Loading...

lundi 25 janvier 2016

ESPAGNE , LA SAISON DES CRIMES A DEBUTE...

 SALE PAYS.... SALE PEUPLE
CEUX QUI NE MASSACRENT PAS SONT COMPLICES...  LES JOURS DE VILLA SONT EN DANGER, D' AUTRES SONT DEJA MORTS!!
 Les jours passent et se ressemblent en Espagne à cette époque de l’année.
La saison de chasse touche à sa fin, et nous allons assister, impuissants, au grand sacrifice de l’année.
En janvier et en février les galgueros se débarrassent en masse des chiens qui n’ont pas été performants et qui ne seront pas « utilisables » l’année prochaine, de ceux qui sont usés par des années de bons et loyaux services, des boiteux et des malades.
Villa en est encore un parmi tant d’autres...
C’est hier que les bénévoles d’Ecija l’ont ramassé au bord d’une route, la cordelette autour du cou munie d’un nœud coulissant.
Il s’agit là d’une sorte de collier étrangleur « maison » qui permet au galguero de pendre son lévrier à sa guise et suivant son humeur. Le chien qui fait une erreur, un coup de colère et il n’y a qu’à le suspendre au bout de la cordelette pour l’étrangler, elle est très fine et lui sectionnera très vite la gorge. Un chien qui n’est plus bon à rien subira la même sentence. Une méthode efficace et qui a fait ses preuves depuis des millénaires.