tout le temps : l’addiction est en permanence satisfaite.
Mettons que vous vous leviez au beau milieu de la nuit, stressé, vous n’arrivez pas à dormir, vous n’avez qu’une idée fixe : manger. Et pas n’importe quoi : vous avez souvent des cravings pour des bâtons de carotte la nuit ? De la salade verte ? Non plus ?.. Des endives, peut-être ? Toujours pas ?.. Très bien, et si je dis : chocolat ou fromage ? Vous savez, un bon fromage bien fondu, coulant, crémeux, sur des pâtes encore fumantes… Ok, vous voyez que, s’il est difficile d’être accro à la mâche ou au brocoli, on peut l’être sans hésiter à la crème glacée au coulis triple chocolat ou à une pizza géante aux quatre fromages.
Ceci n’est pas étonnant. Selon le Comité américain des Médecins pour une Médecine Responsable (PCRM), le fromage est addictif, au même tit