Loading...

lundi 29 février 2016

ACTION PETITION: STOP AUX TRANSPORTS DES ANIMAUX DE FERME VERS LA TURQUIE

 

PAGE SIGNATURE AVEC VIDEO

 

Une enquête exceptionnelle

Pendant cinq ans, nos partenaires Tierschutzbund Zurich, Animal Welfare Foundation et Eyes on animals ont inspecté à la frontière turque plus de 350 camions bondés, transportant des bovins et des ovins élevés en Europe et destinés à être abattus, engraissés ou utilisés pour la reproduction en Turquie. Le résultat de l’enquête est alarmant : 89% des camions transportant des animaux français étaient en infraction à la législation européenne.


Des souffrances intolérables

Le constat est sans appel et les images révèlent une souffrance que l’on peine à envisager.
  • Les camions, avec les animaux à bord, restent bloqués à la frontière pendant des jours, voire plus d’une semaine, en plein soleil et sous des températures souvent caniculaires.
  • Les véhicules sont souvent mal équipés, provoquant des blessures ou rendant impossible pour les employés de fournir de l’eau en quantité suffisante aux animaux.
  • Les animaux, déjà éprouvés par le manque d’espace et la chaleur, souffrent de la faim et de la soif et de l’accumulation des excréments, si bien qu’ils sont parfois forcés de les manger.
  • Beaucoup d’animaux sont malades et certains meurent avant de passer la frontière, dans les pires souffrances. Leurs corps ne sont souvent même pas retirés des camions.
  • Finalement, épuisés ou blessés, ils sont parfois frappés, trainés par les pattes…

Des violations autorisées par nos représentants

Ces conditions de transport sont illégales au regard de la législation européenne. Les autorités françaises et européennes sont au courant de ces problèmes, mais ne font rien. Pire, la France continue d’approuver ces exportations et souhaite même les renforcer.
Merci d’écrire au Ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll pour lui demander de faire cesser les exportations d’animaux vivants vers la Turquie.