Loading...

lundi 26 octobre 2015

VIANDE ET CANCER L' OMS LANCE L' ALERTE LE FOLL PANIQUE

SOURCE ET SUITE

 

L'Organisation mondiale de la santé indique lundi dans rapport que la consommation de jambon, de charcuterie et de saucisses est cancérogène.

Certaines viandes sont-elles cancérogènes au même titre que l'alcool ou le tabac ? Oui, affirme lundi l'Organisation mondiale de la santé dans un rapport dévoilé lundi par Le Monde. Précisions.
La viande transformée est cancérogène. La consommation de viande transformée (charcuterie, jambon, saucisses, viande en conserve... autrement dit toutes les viandes qui ont subi un processus de maturation, de fermentation ou de fumaison) est cancérogène, selon l'évaluation publiée lundi par l'agence cancer de l'OMS qui estime que les preuves en ce sens sont "suffisantes". 
Selon la littérature scientifique sur le sujet, chaque portion de 50 grammes de viande transformée consommée quotidiennement augmente le risque de cancer colorectal de 18%.
La viande rouge aussi, "probablement". Pour ce qui est de la viande rouge, l'OMS indique qu'elle est "probablement" cancérogène. Pour les chercheurs, le porc est inclus dans les viandes rouges au même titre que le boeuf, le veau, l'agneau, le mouton, le cheval et la chèvre.
Limiter sa consommation ? "La relation entre consommation de viande est survenue de certains cancers est connue depuis une dizaine d'années", a expliqué lundi sur Europe1, Boris Hansel, endocrinologue et nutritionniste à l’hôpital Bichat qui estime qu'"en nutrition, tout est question d'équilibre…comme pour l'alcool". Pour lui, la viande est donc un aliment "à limiter".