Loading...

samedi 15 août 2015

SABLE DES PLAGES C' EST CACA

SOURCE ET SUITE 

Quand on parle de pollution des plages, on pense d’abord aux eaux de baignade. Mais d’après une nouvelle étude, le sable serait plus durablement impacté que l’eau par les bactéries fécales.

Des analyses réalisées à partir de sable de plage hawaïenne ont montré que les bactéries d’origine fécale persistaient beaucoup plus longtemps dans le sable que dans l’eau.

Il semblerait que le sable d’une plage contaminée par des eaux usées agisse comme un réservoir à bactéries pour les eaux de baignade et constitue une source chronique de pollution, d’après les travaux menés par l’équipe de Tao Yan à l’University of Hawaii de Manoa, Honolulu.

Les eaux de baignade peuvent être contaminées par des bactéries fécales d’origine animale ou humaine via les eaux usées rejetées après des pluies par exemple. Les bactéries fécales servent d’indicateur de pollution bactériologique et le dépassement des normes peut conduire à des fermetures de plages en raison de l’augmentation du risque pour les usagers de la plage de contracter une infection dans l’eau.

Le fait que le sable soit contaminé par des bactéries n’est pas une nouveauté car des scientifiques avaient déjà relevé des taux de bactéries fécales 10 à 100 fois supérieurs dans le sable par rapport à l’eau de mer de la plage. Nous avions aussi vu que le niveau de contamination du sable par le staphylocoque doré était superposable à la contamination de l’eau.