Loading...

dimanche 31 janvier 2016

VICTOIRE...LE FBI CONSIDERE LES ACTES DE CRUAUTE CONTRE LES ANIMAUX COMME UN CRIME DE CLASSE A

SOURCE ET SUITE

C'est un changement que des défenseurs de la cause animale accueillent comme une grande victoire. Le FBI considère désormais les actes de cruauté sur des animaux comme des crimes de classe A, la même que les homicides et les incendies criminels.
Les actes de cruauté envers les animaux se divisent en quatre catégories : négligence ; torture et maltraitance intentionnelle ; maltraitance organisée (entrent dans cette catégorie les combats de chiens et de coqs); et les violences sexuelles sur animaux. L'agence américaine les traite donc désormais sur le même plan que d'autres crimes graves. Depuis le 1er janvier, les données relatives à ces actes sont entrées dans le système NIBRS (pour National Incident-Based Reporting System) qui sert au FBI pour enregistrer les crimes au niveau national.