Loading...

lundi 28 décembre 2015

ASSISTANCE AUX ANIMAUX A TROUVE 171 CADAVRES DONT 90 CHIENS DANS LE CONGELATEUR GAV PRONONCEE

SOURCE ET SUITE

La Fondation Assistance aux animaux avec l’aide de la gendarmerie de La Capelle est intervenue ce lundi vers 11 h au domicile de Mme Leroux à Crupilly, entre Guise et La Capelle.
L’opération consistait à récupérer les nombreux animaux de la propriétaire dans la ferme qu’elle loue à l’entrée du village. C’est une centaine d’animaux en tout genre qui devaient être récupérés faisant suite à un jugement prononcé par le tribunal correctionnel de Laon le 18 décembre dernier. Sur place, la locataire a été très peu coopérative, refusant de laisser entrer les gendarmes au domicile.
Après de longues minutes, une fois à l’intérieur, les bénévoles et les gendarmes ont constaté dans un véritable capharnaüm la présence d’une trentaine d’animaux dont certains étaient cachés dans des placards. La délégation a pu au final récupérer une dizaine de chiens, des chats, des poules, un bouc ainsi que des rongeurs et une mygale dans un aquarium. Beaucoup d’animaux morts ont aussi été retrouvés dans quatre congélateurs, « on a retrouvé 171 cadavres dans les congélateurs » confirme Anne Claire Chauvancy de la fondation Assistance aux animaux. Sur les 171 cadavres dont 90 chiens, une dizaine de chats, un faucon, une tortue, un iguane, des canards… Vivants ou morts, la plupart de ces animaux étaient en mauvais état apparent.
La plupart des animaux en vie évoluaient dans des conditions précaires mais la plupart d’entre eux ont été déplacés avant que la confiscation n’ait lieu par la propriétaire. « on se doute que le reste des animaux ont été déplacés et on a bon espoir de mettre la main dessus dans les prochains jours » confie Anne Claire Chauvancy. Les animaux embarqués vont être dispatchés en Seine-et-Marne et dans les Yvelines.


Mme Leroux avait déjà été mise en garde par la justice en 2011 pour une affaire similaire qui se passait à Fesmy-le-Sart. Elle devait se mettre en conformité. Cette fois, le parquet a décidé de la poursuivre. Elle a été placée en fin de matinée en garde à vue.