Loading...

vendredi 31 juillet 2015

ENFIN UNE BONNE NOUVELLE POUR LES ELEPHANTS ET LES RHINO

SOURCE ET SUITE

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté jeudi une résolution visant à combattre plus efficacement le commerce illégal des espèces sauvages menacées comme les éléphants et les rhinocéros.
Cette résolution non contraignante, la première du genre, avait été présentée par le Gabon et l’Allemagne et a été co-parrainée par plus de 70 pays.
Elle encourage les pays à «prendre des mesures efficaces pour prévenir et combattre» le braconnage et la contrebande, à la fois dans les régions d’Afrique où sévissent les braconniers et du côté des consommateurs comme les pays d’Asie friands d’ivoire et de cornes de rhinocéros.
Elle demande aussi aux pays de renforcer leur législation «afin de faire du commerce illicite d’espèces protégées de la faune et de la flore sauvages impliquant le crime organisé un grave délit».
Les pays sont invités à intensifier la coopération régionale et internationale et à impliquer davantage les communautés locales dans cette lutte, en en faisant des partenaires actifs dans la préservation et l’utilisation durable des ressources naturelles.
Le ministre gabonais des affaires étrangères Emmanuel Issoze-Ngondet, présent lors du vote, a affirmé la volonté du Gabon d’éradiquer le braconnage et la contrebande d’animaux sauvages.
Pour le ministre, bien que non contraignante,«cette résolution a une force morale et on peut penser qu’elle servira de moteur pour mener à bien des actions concrètes».