Loading...

mardi 4 août 2015

TROUVER LES AOUTATS SUR VOS ANIMAUX DE COMPAGNIE...

SOURCE ET SUITE

 ILS SONT PARTOUT PENDANT QUELQUES SEMAINES ALORS SI VOUS REMARQUEZ QUE OTRE CHIEN SE GRATTE PENSEZ Y!!!

En cette période estivale, les parasites qui menacent les animaux de compagnie sont nombreux. Ceux que nous allons évoquer ici sont réputés pour être actifs entre fin juillet et mi-septembre, ce sont les aoûtats.
Aide-soignante Spécialisé Vétérinaire et Directrice pédagogique de l’ESAV – Institut Bonaparte, Isabelle Lacroix nous en dit plus sur ces parasites qui entraînent des démangeaisons très intenses chez les animaux et notamment les chiens, et nous explique comment les repérer et les éliminer.

Que sont-ils ?

Les aoûtats (Trombicula autumnalis) sont de petits acariens invisibles à l’œil nu. Ils mesurent environ 0,3mm. Les adultes vivent à l’état libre (c'est-à-dire qu’ils ne représentent pas de risque parasitaire) dans l’environnement, essentiellement dans les herbes des jardins, des parcs ou encore dans les broussailles ou les champs. Ce sont les larves de ces acariens qui sont parasites. Lorsque les œufs éclosent, les larves recherchent un hôte pour se nourrir et continuer leur cycle.

Quels animaux peuvent être infestés ?

Tous les mammifères peuvent contracter des aoûtats, les chiens, les chats, les chevaux… et même les hommes ! La condition sine qua non est que l’animal ait été en contact avec un environnement infesté. Aucune chance donc qu’un animal de compagnie qui ne sort pas, n’en attrape.

Quels sont les symptômes ?

L’infestation par les aoûtats se traduit toujours par un prurit. Les larves se fixent sur les zones à peau fine et sécrètent une salive très irritante qui leur permet de se nourrir de la peau de l’animal.

Généralement, les zones d’infestation préférentielles sont :
- la zone interdigitée (entre les doigts)
- les aisselles
- l’intérieur des cuisses
- les testicules