Loading...

vendredi 2 octobre 2015

LES VEGETARIENS QUELQUES CHIFFRES

SOURCE ET SUITE

Aujourd’hui c’est la Journée mondiale du végétarisme, un phénomène qui prend de l’ampleur !
Une ampleur par réaction car le marché explose : en 50 ans, la consommation de viande a quintuplé au niveau mondial ! Selon la FAO, au moins 60 milliards d’animaux sont consommés chaque année dans le monde. Comme on connaît aujourd’hui les conséquences de cet excès de viande : obésité, maladies cardio-vasculaire, utilisation gigantesque d’énergie, d’eau, de terres agricoles, conditions animale épouvantable… de plus en plus de gens deviennent carrément végétariens. Cette journée existe depuis 1977 pour nous faire découvrir de nouveaux plaisirs gustatifs et prouver qu’on peut être très bien dans sa peau sans manger d’animaux.
Quelle proportion de la population est végétarienne ?
Difficile de répondre car il n’y a pas d’études très concrètes mais surtout des sondages. En gros, les champions d’Europe seraient les Allemands, avec une moyenne de 8% de végétariens. Suivent l’Angleterre, avec 7% et l’Italie avec 6%. Les Français seraient entre 2 et 3%. On en compterait 13% aux Etats-Unis et environ 40% en Inde, pays traditionnellement végétarien,
 même si ce chiffre évolue car la population se met aux habitudes occidentales et devient d’ailleurs de plus en plus grassouillette.
On dit souvent que ce sont en majorité des femmes, c’est vrai ?
Oui, 75% des végétariens français seraient des femmes. Un chiffre encore à prendre avec précautions puisque ces sondages datent de 2012, or les mentalités changent beaucoup ces dernières années. Et on en apprend de toutes sortes ! A Néoplanète on a démarré une série sur les végétariens notamment avec les archéologues qui viennent de découvrir que l’Egypte Antique ne mangeait pas de viande, un peu de poisson et surtout du blé et de l’orge. Quant aux gladiateurs qu’on surnommait les « bouffeurs d’orge », ils étaient végétariens selon des études des universités de Vienne et de Berne, car ça leur permettait d’obtenir un amas graisseux autour des organes vitaux pour se protéger des coups fatals. Aujourd’hui d’ailleurs, de plus en plus de sportifs s’y mettent comme Carl Lewis (9 médailles d’or aux JO) ou Dave Scott (6 fois champion du monde d’Ironman). Bon tofu Christine !