Loading...

jeudi 14 janvier 2016

ACTION PETITION POUR LES VACHES QUE LES CRIMINELS TROUVES SOIENT PUNIS



 

SOURCE ET PAGE PETITION 

Le 11 août, ont eu lieu dans un champ de Haute Saône, à Motey-Besuche, des actes d’une extrême cruauté.
Une voiture a volontairement foncé sur des vaches, leur brisant les pattes. Ses occupants ont ensuite torturé les animaux, les tailladant  à l’aide d’une machette à de multiples reprises.
Le fermier a retrouvé ses bêtes agonisantes, tentant de se relever mais incapables de bouger. Les vaches étaient prêtes à vêler, mais elles ont dû être euthanasiées, trop gravement blessées.
Les actes de maltraitance et de barbarie sur animaux ne sont pas rares,  ils sont en théorie passibles de 2 ans de prison et de 30 000 euros d’amende. Mais leurs auteurs sont rarement inquiétés, parce que la justice voit passer d’autres horreurs et qu’elle a tendance à considérer celles-ci comme mineures.
Mais l’animal est un être vivant sensible, il ressent lui aussi la souffrance quand il est battu et torturé et nul ne devrait pouvoir lui infliger des sévices par amusement, sadisme ou cruauté.
Le législateur, comme le psychologue, sait que la frontière est mince entre faire souffrir un animal et faire souffrir un humain, il s’agit de faire souffrir un être sans défense et plus faible que soi. Il s’agit d’une inhumanité qui doit être pareillement dénoncée.
Nous demandons à la justice de prendre la mesure de ces actes, de démontrer que la maltraitance, les sévices, la torture ne peuvent plus être commis impunément, nous demandons l’application de la loi.