Loading...

mardi 8 décembre 2015

PROTEINES COMPLETES DES LEGUMES

SOURCE ET SUITE

 ON VOUS A MENTI PENDANT TOUTES ANNEES EN VOUS FAISANT CROIRE QUE LES PROTEINES NE SONT QUE DANS LA VIANDE ..


Les légumes courants contiennent bien plus de protéines que ce dont vous avez besoin, et contrairement au mythe populaire, ce sont également des protéines complètes.1
Vous avez peut-être entendu le contraire, car les gens qui racontent des mythes sur les protéines ne se sont pas ennuyés à vérifier les chiffres. (Quiconque pense que les légumes ne fournissent pas suffisamment de protéines ou qu’ils sont incomplets pour les besoins humains doit se référer à de la littérature scientifique pour justifier cela.) Jetons un œil à ce que dit effectivement la science et ce que disent les médecins et les diététiciens qui s’y connaissent bien protéines.
Il nous faut seulement 2,5 à 11% de protéines dans notre apport en calories, d’après une recherche examinée par des pairs et les recommandations officielles.2,3,4  Et cette quantité s’obtient facilement dans les légumes courants.4.1 Les légumes avoisinent 22% de protéines par calorie, les haricots 28% et les céréales 13%.4.1  Regardez le premier schéma à droite.
Le gouvernement des États-Unis préconise 5 à 11%, selon divers facteurs.3  L’Organisation mondiale de la Santé recommande une quantité similaire.4 D’ailleurs, ces recommandations incluent de généreuses marges de sécurité afin de couvrir les personnes nécessitant davantage de protéines que la moyenne. L’OMS précise clairement qu’environ 97% de la population a besoin de moins de protéines que ses recommandations.4
......
 ....
Il est absurde de parler d’une « source de protéines », car tous les aliments ont une abondance de protéines. Autrement dit, chaque aliment complet est une « source de protéines ». Vous n’avez pas besoin de manger des aliments particuliers pour avoir des protéines. Il suffit de manger des aliments complets. C’est tout.
Un professionnel de santé qualifié vous dira la même chose. Marion Nestle, Ph.D, présidente du département de Nutrition de l’université de New York, déclare :
« Nous ne parlons plus de protéines, car ce n’est absolument pas un problème, même chez les enfants. Au contraire, nous parlons des dangers des régimes hyper-protéinés. Pour avoir suffisamment de protéines, il suffit de manger suffisamment de calories. »4.3