Loading...

lundi 30 novembre 2015

JAPON: SEA SHEPHERD PART EN CHASSE CONTRE LES CRIMINELS... POUR LES BALEINES


L’association écologiste Sea Shepherd a estimé dimanche que la reprise de la chasse à la baleine par le Japon en Antarctique serait un «acte criminel» et exhorté l’Australie à intervenir.
Tokyo avait été contraint de renoncer à pêcher des cétacés en Antarctique pour la saison 2014-2015 suite à un arrêt de la Cour internationale de Justice (CIJ).
Mais le Japon a depuis informé la Commission baleinière internationale (CBI) qu’il allait reprendre la chasse en Antarctique d’ici fin mars 2016, en réduisant des deux tiers le nombre de baleines chassées, qui sera limité à 333, ont rapporté samedi les médias japonais.
«Les eaux vierges de l’océan Austral sont de nouveau menacées par les braconniers», a déclaré le directeur de Sea Shepherd, Alex Cornelissen.
«Nous souhaitons rappeler au gouvernement japonais que les baleines de l’océan Austral sont protégées par le droit international, par le droit australien et par Sea Shepherd», a-t-il ajouté.
«Partant, toute violation du Sanctuaire baleinier de l’océan Austral et du Sanctuaire baleinier australien sera considérée comme un acte criminel», a-t-il averti.
La consommation de baleine a une longue histoire au Japon, pays où le cétacé a été chassé pendant des siècles mais où l’industrie baleinière n’a connu son essor qu’après la Seconde guerre mondiale, pour nourrir un pays affamé.
 
La pêche commerciale de la baleine est interdite depuis 1994 dans le «Sanctuaire baleinier de l’océan Austral» mais le Japon profite d’une lacune dans le texte du moratoire international de 1986 pour revendiquer des prises à but scientifique.
La chair des cétacés finit néanmoins sur les étals nippons, ce dont le Japon ne se cache pas, invoquant une tradition ancestrale.

AUGMENTATION DES CAS DE GRIPPE AVIAIRE DANS L' AIN



 Deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés en Dordogne dans des élevages.


SOURCE ET SUITE
CREDIT PHOTO



Deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés en Dordogne dans des élevages, a annoncé lundi le ministère de l'Agriculture, qui procédait à des contrôles dans le cadre d'un plan national d'intervention sanitaire d'urgence, après la découverte d'un cas de H5N1, le premier depuis 2007, le 24 novembre dans le département. "Afin de protéger et limiter la propagation de la maladie à d'autres élevages d'espèces sensibles, les services du ministère de l'Agriculture procèdent actuellement à l'abattage de l'ensemble des animaux des élevages concernés et ont décidé la mise en place de mesures de biosécurité dans tout le département", précise le communiqué.
Les résultats des prélèvements décidés dans le cadre du plan d'urgence "ont révélé la présence de souches d'Influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles dans deux élevages" et leur séquençage détaillé est en cours de réalisation par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Le ministère de l'Agriculture a rappelé, dans son communiqué, "que l'influenza aviaire n'est pas transmissible à l'homme par la consommation de viande, oeufs, foie gras, et plus généralement de tout produit alimentaire". Le département de la Dordogne est un important producteur de foie gras. "La mobilisation des services de l'Etat est totale aux côtés des professionnels pour limiter la propagation et les conséquences de la maladie, notamment à l'exportation", a ajouté le ministère. La Corée du sud a annoncé vendredi dernier avoir interdit l'importation de volaille française.

dimanche 29 novembre 2015

FROMAGES VEGAN A COMMANDER







VOUS DÉSIREZ DIMINUER VOTRE CONSOMMATION DE PRODUITS LAITIERS,VOUS AVEZ DÉJÀ REMPLACE LES LAITS DE VACHES (OU CHÈVRE) PAR LES LAITS VÉGÉTAUX (BRAVO!!)

 MAIS LES FROMAGES A FABRIQUER SOI MÊME CE N' EST PAS ÉVIDENT..
ALORS JE VOUS CONSEILLE CE SITE D' UNE PETITE PRODUCTION ARTISANALE BRETONNE QUI  A BEAUCOUP DE  FROMAGES MIAM MIAM

C' EST ICI 

 ET IL Y A AUSSI QUELQUES CHARCUTERIES 
PAR EXEMPLE...

Fromage muscadé

Fromage à l'oignon délicatement doré à la poêle et relevé d'une pointe de muscade, les vaches lui disent merci !
Avec : graines de lupin, oignon délicatement doré à la poêlelevure de bière, moutarde, muscade
Attention : très addictif

Bloc de 190 g
4,50 €
  • disponible
  • 5 à 8 jours de délai de livraison1

RAISONS POUR LESQUELLES LE BACON EST CANCEROGENE

SOURCE ET SUITE



Last month’s report by the World Health Organization on the cancerous risks of consuming processed meats left everyone in a buzz for a week or so, yet it may be a while until we can see if consumers are eating less of the stuff because of it. The temporary nature of media coverage, however, does not mean the risks are less real for folks who munch on meat without worrying about the headlines; the risks of processed meat should be concerning for all shoppers.
But, how exactly does processed meat cause cancer? Time recently published an infographic explaining some of the contributing factors to America’s current favorite fad: bacon. Using the expertise of Mariana Stern, cancer epidemiologist and professor at the University of Southern California and data from the WHO and the Global Burden of Disease Project, the science spells out just how nasty carcinogens are cultivated in the processing of meat.
Why bacon? “Bacon culture” has to be the most perplexing trend of recent times. Not only does consuming it contribute to well-known health risks, it is also a product of unimaginable suffering. Any time I hear the ubiquitous “Everything’s better with bacon!” comment, my heart cringes. As a vegan, for ethical reasons, it’s baffling to hear how a product borne of pain, torture and terrifying death could become such a whimsical, celebratory food product. If the moral reasoning behind eschewing meat-based bacon isn’t enough to opt out, let’s dive into the health reasoning—specifically cancer-causing risks:
1. Nitrates and Nitrites

MOUTONS MAL PROTEGES DES LOUPS



Moutons se touchent

SOURCE SUITE ET VIDEO

TROP FACILE DE REJETER LA RESPONSABILITE SUR LES LOUPS!!!!!!!!!!!!!!!
INFECT!!!!!

Ces dernières semaines l’ASPAS a filmé des moutons en zone de tirs de loups. Le résultat est sans appel : beaucoup trop d’éleveurs ne font pas correctement leur boulot. Des brebis offertes en pâture aux loups, c’est le meilleur moyen de favoriser la prédation… et d’ordonner l’abattage des loups ! Cette dernière vidéo a été réalisée à sur la commune de Valderoure, dans les Alpes- Maritimes. Et quelles sont les mesures de protection mises en places sur ce secteur où, depuis septembre, 5 loups ont été tués sous prétexte de protection des troupeaux ? Une simple clôture en très mauvais état, trop petite, non électrifiée, pas de chien de protection, ni personne en vue… Ce qui n’a pas empêché le préfet d’ordonner récemment l »abattage de deux loups supplémentaires sur cette même zone !

LE DRAME DES CHEVREAUX

 

 Chavroux

  SOURCE ET CREDIT PHOTO

AVEC VIDEO

Fromages de chèvre Chavroux : publicité mensongère, cynisme et cruauté

« Grandir ? Mais pour quoi faire ? »
Décidément, la marque de fromage de chèvre Chavroux ne recule devant aucun cynisme pour promouvoir ses produits !
Ce n’est pas la première fois que Chavroux utilise des images de petits chevreaux pour communiquer sur sa page facebook.
Le contraste avec la réalité est pourtant édifiant !

Malgré les très nombreux commentaires indignés, Chavroux les ignore et continue de donner une vision totalement faussée de la production du lait. Il s’agit bien de publicité mensongère, nous devons exiger de Chavroux des explications sur sa communication trompeuse !
Les animaux ne nous donnent pas leur vie, leur lait, leurs œufs, nous les prenons DE FORCE. La violence est bien réelle : nous les exploitons pour leur chair, leur capacité à produire, nous les réduisons à de simples objets. L’intérêt à vivre des autres animaux existe pourtant autant que le nôtre, mais nous le méprisons en invoquant la différence d’espèce.
Il est INTOLÉRABLE, face à cette réalité brutale et injuste, que Chavroux se permette de communiquer de manière aussi cynique sur les victimes de ses produits.
Pour rappel, la production de lait à destination de l’espèce humaine, qu’elle concerne les chèvres ou les vaches, correspond à une véritable industrie de la souffrance :
► Pour produire du lait, la chèvre est inséminée artificiellement à répétition ; elle subira des grossesses non désirées tout au long de sa vie.
Peu de temps après la naissance, le bébé et sa maman sont séparé-es, causant une détresse psychologique profonde des deux côtés.
► Si le nouveau né est un mâle, il sera rapidement tué car ne produira jamais de lait. Il s’agit donc d’un véritable déchet pour l’industrie du lait ; le chevreau mâle naît pour mourir.

► Si c’est une femelle, elle ne sera pas tuée tout de suite mais connaîtra d’abord une vie d’exploitation. La valeur de son existence sera réduite à la capacité de son corps à produire du lait.
Constatez par vous-mêmes la façon dont ces êtres sensibles sont réduits à de simples marchandises : transportés, violentés, entassés, jetés, comptés, vendus, triés, méprisés…

COUNTRY MUSIC MOOD THIS MORNING. HOPE YOU'LL LIKE IT

samedi 28 novembre 2015

LIRE POUR LES ANIMAUX... MARTIN GIBERT

SOURCE ET SUITE

Dans votre livre, vous parlez du paradoxe de la viande, cette contradiction qui fait qu’on aime les animaux, qu’on ne souhaite pas les faire souffrir, mais qu’on continue tout de même à manger de la viande. Comment expliquez-vous cela?
On emprunte différentes stratégies pour dissocier l’animal de la viande. L’une d’elles est appelée la dissonance cognitive. On essaie de se persuader, par exemple, que les animaux qu’on mange sont beaucoup moins conscients que nos animaux de compagnie. Il y a aussi des pensées «consonnantes», comme l’idée qu’il est naturel de manger de la viande, donc que c’est correct d’en manger. Philosophiquement, c’est ce qu’on appelle un sophisme naturaliste, parce qu’on part d’une idée qui est vraie – qu’il est naturel de manger de la viande – à une conclusion morale – il est donc correct de manger de la viande. Il y a un tas de mécanismes psychologiques qui permettent aux gens de moins culpabiliser.

VICTOIRE POUR LES CHIMPANZES AMERICAINS


 Les laboratoires publics américains renoncent à l'utilisation des chimpanzés. © Brakefield Tom/SUPERSTOCK/SIPA




SOURCE ET SUITE
CREDIT PHOTO

RETRAITE. Les chimpanzés ne serviront plus à la recherche gouvernementale aux Etats-Unis et les 50 derniers représentants de l'espèce encore captifs vont être mis à la retraite dans un sanctuaire, ont déclaré les autorités de santé américaines mercredi 18 novembre 2015. La décision de l'Institut national de la santé (NIH) survient deux ans et demi après l'annonce par l'agence de son choix de mettre un terme à la quasi-intégralité de sa recherche biomédicale s'appuyant sur des chimpanzés, les animaux les plus proches de l'homme avec 98 % de gènes communsDès 2013, aucune nouvelle demande de recherches à partir de chimpanzés n'avait été approuvée. Depuis l'an dernier, les chimpanzés en captivité ont été enregistrés parmi les espèces menacées par le Service de la pêche et de la vie sauvage américain. Le NIH a indiqué que cette désignation d'espèce en danger conduisait les chercheurs à demander l'obtention d'une autorisation supplémentaire pour mener des expérimentations susceptibles de blesser l'animal, et qu'aucune demande d'autorisation n'avait été demandée. "En conséquence de ces nombreux changements ces dernières années et de la demande significativement réduite de chimpanzés pour les recherches médicales appuyées par le NIH, il est clair que nous avons atteint le seuil critique", a déclaré un responsable du NIH, Francis Collins, dans un communiqué. "En accord avec l'engagement de juin 2013 du NIH, j'ai réexaminé la nécessité de maintenir les chimpanzés dans la recherche biomédicale et pris la décision, avec effet immédiat, de nous dispenser de notre colonie de 50 chimpanzés pour de futures recherches". Les chimpanzés de la NIH deviennent donc "immédiatement éligibles à la retraite" au "Paradis du chimpanzé", un sanctuaire fédéral de Keithville, en Louisiane (Etats-Unis), a annoncé Francis Collins. L'Institut national de la santé a déclaré qu'il continuerait d'utiliser d'autres primates 'non-humains' pour ses recherches.

Une évolution rapide de la situation

Il restait 937 chimpanzés pour la recherche aux États-Unis en 2011, dont environ 450 étaient financés par les NIH (les autres l'étant par des laboratoires privés). En septembre 2012, les NIH avaient déjà mis à la retraite 109 chimpanzés dans le sanctuaire en Lousiane.

CHATS CHIENS A ADOPTER A DIEPPE


 Les animaux à adopter dans la région dieppoise

CREDIT PHOTO

Chaque semaine, un refuge ou une association de protection animale de la région dieppoise présente des animaux en attente d’adoption.
Situé en bordure de forêt, le refuge d’Etalondes est affilié à la SPA (Société de protection des animaux) nationale. Il peut accueillir jusqu’à 50 chiens et 30 chats. Quatre personnes et des bénévoles s’occupent des animaux.
Ouverture, route de Boscrocourt : les lundi, mercredi, jeudi et samedi de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h ; les mardi, vendredi et dimanche de 11 h à 13 h.
Participation : 140 € pour un chien tatoué, vacciné et stérilisé et 80 € pour un chat tatoué, vacciné, testé FIV et stérilisé.
Renseignements : tél. 02 35 86 88 51 FREE ou sur le site Internet : etalondes.spa.asso.fr

DEVENIR VEGETARIEN POUR SE SOIGNER... CANCER

SOURCE ET SUITE AVEC VIDEO

 

Chris Wark partage son témoignage puissant de la façon dont il a refusé la chimiothérapie et a survécu à un cancer du côlon de stade 3.


Nous entendu souvent parler de méthodes et de traitements alternatifs du cancer, mais ils sont rarement utilisés et mis en oeuvre par des personnes principalement en raison du facteur de la peur. Ceux qui reçoivent le diagnostic du cancer sont fortement encouragés par les médecins, leurs famille et leurs pairs à suivre les traitements traditionnels comme la chimiothérapie.
La tumeur cancéreuse avait été enlevée et pourtant elle s’était déjà propagée à ses ganglions lymphatiques. Ceux qui ont été infectés ont également été retirés.

BAISSE ANNONCEE SUR LES PRIX DE LA CHARCUTERIE

 CANCER CHARCUTERIE PAS ENCORE EN FAIT.. C' EST JUSTE QUE SI  LES ACHETEURS SE FONT PLUS RARES, PEUT ETRE QU' ILS DEVRONT ENVISAGER ..
 JE CONNAIS UNE GROSSE TRUIE HUMAINE (UNE AMIE DE MES PARENTS) QUE CELA NE VAS PAS STOPPER DE S' EN GOINFRER, ELLE EST ACCRO A LA VIANDE SOUS TOUTES SES FORMES
 AHHH AHHA CELA SE VOIT SUR SON CORPS ET SA GUEULE, TELLEMENT LAIDE LA PAUVRE...

 SOURCE ET CREDIT PHOTO



ALIMENTATION - Les ventes de charcuterie dans les grandes surfaces françaises ont baissé dans les semaines qui ont suivi la publication fin octobre d'une étude internationale confirmant son rôle dans l'apparition du cancer, selon les cabinets d'étude IRI et Nielsen.
"L'ensemble des produits de boucherie et de charcuterie affichent une baisse des ventes de près de 5% au cours de la dernière semaine d'octobre" par rapport à la même période en 2014, et "l'impact semble du même ordre de grandeur sur les deux semaines suivantes", indique le cabinet IRI.
- 5,3% de ventes en trois semaines
Le 26 octobre, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l'agence cancer de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a classé la viande transformée, essentiellement la charcuterie, dans la catégorie des agents "cancérogènes pour l'homme".
Dans le détail, les ventes de charcuterie en grandes surfaces (qui représentent 90% des ventes nationales) étaient en baisse de 5,3% sur un an durant les trois semaines qui ont suivi la publication du rapport de l'OMS, alors qu'elles étaient en hausse de 1,7% les trois semaines précédant ce rapport, précise IRI.
Foie gras et rillettes touchés
Le cabinet Nielsen relève également un recul des ventes de charcuterie dans les hyper et supermarchés français par rapport à l'année précédente, avec un pic la semaine du 8 novembre (-4,9%) puis un léger mieux la semaine du 15 novembre (-2,6%).
Le foie gras et les rillettes ont payé le plus lourd tribut à cette alerte de l'OMS, d'après les chiffres de Nielsen: la semaine du 1er novembre, les ventes de foie gras frais se sont effondrées de 27,3%, tandis que celles des rillettes affichaient un recul de 11,7%.
La chute des ventes a cependant ralenti la semaine du 15 novembre, avec une baisse ramenée à 8,1% pour le foie gras frais et à 6,1% pour les rillettes. Seule la charcuterie de volaille a tiré son épingle du jeu, les ventes connaissant même une légère hausse, selon cette deuxième étude.
Interrogée par l'AFP, la Fédération française des industriels charcutiers traiteurs (FICT) a estimé qu'il était "prématuré" de tirer un bilan de cette communication de l'OMS. "Les professionnels n'ont pas constaté une baisse du carnet de commande", assure-t-elle.

vendredi 27 novembre 2015

JANE GOODALL ET IFAW LE 9 DECEMBRE A PARIS

En marge de la COP21 (la conférence de Paris sur les changements climatiques) qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, l'Institut Jane Goodall et IFAW vous proposent d'assister à une rencontre de taille.
Jane Goodall, Fondatrice de l'Institut Jane Goodall et Messager de la paix des Nations unies et Azzedine Downes, Directeur général d'IFAW, décriront la situation des éléphants et des grands singes dans le contexte climatique actuel. Alex Taylor, journaliste d'Europe 1 animera cette rencontre.
Nous vous invitons à prendre part à cet événement qui vous permettra d'échanger avec eux :
Mercredi 9 décembre 2015
à 19h
à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris
Ce dialogue aura lieu dans la salle de conférence Gaston Berger du Centre des Congrès - 30 av Corentin Cariou - 75019 Paris.
L'entrée est libre mais le nombre de place limité. IFAW remercie la Cité des sciences qui accueille gratuitement cet évènement.
Merci de votre soutien en faveur des animaux. Il contribue à construire un monde meilleur.

LE MIEUX EST DE CULTIVER DANS SON POTAGER ET DE DEVENIR VEGAN

Le site Internet « Bioalaune » a recensé les 10 aliments à consommer bio absolument [1].

Il s’agit de la salade, des fraises, des pommes, du raisin, du poivron, de la pomme de terre, du bœuf, du lait, du poulet et des œufs.

  1. La salade doit absolument être mangée bio car on la mange entière, crue. Les feuilles, très grandes, sont de ce fait très exposées aux pesticides, si bien que 80 % des salades présentent des résidus, et 16 % contiennent même des substances chimiques interdites en France [2] !
  2. Les fraises : cultivées au ras du sol, elles sont très vulnérables aux vermines et aux moisissures, et donc abondamment traitées. Méfiez-vous en particulier des fraises bien rouges, luisantes, immaculées : il est fréquent qu’elles soient traitées à la captane, un fongicide qui leur donne une belle couleur.
  3. Les pommes retiennent tous les pesticides dans leur peau. Mais cette peau, très fine (en comparaison avec l’orange, la banane, la noix de coco, ou même la poire…) laisse aussi passer des produits chimiques dans la chair.
  4. Le raisin : la vigne est très fragile. C’est une cible privilégiée des insectes et des moisissures. C’est pourquoi elle est régulièrement traitée par différents pesticides. Il est donc important de choisir du raisin et du vin issus de l’agriculture biologique.
  5. Le poivron : parce qu’on mange le poivron entier, et que sa peau est très fine également, il est important de le choisir bio. Le poivron a été classé parmi les légumes les plus exposés aux pesticides pendant leur culture par la grande ONG américain Environmental Working Group.
  6. La pomme de terre, quand elle n’est pas biologique, est un concentré de pesticides. En moyenne, elle subit cinq traitements pendant sa culture, et des résidus se retrouvent donc dans la peau, même après l’épluchage.
  7. Le bœuf ne doit pas être consommé si vous ne pouvez retracer très précisément son origine, son alimentation et son mode d’élevage. En effet, les problèmes existent à chaque étape : le bœuf, rappelons-le, est un ruminant qui se nourrit dans la nature d’herbes, de feuilles, non de grains de maïs ni de tourteau de soja.
      • Une alimentation riche en céréales rend les bestiaux malades et obèses, ce qui est avantageux sur le plan commercial pour de la viande vendue au kilo, mais non pour la qualité de la viande.
      • D’autre part, une alimentation naturelle en pâturage l’été et en foin l’hiver donne une graisse animale plus saine, plus riche en oméga-3. Cependant, il faut veiller à ce que les animaux broutent dans des zones naturelles, car les pesticides se concentrent dans la chair animale, où leur concentration est 14 fois plus élevée que dans les végétaux.
      • Enfin, plus de 1000 tonnes d’antibiotiques sont administrées chaque année aux animaux d’élevage pour prévenir toutes sortes de maladies et favoriser la prise de poids. Ces antibiotiques se retrouvent bel et bien dans votre steak (67,7 mg par kg de viande) puis dans votre organisme, favorisant l’apparition de bactéries résistantes. Un comble, quand on nous répète par ailleurs que : « Les antibiotiques, c’est pas automatique ! »
  8. Le lait : le phénomène de bioconcentration des pesticides se retrouve également dans le lait et les produits laitiers. Ils contiennent en moyenne 5,5 fois plus de résidus de pesticides que les végétaux. Par ailleurs, le lait d’élevage industriel est trop riche en hormones bovines et en facteurs de croissance, qui augmentent la prise de poids mais aussi les risques de cancer. Il faut savoir qu’actuellement les vaches continuent à être traites après avoir été inséminées.
  9. Le poulet : malheureusement, le poulet aux hormones n’est pas une légende. Les élevages intensifs de poulets les utilisent tout comme les médicaments et antibiotiques, indispensables pour éviter les épidémies dans ces environnements concentrationnaires. Un poulet bio élevé à l’air libre, si possible dans une basse-cour que vous connaissez, n’aura ni le même goût, ni la même texture, ni les mêmes dangers pour votre santé.
  10. Les œufs : comme les bovins, les poulets ne mangent pas à l’état naturel de grain ni de céréales. La poule est un animal qui mange des vers de terre, limaces, escargots, graines et végétaux qu’elle picore autour d’elle. Elle a besoin de gratter la terre, et fait normalement à ce régime des œufs riches en oméga-3.
Commentaires de Jean-Marc Dupuis

jeudi 26 novembre 2015

LE HAVRE SAMEDI 28 NOVEMBRE DEVENIR VEGAN





Mois Mondial Vegan Le Havre

 SOURCE

Havre – Naturéo – Samedi 28 novembre – 13h à 18h

Dans le cadre du Mois Mondial Vegan, International Campaigns Le Havre organise un stand d’information et de dégustation vegan pour sensibiliser le public au véganisme pour les animaux, la santé et la planète en partenariat avec Naturéo Le Havre.

Contact : ic.lehavre[at]orange.fr

JACQUES ATTALI NOUS ALLONS TOUS DEVENIR VEGETARIENS A VOIR ET ECOUTER

A VOIR EN VIDEO ICI 

Jacques Attali, invité du "Europe 1 Social Club" jeudi dans le cadre de la journée spéciale 2050 l'assure : "deux choses vont se passer en matière agricole. La première, c’est qu’on va aller vers une agriculture bio généralisée, imposée ou souhaitée. La deuxième, c’est que nous allons tous devenir végétariens. Soit de façon volontaire, soit de façon imposée, parce que l’élevage est la pire consommation d’eau, une des pires productions de gaz à effet de serre, et qu’on sait que ce n’est plus nécessaire à la vie." Convaincu, Convaincu, l’éminent économiste prévoit même que "si on arrivait à se débarrasser de cette habitude carnivore, l’humanité changerait radicalement son rapport à la nature".
Nature et humains liés. Quant à la question de l’avenir des petites exploitations bio face aux géants de la semence et des OGM, Jacques Attali pense qu’une solution est possible : "C’est un grand enjeu politique. Aujourd’hui non, mais si l’économie positive l’emporte, on va y arriver. Sinon, en effet, les grandes structures vont marchandiser encore plus la nature, faire que les semences ne soient pas fertiles." Néanmoins, l’écrivain prévient que cela pourrait déteindre sur l’espèce humaine toute entière : "Dans ce cas, nous-même deviendrions des objets produits en série comme des clones. Ce qu’il se passerait dans la nature ne serait qu’un avant-goût de ce qui nous attend."
>> Pour écouter l'intégralité de l'émission, rendez-vous à 20h ce soir sur Europe1.

GRIPPE AVIAIRE ......15 KM DE PERIGUEUX


 


SOURCE ET SUITE
CREDIT PHOTO

La détection d'un foyer de grippe aviaire dans la basse-cour d'un particulier de Biras, une quinzaine de kilomètres au nord de Périgueux en allant vers Brantôme, a entraîné la mise en place de deux périmètres : une zone dite de protection, dans un rayon de trois kilomètres autour du site concerné, et une zone de surveillance, dans un rayon de 10 kilomètres.

mardi 24 novembre 2015

ANIMAUX CLONES EN CHINE LE BOEUF POUR LE MARCHE CHINOIS 100 000 EMBRYONS PAR AN

Les travaux de construction de l'usine de clonage qui produira notamment 100.000 embryons bovins par an, ont déjà commencé.



SOURCE ET SUITE

La Chine envisage de construire le plus grand centre de clonage commerciale d'animaux au monde à Tianjin, a rapporté lundi l'agence Chine nouvelle se référant au comité d'administration de la zone de développement économique et technologique de Tianjin.

Le comité pour le développement de la province de Tianjin a signé un accord de coopération avec la société Yingke Boya Gene Technology, une filiale du groupe chinois Boyalife Group Ltd, leader chinois en matière d'étude des cellules souches, précise l'agence. Les autorités de la zone économique de Tianjin comptent investir 200 millions de yuans (31,3 millions de dollars) dans le projet. Les travaux de construction de l'usine ont déjà commencé, d'après Chine nouvelle.

Selon les médias, l'entreprise disposera d'un laboratoire, un centre d'animaux clonés, une banque de gènes et une salle d'expositions. Les auteurs du projet envisagent de cloner entre autres des chevaux de course, des bovins et des chiens. D'après le président du groupe Boyalife, Xu Xiaochun, l'usine de clonage produira près de 100.000 embryons bovins par an. Cela permettra de satisfaire la demande en viande de bœuf sur le marché chinois.

En décembre 2014, Boyalife a formé la première entreprise chinoise de clonage d'animaux en coopération avec l'institut sud-coréen Sooam Biotech. Elle a commencé par cloner trois mastiffs, ou dogues du Tibet, et avant de fournir 550 chiens à des aéroports, services de douane et de police de plusieurs pays en 2015. Le clonage est un sujet d'actualité controversé. Selon une récente étude de chercheurs néozélandais, les bovins clonés souffrent plus souvent de maladies chroniques.
Commentaire : On nous rabâche depuis des années que la viande clonée est sans risque, mais on constate chez ces animaux dupliqués des taux élevés de malformation en tous genres et de mort prématurée. Qui pourrait bien avoir envie de se nourrir de produits issus d'animaux physiquement déficients ?

FRANZ OLIVIER GIESBERT L' ANIMAL EST UNE PERSONNE BRAVO!!!

 SOURCE avec le flux des Tweets

En France, 90 kilos de viande sont consommés par personne chaque année. Dans le documentaire ''L'animal est une personne'', diffusé lundi soir sur France 3, Franz-Olivier Giesbert s'est intéressé aux conditions d'élevage industriel et d'abattage des animaux. Plus habitués aux sujets politiques, l'ancien patron du Point est également un végétarien convaincu. En 2014, il avait déjà publié un essai du même nom chez Fayard dans lequel il s'interrogeait : ''Pourquoi traitons-nous avec tant d’égards les animaux de compagnie, substituts de l’homme, et si mal les bêtes à manger, machines à fabriquer de la viande ?''.


Franz-Olivier Giesbert s'insurge notamment contre ''le scandale des abattages rituels, halal ou casher, qui imposent à nos sœurs et frères les bêtes des mises à mort dans d’inutiles souffrances.'' Pourtant, comme montré dans le documentaire, des expériences scientifiques récentes prouvent que les bêtes ont des capacités insoupçonnées et qu'elles nous ressemblent beaucoup plus qu'on ne le croit. Sur les réseaux sociaux, le travail de Franz-Olivier Giesbert  a été salué par les végétariens comme par les carnivores.

lundi 23 novembre 2015

ACTION: AIDONS LES!! ILS SONT ASSIGNES EN JUSTICE.....ET POURTANT VOUS AVEZ LE DROIT DE SAVOIR!!




[signer la pétition directement]

 AVEC UNE VIDEO QUE VOUS AUREZ DU MAL A REGARDER SI VOUS ETES ENCORE COMPLICE DE CES TORTIONNAIRES!!!!!

Leur procès aura lieu mardi prochain. Le 24 novembre, l’association belge Bite Back sera au tribunal, parce qu’elle a révélé, fin 2013, comment sont traités les cochons dans les élevages.
L’enquête montre le malheur des cochons dans les exploitations porcines. Sur les images, un porcelet suffoque, lentement écrasé par sa mère, qui est bloquée en stalle. Un autre se noie dans un réservoir d’eau. De nombreux cochons sont paralysés, respirent avec difficulté, souffrent de plaies ouvertes et d’ulcères douloureux. Tout cela sans espoir d’être secourus. 
Ces vidéos et photos ont été prises dans 9 élevages belges. Leurs propriétaires sont porte-parole de l’industrie porcine, ancien administrateur de la fédération de producteurs, gagnant du prix “Golden Pig”...
La réalité de la production de viande est à mille lieux des publicités. L’élevage est un calcul, et ce que vivent et ressentent les animaux n’a pas de place dans l’équation. Mais le dire et le montrer est une menace pour l'industrie.
Les éleveurs qui ont assigné Bite Back en justice l’accusent de dommage financier, d’atteinte à la réputation, de harcèlement et de calomnie, et exigent une compensation de plus de 70.000 euros, auxquels s’ajoutent chaque jour les frais de justice.  L’existence même de l’association est menacée.
Vous trouvez que c’est le monde à l’envers ? Pour vous aussi, défendre les animaux n’est PAS un crime ?

► Signez cette pétition de soutien en signe de solidarité. Cliquez ici et partagez la pétition au maximum. Merci.

dimanche 22 novembre 2015

DOBRYNIA BEAU CADEAU MAIS MON COEUR SAIGNE TOUJOURS POUR DIESEL





SYMPA CE CADEAU.. MAIS UN CHIEN NE PEUT JAMAIS REMPLACER UN AUTRE CHIEN.

CHAQUE CHIEN EST UNIQUE ET CHAQUE PERTE EST UNE CICATRICE




uite à l'annonce, faite par la police française, de la mort de la chienne Diesel dans l'opération antiterroriste lancée à Saint-Denis près de Paris, le 18 novembre, le ministre russe de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev a envoyé une lettre à son homologue français Bernard Cazeneuve: "Au nom du personnel du ministère russe de l'Intérieur, je transmets des paroles de soutien aux collègues français suite aux événements tragiques survenus en France", a écrit Elena Alekseeva, ayant joint une photo du message.

 "Pour confirmer notre solidarité avec les policiers français en ces tristes jours, je vous demande d'accepter, de la part des policiers russes, un chiot berger allemand qui pourrait remplacer la chienne Diesel tuée lors de l'assaut de Saint-Denis", est-il écrit dans la lettre.

vendredi 20 novembre 2015

L' APPEL DES RUSSES AUX PEUPLES D' EUROPE ECOUTER ET MEDITER!!!




 LES RUSSES ONT TOUJOURS ETE NOS AMIS ET ILS LE PROUVENT UNE FOIS DE PLUS PAR CES PAROLES ...

TROUVE ICI SUR  LE BLOGUE NOIR DE BROCELIANDE...

jeudi 19 novembre 2015

AVION: VOYAGER AVEC SON CHIEN DE PLUS EN PLUS DIFFICILE EN 2016

SOURCE

In March 2016, Delta Airlines will no longer allow pets to be checked as baggage on their flights. According to Wednesday's publication of Market Watch, the change in airline policy follows the death of 74 pets over the past decade on Delta flights.
Notice of the rule change is currently on the Delta Airlines website, which states, "Effective March 1st, 2016 Delta will only accept the following animals as checked baggage: (1) pets for members of the US military and their dependents with active transfer orders; and (2) service and emotional support animals that comply with federal regulations, including proper documentation based on current policies and procedures."
Individuals who are unable to take their pet in the main cabin can still make travel arrangements through Delta Cargo
Travelers interested in Delta Cargo are encouraged to call the airline at 1-800-352-2746 FREE for information and assistance.

DIESEL IL N' Y AURA JAMAIS TROP DE SIGNATURES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


 



VOUS POUVEZ ENCORE SIGNER EN ROSE OU SUR LA PAGE ICI  ET POSTER UN MESSAGE 
CREDIT PHOTO
 ET AUTRE PAGE LIEE

Plusieurs milliers de personnes ont déjà signé une pétition afin que Diesel, le Malinois du Raid mort lors de l’assaut à Saint-Denis, soit décoré de la légion d’honneur à titre posthume.
La mort de Diesel, une chienne du Raid, lors de l’assaut contre des terroristes à Saint-Denis mercredi a particulièrement ému les internautes. Une pétition a même été lancée afin d’honorer le Malinois de sept ans sur le site www.chien.fr. Les signataires réclament que Diesel reçoivent à titre posthume la médaille d’honneur "pour acte de courage et de dévouement".
A lire aussi - Assaut à Saint-Denis : le dur métier de chien du Raid

La pétition a déjà reçu plus de 20 000 signatures. A 25 000, elle sera envoyée au ministère de l’Intérieur afin de lui faire part de la demande. La police nationale aussi avait tenu à rendre hommage à son animal à travers un message publié sur Twitter mercredi. "Les chiens d'assaut et de recherche d'explosifs sont indispensables dans les missions des opérateurs du Raid", avait-elle alors expliqué.

DIESEL, SA MORT A EMU LES INTERNAUTES

mercredi 18 novembre 2015

ACTION SIGNER POUR DIESEL ABATTUE PAR LES TERRORISTES CE MATIN

 PAGE DE SIGNATURE ICI

Pétition : #JeSuisChien Décoration de la Défense Nationale pour la chienne Diesel, abattue par des terroristes

 

 SUR LA PHOTO

 

À l'attention : Des autorités compétentes

Par ma signature je demande aux autorités compétentes que Diesel, malinois de 7 ans, opérant comme chien d'assaut et de recherche d'explosifs comme 11 autres chiens du RAID, prestigieuse section qui intervient dans les situations extrêmes où le danger est toujours présent, soit décorée de la Médaille Nationale de la Défense, comme l'avait été en 2013 Daxx, un chien de gendarmerie qui avait permis la découverte de 306 kg de drogue.

Par cette distinction nous démontrons aux terroristes que si eux ne respectent même pas la vie des Hommes, en France notre culture fait que nous respectons également les animaux, « êtres vivants doués de sensibilité » comme le stipule le Code civil (nouvel article 515-14 et article 528).

Les circonstances :

Ce 18 novembre 2015 à 5 heures du matin, les forces de police font entrer Diesel dans un appartement de Saint-Denis où sont retranchés des terroristes, pour jauger de la menace à l'intérieur, voir si l'espace n'est pas miné. Touché, l'animal est revenu sur ses pas pour retrouver son maître, et est mort dans ses bras.

Il s'agissait d'un chien puissant, rapide, malicieux, avec une masse musculaire très importante pour son poids.

lundi 16 novembre 2015

MOSCOU!!! HOMMAGE DES RUSSES AUX VICTIMES DES ATTENTATS PARISIENS, MERCI LES RUSSES!!!

C' EST SANS AUCUN DOUTE PLUS BRILLANT QUE LES QUELQUES FLEURS UNIQUES APPORTÉES PAR LES PARISIENS SUR LE LIEU DU DRAME LA FRANCE QUAND A ELLE A LAISSE PUBLIER UNE CARICATURE IGNOBLE DANS CHARLIE HEBDO EN HOMMAGE AUX MORTS DU VOL EXPLOSE EN EGYPTE

dimanche 15 novembre 2015

LE VEGETARISME SUSCITE UN INTERET CROISSANT

SOURCE ET SUITE

Éliminer de son alimentation toute nourriture provenant d’animaux morts. Longtemps perçu comme excentrique et marginal, le végétarisme suscite un intérêt croissant. Les rayons cuisine, bien-être ou société des librairies abondent désormais en ouvrages consacrés à ce régime qui exclut viandes et poissons, tout en conservant œufs et produits laitiers, contrairement au végétalisme. Le végétarisme est même considéré par certains comme une réponse possible à la question de la laïcité dans les assiettes, comme en témoignait une tribune dans le quotidien Le Monde en mars 2015 où sept personnalités réclamaient une alternative végétarienne dans les cantines scolaires.
Que de chemin parcouru pour ce régime dont les adeptes ont longtemps été considérés comme des "babas cools" affaiblis et pâlots ! « Jusqu’à récemment, les recommandations des nutritionnistes ont bien ancré dans la croyance populaire que la viande serait irremplaçable car elle donnerait “des forces”", estime Anne Jankéliowitch, ingénieure de l’alimentation dans son livre "Végétariens : le vrai du faux" (1). Aujourd’hui, le végétarisme est davantage pris en considération. "Tout se passe un peu comme si le temps avait donné raison aux végétariens", analyse Laurence Ossipow, sociologue et auteure de nombreux travaux sur le végétarisme (2). Nombre de ses pratiques et motivations philosophiques — respect de la vie animale, répartition plus équitable des ressources, gestion plus économe de la nature — sont désormais valorisées. Mais ce régime convient-il vraiment aux omnivores que nous sommes ?

L’alimentation végétarienne est globalement équilibrée

La pratique la plus répandue relève des habitudes dites ovolactovégétariennes qui éliminent de l’alimentation tout élément carné ou provenant d’animaux morts (viandes et poissons), y compris les graisses, les bouillons, les sauces. Les produits tirés de l’activité des bêtes vivantes (miel, œufs, produits laitiers) sont en revanche admis. De l’avis des nutritionnistes, il s’agit d’une alimentation équilibrée si des légumineuses (lentilles, haricots secs...), sources de protéines, et des oléagineux (noix, graines, huiles...), sources d’acides gras essentiels, sont associés aux céréales et aux légumes consommés quotidiennement. Il se distingue donc du végétalisme ou "véganisme" qui bannit tous les sous-produits animaux, pratique radicale critiquée par les experts en nutrition.

Elle subvient à nos besoins en protéines, tant en quantité qu’en qualité

Les protéines fournissent neuf acides aminés indispensables à l’organisme (formation des os, de la masse musculaire, défense de l’organisme) mais que le corps n’est pas capable de synthétiser. L’idée que les protéines végétales seraient "incomplètes" a fait long feu. Des données fiables (3) ont montré que les protéines végétales fournissent l’ensemble des acides aminés essentiels à condition de pratiquer la complémentation protéique. Autrement dit d’associer les légumineuses (en moyenne 18 g de protéines aux 100 g) à des céréales (12 g aux 100 g) ou des fruits oléagineux et des graines (15 à 20 g aux 100 g). Ces sources complémentaires doivent idéalement être fournies au cours du même repas, en associant par exemple les lentilles au riz ou les pois chiches à la semoule. Par ailleurs, les protéines de l’œuf possèdent tous ces acides aminés essentiels dans des proportions équilibrées. Deux œufs de 60 g fournissent 15 à 16 g de protéines, soit l’équivalent d’un steak ou d’un filet de poisson de 100 g.

vendredi 13 novembre 2015

LA DAME BLANCHE S' IL VOUS ARRIVE DE TROUVER UN ANIMAL SAUVAGE BLESSE!!!!

UNE AMIE A TROUVE HIER UNE MOUETTE QUI NE POUVAIT PLUS NI MARCHER NI VOLER
 ELLE L' A RAMENEE DANS SON APPARTEMENT ET MAINTENANT QUE FAIRE POUR SOIGNER SAUVER CETTE MOUETTE????????????????????????????????

 JE LUI AI CONSEILLE DE TELEPHONNER A CE CENTRE DE SAUVETAGE ICI
 MERCI DE GARDER EN FAVORI CAR CELA POURRAIT VOUS ETRE UTILE 

Comment attraper un animal blessé ? Comment le transporter jusqu'au Centre de soins ?

Pour capturer un animal sauvage, quelques précautions s'imposent :
Portez des gants ou enveloppez l'animal dans un vêtement épais. Méfiez-vous des serres des rapaces, du bec des échassiers, des dents et des griffes des mammifères, des pattes et des bois des cervidés.

En fonction de l'espèce, l'attitude ne sera pas la même. Certains oiseaux vont faire face au danger, d'autres préfèrent fuir. Si vous avez une épuisette, attrapez l'oiseau avec. Si vous n'en possédez pas, prenez une couverture ou un vêtement épais. Enroulez l'animal dedans. Vous éviterez ainsi un contact direct et le risque de blessures pour vous.

Prenez un carton adapté à sa taille, mettez du papier absorbant au fond ou du papier journal. Percez des trous de ventilation, de préférence en haut. Laissez l'animal au calme. Ne placez pas l'animal dans une cage avec du grillage ou des barreaux. Il pourrait aggraver ses blessures et abîmer son bec ou son plumage. Si l'aile est pendante, immobilisez-la le long du corps avec un bandage (pas de scotch, pas de sparadrap).

Prevenez-nous. Ne lui donnez rien à boire ni à manger avant de nous avoir contactés. La nourriture des oiseaux est différente pour les insectivores ou granivores. Pour nettoyer la plaie, utilisez de la bétadine uniquement.






 

HIGHT SPEED SLAUGHTERHOUSE, CHAINE RAPIDE D' ABATTAGE AUX USA HORREUR TOTALE 1 300 COCHONS PAR PAR MINUTE

SOURCE 
VOIR LA VIDEO
 DANGER POUR L' HUMAIN OMNIVORE


In 2015, a COK investigator worked inside Quality Pork Processors (QPP), a USDA-inspected slaughterhouse in Minnesota that exclusively supplies to Hormel, the makers of SPAM. This shocking footage offers a disturbing, close-up view of the suffering endured by pigs as they are pushed, prodded and dragged to their death.
This facility is one of five in the U.S. operating under a USDA pilot program, known as “HIMP”, that allows for high-speed slaughter and reduced government oversight. That means this facility operates at faster line speeds than almost any other facility in the U.S.: approximately 1,300 pigs are killed each hour, their meat to be sold as SPAM or other Hormel pork products.
The excessive slaughter line speed forces workers to take inhumane shortcuts that lead to extreme suffering for millions of pigs. It also jeopardizes food safety for consumers.
Our video inside this Hormel supplier documents:
  • animals being beaten, shocked, dragged, and improperly stunned—all out of view of the few government inspectors
  • sick and injured pigs unable to walk, known as “downers,” enduring particularly egregious abuses, since they cannot walk to the kill floor
  • pigs covered in feces or pus-filled abscesses being slaughtered and processed for human consumption with a USDA inspection seal of approval
  • numerous instances of improper stunning and slaughter, potentially leading to some animals entering the scalding tank while still alive
  • a supervisor sleeping on the job when he should have been overseeing the stunning process to ensure workers were following protocol

“The actions depicted in the video under review are appalling and completely unacceptable.” -USDA

By allowing facilities like QPP to operate at increased slaughter speeds combined with reduced oversight, the USDA is essentially giving the profit-driven pork industry a free pass to police itself. This is producing devastating consequences for animals, workers, and consumers.
A 2013 Office of Inspector General Audit Report clearly identifies several concerns about the HIMP pilot program, including food safety and humane animal handling. Last year, several USDA whistleblowers also spoke out about the dangers of this high-speed, reduced-inspection program.
HIMP has been in place for over 10 years, yet the USDA has not yet thoroughly reviewed the program to determine its effectiveness. That announcement is expected in early 2016.

VOUS VOUS SENTEZ CONCERNES PAR LA SOUFFRANCE DES COCHONS.. FAITES UN DON POUR AIDER CIWF


LES COCHONS ANGLAIS, DES MILIONS SONT INTOXIQUES PAR DES ANTIBIOTIQUES AVANT D' ATRE ABATTUS SANS PITIE
 CIWF SE BAT POUR EUX, ET A BESOIN DE FONDS POUR VENIR A LEUR SECOURS.
 SI VOUS ETES ENCORE UN OMNI, CETTE CAMPAGNE VOUS CONCERNE D' AUTANT PLUS QUE PLUS D' ANTIBIOTIUES POUR EUX, C' EST MOINS DE RESULTATS QUAND VOUS DEVREZ VOUS SOIGNER AVEC DES ANTIBIOTIQUES..
 ALORS AIDONS LES COCHONS ET PROTEGEONS NOUS...SUIVRE LE LIEN EN BLEU POUR FAIRE UN DON

I recently shared the true #piggate scandal with you. Millions of British pigs are suffering – and the UK government is allowing the routine use of precious antibiotics to compensate for these abysmal living conditions.
And if you needed any more convincing that this situation is intolerable, the impact is now being seen on British dinner plates.
This summer, Cambridge University research commissioned by Compassion and The Alliance to Save our Antibiotics* revealed the first evidence that British-produced supermarket pig meat is contaminated with MRSA.
This represents vital new evidence that the abuse of medicines on farms creates excellent conditions for the emergence of antibiotic-resistant bacteria. Bacteria that can cause serious human infections like blood poisoning and pneumonia.
The countdown to antibiotic armageddon has begun. But just three actions from the UK government would make a world of difference:
1 Set a target to cut farm antibiotic use by 50% by 2020, and 80% by 2025
2 Ban all preventative mass medication in feed or water, except where disease has been identified by veterinary diagnosis
3 Gather data on the human health impacts of antibiotic resistance.
With your help, we will secure these commitments and fight the foundations of the factory farming system. If you can, please consider making a donation to Compassion today.
Thank you for standing against the reckless abuse of farm animals and antibiotics.
Alex
PS Right now, you also have the opportunity to influence a crucial European vote to ban the routine preventative use of antibiotics in factory farming. If you haven’t already done so, will you ask key MEPs to vote to protect animals, antibiotics and human health? Help break the factory farm system.
*The Alliance to Save our Antibiotics was founded by Compassion in World Farming, the Soil Association, and Sustain and is supported by the Jeremy Coller Foundation.

From: Compassion in World Farming [noreply@ciwf-alerts.org.uk]
Sent: Friday 04/11/2015
Subject: #Piggate: the real scandal
Antibiotics – propping up factory farming cruelty
Compassion in World Farming

jeudi 12 novembre 2015

NE JAMAIS ACHETER D' OEUFS DE POULES ELEVEES EN CAGE




 Vous imaginez vous vivre dans de telles conditions juste meme quelques heures????

COCHONS.. CE QUE L' ON APPELLE ABATTAGE SOFT OUI VRAIMENT?????

ces VIANDARDS sont tous surpris de voir l' agonie des cochons dans la chambre a gaz.. MAIS QUE CROYAIENT ILS DONC??? CELA CHANGERA T IL LEURS HABITUDES ALIMENTAIRES?? RENONCERONT ILS A ETRE CRIMINELS ASSOCIES???? ESPERONS Published on Nov 10, 2015 See how people react when bacon is advertised … truthfully. Then head to: http://www.AnimalsAustralia.org/if-ba...

IL PLEURE CAR SA MERE LE REJETE

 

  petit éléphant

  SOURCE ET SUITE.......CREDIT PHOTO

 Les animaux ont-ils des sentiments ? Ce bébé éléphant a pleuré pendant 5 heures après avoir été rejeté par sa mère.

Abandonné par sa mère qui a essayé de le tuer à deux reprises, Zhuangzhuang, un éléphanteau, a ému le monde entier en pleurant pendant 5 heures. Après avoir été agressé par sa propre mère qui a décidé de le rejeter, le bébé éléphant appartenant à la réserve animalière de Shendiaoshan dans la province du Shandong en Chine, s’est laissé aller à la tristesse en versant des larmes durant plusieurs heures.
Agressive et emportée, la mère de Zhuangzhuang essayera en effet une première fois de tuer son bébé en le piétinant de tout son poids.
Pensant tout d’abord avoir affaire à un incident, les soigneurs de la réserve animalière soigneront le bébé éléphant avant de décider de le remettre dans l’enclos avec sa mère. Mais deux heures plus tard, ceux-ci devront se rendre à l’évidence : la mère de Zhuangzhuang rejette à nouveau son bébé et tente à nouveau de le tuer en le piétinant une seconde fois. Après avoir pris la décision de le séparer définitivement de sa mère, les soigneurs constateront alors avec surprise que l’animal réagit de manière inhabituelle à ce véritable drame.

Une réaction aussi déconcertante qu’émouvante qui n’a pas mis longtemps à bouleverser le monde entier. Le bébé éléphant a pleuré pendant près de cinq heures.
 SUITE  AVEC VIDEO

4 COMMUNES DE L' HERAULT AJOUTENT L' OPTION REPAS VEGETARIEN QUOTIDIEN


Vérargues, Saint-Sériès, Saturargues et Villetelle ont décidé de proposer deux menus différents le midi, dont un végétarien. Au total près de 300 enfants ont désormais le choix.
"Nous n'avons jamais eu vraiment de problèmes, mais on voulait anticiper" confie Julien Nogaret, le président du SIVOM qui gère la restauration scolaire dans les quatre communes.
"On a surtout voulu élever le niveau du débat" poursuit-il alors que la question sur les menus de substitution est souvent enflammée, comme à Chalon-sur-Saône ces derniers mois ou le maire les républicains a décidé de les supprimer. "L’école se doit d’être laïque, mais la laïcité entraîne-t-elle l'unicité du menu ? Nous avons estimé que non"  tranche Julien Nogaret.
Concrètement à Verargues, Saint-Sériès, Saturargues et Villetelle, les parents ont désormais le choix lorsqu'ils payent la cantine. Leur enfant pourra manger le menu classique avec viande ou poisson, ou manger un plat végétarien. 
Une initiative saluée par les parents rencontrés devant l'école : "Les enfants à la cantine veulent juste manger, pas la peine de les prendre en otage d'un débat politique".
Ce nouveau menu *ne coûte_** pas plus cher à la collectivité_* assure le SIVOM et les légumes sont, pour la plupart, bio et issus de l'agriculture locale.


MEILLEUR BURGER DU MONDE NEW YORK.. VEGAN OU VEGE

SOURCE ET SUITE
 UN HAMBURGER VEGAN?? OU VEGETARIEN??  NOMME MEILLEUR BURGER DU MONDE ET NE CONTIENT PAS DE VIANDE. RECETTE GARDEE SECRETE
AMUSANT NON??

A burger in New York City has just been named the best in the world – and it doesn’t even contain any meat. 
We know. It’s mindblowing.
The famous $6 (£4) Superiority Burger, which has a fully vegan patty, has just been named the best the world has to offer by GQ magazine.
An impressive feat – and you just know it’s going to be a controversial choice.
People have been raving about the taste and texture of the chunky nutty burger but no one knows exactly what’s in it – just that no cows were harmed in its making.
It comes sandwiched in a bun with iceberg lettuce and tomato on top, plus dill pickle and sauce.

mercredi 11 novembre 2015

ACTION: SIGNER CONTRE L' EXPERIMENTATION ANIMALE

 3O MILLIONS D' AMIS C' EST EN COURS.. PTG AUSSI MERCI

Monsieur Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne,
Grâce aux instances européennes, depuis le 11 mars 2013, la France – à l’instar des autres pays de l’Union – interdit désormais les produits cosmétiques testés sur les animaux, épargnant ainsi le sacrifice annuel de 240.000 animaux.
Mais la directive 2010/63/UE, qui encadre l’expérimentation animale dans les 27 pays de l’Union, autorise toujours le sacrifice de plus de 12 millions d’animaux par an dans les domaines de la recherche, de l’enseignement, de l’armement, de la pharmacologie, de la toxicologie…
Il est pourtant largement admis que les tests sur les animaux sont éthiquement condamnables, scientifiquement peu fiables et très onéreux. Chaque espèce a des réactions biologiques déterminées par son patrimoine génétique - qui est unique - et une espèce animale ne peut être un modèle pour aucune autre espèce.
Aujourd’hui, de nombreuses avancées scientifiques nous permettent de sortir du modèle animal : biologie cellulaire, toxicogénomique, bio-ingénierie, recherche in vitro, in silico, imagerie médicale…
Pourquoi ce refus du progrès ? Quel est l’intérêt de se tromper sciemment de modèle d’expérimentation ?
Je m’associe à la Fondation pour demander instamment aux instances européennes d’abroger la directive 2010/63/UE et d’adopter une nouvelle directive incitant les États membres à mettre fin définitivement aux tests sur animaux, en promouvant une politique volontariste de recherche, de validation et de mise en œuvre de méthodes substitutives.

CALAIS. TROISIEME NUIT DE VIOLENCE. RESIDENTS EPUISES AU BORD DE LA PANIQUE

OSTEOPOROSE.. LE LAIT DE VACHE EST UNIQUEMENT POUR SON VEAU!!!!!!!!!!!!!!!!

SOURCE

L'ostéoporose serait une maladie sur-diagnostiquée à des fins commerciales. Une alimentation variée et une pratique régulière d'activités physiques seraient suffisantes pour préserver le squelette et prévenir des fractures. C'est un avis qui gagne en ampleur. Les explications de l'un de ses tenants.
Les polémiques autour du calcium, des produits laitiers, des eaux minérales et des médicaments "anti-ostéoporose" sèment le trouble chez les femmes ménopausées. Dans son dernier ouvrage, le docteur Jean-Pierre Poinsignon, rhumatologue indépendant basé à Grenoble, entend démontrer que la stratégie de prévention de l'ostéoporose est inefficace et coûteuse.

Le Vif/L'Express : L'ostéoporose est-elle une maladie ?

Jean-Pierre Poinsignon : Lorsque l'on fait du ski ou lorsqu'on monte sur un escabeau, il y a un risque de se fracturer un os : ça ne transforme pas la pratique du ski ou le fait de monter sur un escabeau en maladie. La plupart des membres du corps médical, au prétexte licite de la prévention des fractures ont confondu, de bonne foi, une maladie avec un risque. Il faut néanmoins se rendre à l'évidence : la médecine technico-statistique ne sait pas détecter, à l'avance, les femmes qui vont se tasser une vertèbre à 65 ans ou se casser le col du fémur à 80 ans. La densité osseuse mesurée par un appareil n'est pas le reflet fidèle de la solidité osseuse, au moment de l'examen et même six mois ou un an après l'examen. Le densitomètre mesure d'une manière comparative et statistique la perte de charge minérale du tissu osseux, sans donner l'état de la microarchitecture osseuse qui est le second facteur très important de la solidité osseuse. L'ostéoporose ne semble dès lors que le signe de vieillissement de l'os. Il est abusif sur le plan médical de transformer l' "ostéoporose commune d'involution", sa forme la plus commune, en maladie... mais cela reste très lucratif. Le risque de fracture osseuse est corrélé scientifiquement aux risques de chute. Lutter contre les facteurs de chute semble actuellement plus efficace que tous les médicaments anti-ostéoporotiques, caractérisés par leurs promesses non tenues.

Quelles sont les causes de l'ostéoporose ?

Simplement le résultat d'une mauvaise hygiène physique, tout au long de sa vie, basée sur la sédentarité moderne du monde occidental et sur l'alimentation trop acidifiante avec les excès de viandes des pays riches, de céréales mutées et de produits laitiers animaux. La géographie et l'épidémiologie de cette tendance du squelette à perdre trop rapidement sa masse osseuse est superposable à l'Occident (Etats-Unis d'Amérique du Nord, Canada, Europe, Australie et Nouvelle-Zélande) et à son mode de vie.

Au rayon de la prévention, que proposez-vous ?

Ne pas accélérer le vieillissement osseux en ayant une hygiène de vie tout au long de sa vie et non simplement quand commence la vieillesse ou la ménopause... L'hygiène de vie comporte une hygiène gestuelle avec un minimum d'activité physique, puisque la marche est le mode de déplacement naturel de l'homme et une alimentation adaptée à la génétique humaine forgée au paléolithique et non selon l'alimentation de ces cent dernières années. Je propose donc la diététique ancestrale "bio" avec beaucoup de végétaux, beaucoup moins de viandes et de céréales, l'éviction totale des produits laitiers et des cuissons basses températures à la vapeur douce.

Et le calcium contenu dans le lait ?

Le calcium du lait de vache est fait pour son veau, exclusivement... Tout comme les hormones de croissance contenue dans le lait de la vache, tout comme les immunoglobulines du lait de vache, destinées aux veaux pour lutter contre des maladies bovines. Je prétends qu'il faut en finir avec les laits animaux pour les humains... tout court.

mardi 10 novembre 2015

L' ABATTOIR D' ALES, SERA T IL FERME EN DEFINITIVE???


 



CREDIT PHOTO

C' EST UN LONG ENTRETIEN DONT JE PARTAGE CI DESSOUS  QUELQUES EXTRAITS MAIS TOUT EST A LIRE..

Sur tous nos dossiers, nous n’avons aucune réponse du ministre de l’Agriculture, alors qu’il reçoit tous les quatre matins les représentants des filières de production animale. Ici, le maire a réagi immédiatement. Il se rétracte un peu, maintenant. On n’arrive pas bien à voir quels calculs il fait avec cet abattoir… Certains de ses proches nous ont confié qu’il souhaitait le fermer depuis un moment, au vu du gouffre financier et des affaires (de trafic de chevaux) qui l’entourent...........

 ...........................

Ces images — insoutenables — ont été vues plus d'un million de fois en quelques jours : l'association L214 est parvenue à diffuser des séquences filmées à l'intérieur d'un abattoir, dans la ville d'Alès. C'était le 14 octobre dernier. Une secousse, pour nombre de personnes qui ignoraient (ou n'avaient jamais tenu à le savoir) tout de la réalité de ces endroits. Mais serait-ce un cas isolé ? Non point, nous explique Brigitte Gothière, porte-parole de l'organisation. La solution ? Renforcer les contrôles ne servirait à rien puisque l'on ne peut, poursuit-elle, consommer de la viande, dans le commerce, sans participer à l'exploitation de masse des animaux. Tourner la page de nos habitudes alimentaires, est-ce possible ? Et si l'on sortait de la grande industrie et de l'élevage intensif pour produire mieux et moins ? En quoi l'alimentation est-elle une question qui relève de l'intérêt général et non des choix individuels ? Entretien. 

 ...............................

Revenons sur un point : vous dites que les hommes n'ont pas besoin de manger des animaux. Cette question tient du lieu commun pour les militants que vous êtes, mais elle est pourtant l'une des premières que le grand public pose dès qu'il est question de ce sujet ; de but en blanc : l'être humain peut-il vraiment se passer d'une alimentation carnée sans risquer certaines carences que l'on impute communément au régime végétarien ou végétalien ?

Quand on regarde quelques années en arrière, c’était le végétarisme qui était dangereux : aujourd’hui, il est bien accepté, y compris par les médecins et autres nutritionnistes qui se sont informés et formés petit à petit. Il faut savoir que, malgré leurs longues études, les médecins ont à peine une journée de formation sur la nutrition... En France, le véganisme progresse aujourd’hui auprès des professionnels de santé, mais il reste encore peu connu. Dans beaucoup d’autres pays, les recommandations officielles et les organisations professionnelles médicales ont un avis bien plus objectif : ils donnent des conseils adaptés, accompagnent leurs patients. Que ce soit aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Australie, au Portugal, et dans bien d’autres pays, l’avis des professionnels rejoint celui de l’Academy of Nutrition and Dietetics, la plus grande association de nutritionnistes au monde : « Les régimes végétariens (y compris le végétalisme) menés de façon appropriée sont bons pour la santé, adéquats sur le plan nutritionnel et bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Les alimentations végétariennes bien conçues sont appropriées à tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l'allaitement, la petite enfance, l'enfance et l'adolescence, ainsi que pour les sportifs. » On parle de nouvelles habitudes alimentaires à prendre, avec quelques conseils adaptés : rien de sorcier.
.........
.....
REBONDS 
☰ Lire notre entretien avec Aurélien Barrau : « Le combat animalier est frère des combats d’émancipation et de libération », septembre 2015
☰ Lire notre entretien avec Normand Baillargeon : « Le statut moral des animaux est impossible à ignorer », novembre 2014